Tout savoir sur la mort brutale de Shinzo Abe, ancien Premier ministre du Japon, tué par balle

Shinzo Abe a été touché
Arrêt cardio-respiratoire
Un coup dans le dos
Le tireur interpellé
Un ancien soldat
Des motivations inconnues
Tout est allé très vite
L'agresseur n'a pas résisté
Deux coups de feu
Membre éminent du PLD
67 ans
Grand tumulte au japon
Violence politique au Japon
Clameur de condamnation et de solidarité
Shinzo Abe, un conservateur de droite
La famille de Shinzo Abe
Une attaque inconcevable
Shinzo Abe a été touché

L'ancien Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, a reçu un coup de fusil ce vendredi 8 juin, alors qu'il tenait un rassemblement dans la ville de Nara.

Arrêt cardio-respiratoire

Selon l'agence de presse Kyodo et NHK, citée par Reuters, Shinzo Abe a été transporté par hélicoptère à l'hôpital dans un état très grave : après être entré en arrêt cardiorespiratoire après quelques instants où il est resté conscient, il a fini par succomber à ses blessures.

Un coup dans le dos

Shinzo Abe s'est fait tirer dans le dos lors d'un rassemblement politique au milieu de la rue. Mais qui lui a tiré dessus ?

Le tireur interpellé

Un homme de 41 ans aurait été l'auteur du tir. Selon le journal japonais Yomiuri Shimbun, le nom de l'agresseur est Tetsuya Yamagami et il a été arrêté.

Un ancien soldat

Selon certaines informations, le détenu était membre de l'armée japonaise et, plus précisément, des Forces maritimes d'autodéfense. Sur la photo, on voit le lieu de l'attaque.

Des motivations inconnues

Pour le moment, les mobiles de l'attaque sont inconnus. Attaque politique ou violence irraisonnée d'un dérangé ?

Tout est allé très vite

Selon le récit des témoins, l'agresseur s'est approché par derrière en profitant de la foule et a tiré presque à bout portant. Shizo Abe est tombé au sol. L'ambulance a mis 15 minutes pour arriver.

L'agresseur n'a pas résisté

Un témoignage recueilli par le journal Yomiuri Shimbun indique que l'auteur du tir, après avoir perpétré l'attaque, a laissé tomber le fusil de chasse et n'a pas résisté à son arrestation.

Deux coups de feu

Dans les chroniques d'urgence sur ce qui s'est passé qui ont été publiées au Japon, on parle de deux coups de feu même si, comme il est logique, toutes les premières informations prêtent à confusion.

Membre éminent du PLD

Shinzo Abe a été Premier ministre du Japon entre 2012 et 2020. Il occupe toujours un poste de direction au sein du Parti libéral démocrate, le parti qui a gouverné le pays le plus longtemps.

67 ans

Shinzo Abe est né à Nagato le 21 septembre 1954.

Grand tumulte au japon

Yomiuri Shimbun a recueilli les premières impressions des citoyens. "Je suis horrifié" a exprimé Chiyoda Ward de Tokyo.

Violence politique au Japon

Le Japon a la réputation d'être un pays calme et si l'on parle de violence politique, il faut remonter aux années 1970, lorsque des groupes terroristes d'extrême gauche comme l'Armée rouge ont émergé.

Clameur de condamnation et de solidarité

D'innombrables messages de soutien de la classe politique et du grand public sont apparus sur les réseaux sociaux au Japon. Rahm Emanuel, l'ambassadeur américain au Japon, était "extrêmement attristé et consterné".

Shinzo Abe, un conservateur de droite

Shinzo Abe était un homme politique appartenant à la droite japonaise. Et au sein de cette droite, il a été accusé de tendre vers le nationalisme et même parfois de maintenir des positions révisionnistes concernant le rôle de son pays dans la Seconde Guerre mondiale.

La famille de Shinzo Abe

Ceci est une photo de famille de Shinzo Abe lorsqu'il était enfant. Il venait d'une famille traditionnellement vouée à la politique. Il a étudié les sciences politiques au Japon et aux États-Unis.

Photo : bureau de Shinzō Abe - http://bigstory.ap.org/photo/shinzo-abe-shintaro-abe-hironobu-abe-yoko-abe, domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/ index.php?curid=31497670

Une attaque inconcevable

L'attentat contre Shinzo Abe est totalement inattendu dans une société comme le Japon, dont la culture politique est pacifique, sans grandes tensions. Le pays est donc particulièrement traumatisé par cet événement violent, qui a fini par lui coûter la vie. Qu'il repose désormais en paix.

Más para ti