La Chine tente désespérément d'augmenter son taux de natalité

D'ici à 2025, la population chinoise pourrait décliner
Le taux de natalité en chute libre depuis cinq ans
Le taux le plus bas de l’histoire
Le plus bas de la décennie, selon les données du gouvernement
La province de Hunan
Une seule province a atteint le million en 2021
Et ça continue !
Une croissance négative ?
Le gouvernement veut absolument relancer le taux de natalité
Les femmes désormais autorisées à avoir jusqu'à 3 enfants
Le bonus bébé de Panzhihua
Contrer le déclin démographique
De l'amende à la récompense
Les jeunes chinois ne veulent plus d’enfant
La famille, ce n’est pas la priorité
Les Chinoises en quête d'égalité
Aucun bénéfice pour les mères célibataires
La plupart des Chinois sont des citadins
Vivre en ville, c'est cher
Le programme du gouvernement ne convainc pas les jeunes couples
La clef de l'économie chinoise : la population en âge de travailler
La Chine : l’atelier du monde
Plus de seniors que de jeunes en 2030 ?
Pour certains, il n’y a pas de crise en Chine
Pas de quoi s'inquiéter ?
D'ici à 2025, la population chinoise pourrait décliner

Longtemps connue pour être l'un des pays les plus peuplés de la planète, l'image de la Chine pourrait changer, et ce, dès 2025.

Le taux de natalité en chute libre depuis cinq ans

Le taux de natalité de la population chinoise serait en baisse pour la cinquième année consécutive, si l'on en croit les statistiques de 2021 du gouvernement chinois.

Le taux le plus bas de l’histoire

Il semblerait que le nombre d'enfants par personne au Chine soit devenu le plus bas de toute l'histoire, avec 1,15 enfant par personne, soit 7,52 naissances pour 1 000 personnes.

Le plus bas de la décennie, selon les données du gouvernement

Le 24 juillet, le gouvernement chinois a publié les données sur les naissances en 2021. Le résultat est sans appel : le taux de natalité est au plus bas depuis des décennies.

La province de Hunan

Pour la première fois depuis ces soixante dernières années, la province méridionale de Hunan rapporte un taux de natalité inférieur à 500 000 naissances, nous rapporte le quotidien chinois Global Times.

Une seule province a atteint le million en 2021

En outre, seule la province du Guangdong a compté plus d'un million de nouveaux-nés en 2021.

Et ça continue !

Le responsable de la population et des affaires familiales à la Commission nationale de la santé de Chine, Yang Wenzhuang, a affirmé que la situation n'était pas près de s'arranger, comme nous en informe le Global Times.

Une croissance négative ?

"Le taux de croissance de la population totale de la Chine a considérablement ralenti et devrait entrer dans une croissance négative au cours de la période du 14e plan quinquennal (2021-25)" a déclaré Wenzhuang.

Le gouvernement veut absolument relancer le taux de natalité

En résumé : le gouvernement chinois s'inquiète de la décroissance de la population en cours et à venir.

Les femmes désormais autorisées à avoir jusqu'à 3 enfants

En mai 2021, le gouvernement chinois a adopté une loi pour tenter de relancer la natalité. Cette loi autorise les femmes à avoir jusqu'à trois enfants, et réduit les frais d'accouchement et d'éducation dans le même temps.

Le bonus bébé de Panzhihua

Le Global Times nous rapporte qu'il a été annoncé, en juillet 2021, que dans la ville de Panzhihua, les couples ayant eu le plus d'enfants recevraient une sorte de récompense financière pour les bébés.

Contrer le déclin démographique

C'est la première fois qu'une initiative de ce type est prise en Chine. Le gouvernement souhaite à tout prix faire face au déclin démographique de sa population.

De l'amende à la récompense

C'est un brusque revirement de situation pour les Chinois, qui, de 1980 à 2016, étaient réprimandés par une amende s'ils avaient plus d'un enfant.

Les jeunes chinois ne veulent plus d’enfant

Science Magazine s'est entretenu avec Yong Cai, démographe à l'université de Caroline du Nord, afin de comprendre pourquoi les jeunes couples choisissaient de ne pas avoir d'enfants en Chine.

La famille, ce n’est pas la priorité

“Peu de jeunes couples font de la fondation d'une famille, ou de la naissance d'un autre enfant, leur principale priorité.", expliquait Cai à Science Magazine.

Les Chinoises en quête d'égalité

Et pour de nombreuses femmes chinoises, les changements sont trop peu nombreux et trop tardifs. De plus, il n'y a ni égalité des genres, ni sécurité de l'emploi pour elles.

Aucun bénéfice pour les mères célibataires

Selon le New York Times, beaucoup de jeunes femmes célibataires sont furieuses : les avantages accordés pour avoir des enfants ne s'appliquent que si elles sont mariées. Les mères célibataires ne pouvant même pas en faire la demande.

La plupart des Chinois sont des citadins

Les statistiques du gouvernement chinois montrent également un autre facteur qui influe sur le choix du nombre d'enfants que les couples sont prêts à avoir : 65 % de la population vit désormais dans des zones urbaines.

Vivre en ville, c'est cher

Le coût de la vie y est élevé, les écoles coûteuses et les conditions de vie dans un milieu surpeuplé "réduisent la volonté des gens d'avoir un deuxième enfant, sans parler d'un troisième enfant.", signalait le démographe Wei Ggo de l'université de Nanjing, dans Science Magazine.

Le programme du gouvernement ne convainc pas les jeunes couples

Et "malgré toutes les nouvelles initiatives et la propagande visant à promouvoir la procréation", les couples sont tout simplement contre le fait d'avoir plus d'enfants, déclarait Yong Cai dans Science. Il prédit également que "le déclin démographique de la Chine sera rapide".

La clef de l'économie chinoise : la population en âge de travailler

La population active du pays, soit les Chinois de 15 à 65 ans, ont été la clef de l'essor économique du pays, avec plus d'un milliard de personnes actives.

La Chine : l’atelier du monde

Selon la chaîne de télévision Bloomberg, c'est grâce à cette immense force de travail que la Chine a réussi à devenir "l'atelier du monde".

Plus de seniors que de jeunes en 2030 ?

Toutefois, il semble que la situation économique de la Chine se sera effondrée avec le vieillissement de la population d'ici 2030, selon les projections démographiques des Nations unies.

Pour certains, il n’y a pas de crise en Chine

Cependant, certains démographes, dont Stuart Gietel-Basten, de l'université des sciences et des technologies de Hong Kong, ne sont pas d'accord avec le fait de dire que la Chine fait face à une crise démographique imminente.

Pas de quoi s'inquiéter ?

"... la population chinoise sera également en meilleure santé, mieux éduquée et plus qualifiée, et plus adaptable à la technologie.", a d’ailleurs déclaré Mme Gietel-Basten à Science Magazine.

Más para ti