Un sujet primordial
Un consensus sur la nécessité d’une école de qualité
Embaucher plus de professeurs
Revaloriser le métier d’enseignant
Limiter le nombre d’élèves par classe
Plus de liberté
Revenir aux savoirs fondamentaux
Favoriser la mixité scolaire
Développer les compétences numériques
Revaloriser l’enseignement professionnel
Lutter contre le harcèlement scolaire
Développer l’enseignement du sport
Abroger la réforme du baccalauréat
Que faire de Parcoursup ?
Aider financièrement les étudiants
Développer la recherche fondamentale
Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(1/16)
Un sujet primordial

Avec l’emploi et le pouvoir d’achat, le système éducatif fait partie des sujets que les Français considèrent comme les plus importants dans cette campagne présidentielle. Alors que le premier tour de l’élection approche à grands pas, retrouvez les propositions des candidats sur la question de l’éducation.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(2/16)
Un consensus sur la nécessité d’une école de qualité

La nécessité de faire bénéficier les jeunes Français d’une éducation de qualité fait consensus parmi les douze prétendants. Mais si tous entendent revaloriser l’école, les moyens pour y parvenir et les réformes proposées varient beaucoup d’un candidat à l’autre.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(3/16)
Embaucher plus de professeurs

Pour certains candidats comme Nathalie Arthaud, Yannick Jadot, Philippe Poutou, Fabien Roussel mais aussi Valérie Pécresse, la revalorisation de l’enseignement nécessite l’embauche d’un plus grand nombre d’enseignants : 10 000 postes supplémentaires pour la candidate LR, 65 000 dans l’enseignement scolaire et 10 000 comme enseignants-chercheurs pour l’écologiste, et même 90 000 pour le candidat communiste.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(4/16)
Revaloriser le métier d’enseignant

Le manque d’attractivité du métier d’enseignant en France est dénoncé depuis de longues années. Pour attirer les meilleurs profils, certains candidats souhaitent le revaloriser par des augmentations de salaires : de 30% pour Fabien Roussel, 20% pour Nicolas Dupont-Aignan et 3% pour Marine Le Pen. Anne Hidalgo prévoit aussi une hausse des salaires en début de carrière.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(5/16)
Limiter le nombre d’élèves par classe

Afin de faciliter l’apprentissage, plusieurs candidats comptent poursuivre la réduction du nombre d’élèves par classe. Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et Fabien Roussel ont fait des propositions dont le chiffre se situe autour de 20 élèves maximum par classe. Ce qui nécessitera d’embaucher davantage de professeurs.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(6/16)
Plus de liberté

Une solution pour adapter la pédagogie aux spécificités des élèves serait d’accorder plus d’autonomie aux établissements et de liberté pédagogique aux enseignants. Le président sortant et Valérie Pécresse ont tous les deux fait des propositions dans ce sens.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(7/16)
Revenir aux savoirs fondamentaux

Certains candidats comme Jean Lassalle ou Marine Le Pen font valoir la nécessité de revenir aux savoirs fondamentaux, à savoir les mathématiques, le français et l’histoire. Nicolas Dupont-Aignan souhaite faire passer l’enseignement du français de 9 à 15 heures par semaine à l’école primaire, et Valérie Pécresse augmenter l’enseignement du français de deux heures et des mathématiques d’une heure par semaine.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(8/16)
Favoriser la mixité scolaire

Anne Hidalgo a inscrit à son programme un « plan mixité » propre à chaque département pour mettre un terme à la ségrégation scolaire et renforcer l’égalité des chances.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(9/16)
Développer les compétences numériques

Emmanuel Macron prévoit de systématiser l’apprentissage du code et des usages numériques au collège, tout en régulant l’accès aux réseaux sociaux des enfants et des adolescents. Valérie Pécresse souhaite créer une École nationale du Numérique.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(10/16)
Revaloriser l’enseignement professionnel

Yannick Jadot propose de créer 100 000 places dans les filières professionnelles pour les métiers du social, de la santé et de la transition écologique. Fabien Roussel souhaite créer un certificat d’aptitude professionnelle pour toutes les filières.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(11/16)
Lutter contre le harcèlement scolaire

Fabien Roussel a par ailleurs déclaré vouloir lutter plus activement contre le harcèlement scolaire, et faire du combat contre le harcèlement en ligne une cause nationale.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(12/16)
Développer l’enseignement du sport

Plusieurs propositions ont été faites pour développer l’enseignement du sport dans les établissements scolaires. Jean-Luc Mélenchon et Jean Lassalle souhaitent respectivement rendre la natation et les arts martiaux obligatoires à l’école. Yannick Jadot préconise d’élargir le « passe sport » jusqu’à l’âge de vingt ans.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(13/16)
Abroger la réforme du baccalauréat

Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen souhaitent abroger la réforme du baccalauréat adoptée sous le quinquennat d’Emmanuel Macron. Philippe Poutou souhaite revenir à une logique de « diplômes nationaux », tandis qu’Éric Zemmour compte renouer avec un baccalauréat « exigeant et sélectif ».

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(14/16)
Que faire de Parcoursup ?

Parcoursup, le nouveau système chargé d’assurer la transition entre l’enseignement secondaire et le supérieur a attiré de nombreuses critiques. Plusieurs candidats (Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou) envisagent tout simplement de le supprimer. Emmanuel Macron, dont le gouvernement est à l’origine du dispositif, souhaite l’améliorer en publiant les résultats des années précédentes et en accompagnant mieux les familles.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(15/16)
Aider financièrement les étudiants

Certaines propositions ont été faites pour permettre aux jeunes d’étudier dans de bonnes conditions matérielles. Jean-Luc Mélenchon compte instaurer une allocation d’autonomie de plus de 1000 euros par mois pour les étudiants et lycéens professionnels, et Fabien Roussel un revenu étudiant de 850 euros par mois. Valérie Pécresse prévoit de créer une banque des jeunes pour financer leurs études. Éric Zemmour souhaite faciliter l’accès aux bourses.

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats sur l’éducation
(16/16)
Développer la recherche fondamentale

Emmanuel Macron a annoncé une enveloppe supplémentaire de 25 milliards d’euros sur dix ans pour la recherche fondamentale. Valérie Pécresse souhaite valoriser la recherche française en approfondissant l’autonomie des universités, une réforme qu’elle avait conduite lorsqu’elle était ministre.

Más para ti