Sobriété écologique : ces gestes simples pour baisser sa consommation d'énergie

Un plan de sobriété écologique pour consommer autrement
De grandes enseignes emboitent le pas
De nouvelles habitudes à prendre
Profitez de la lumière naturelle
Mettez votre ordinateur en mode économie d'énergie
Choisissez les
Lavez votre linge à 30º
Séchez votre linge à l'air libre
Éteignez les lumières inutiles
Éteignez le routeur wifi pendant la nuit
Ne couvrez pas les radiateurs
Exploitez au maximum la chaleur du four
Couvrez les casseroles et poêles lorsque vous cuisinez
Optez pour des ampoules LED
Recyclez l'eau
Préférez la douche au bain
Arrosez vos plantes à des heures précises
Voyagez en train
Marchez, marchez, marchez !
Ces autres geste qui peuvent aider à sauver la planète
Réduisez la consommation de plastique
Emportez toujours votre propre bouteille d'eau
Mangez local
Recyclez vos vêtements: le vintage est écolo !
Préférez les matières recyclables et favorisant le développement durable
Mangez des fruits et légumes de saison
Consommez moins de viande
Un plan de sobriété écologique pour consommer autrement

Entre la hausse des prix de l'énergie causée par la guerre en Ukraine, et l'accélération du réchauffement climatique, il semble désormais urgent de changer nos modes de consommation.  Le 14 juillet dernier, le président Emmanuel Macron expliquait que le gouvernement était en train de travailler sur un plan de sobriété écologique, visant en premier lieu à mobilier les entreprises et le secteur public.

De grandes enseignes emboitent le pas

Depuis, plusieurs groupes de grande distribution tels que Leclerc, Picard, Carrefour ou Lidl, ont annoncé dans un communiqué avoir signé un protocole pour réaliser des économies d'énergie dans leurs magasins.

De nouvelles habitudes à prendre

Qu'en est-il pour nous, particuliers ? Comment réussir à réduire nos factures d'énergies sans changer drastiquement nos habitudes ? Découvrez dans la suite de notre galerie une liste de gestes simples du quotidien permettant de baisser sa consommation énergétique.

Profitez de la lumière naturelle

Ne fermez pas les rideaux ou volets avant même qu'il ne fasse nuit ou trop obscure dans votre pièce, afin de beaucoup moins utiliser la lumière artificielle.

Mettez votre ordinateur en mode économie d'énergie

Si vous utilisez régulièrement un ordinateur, vous pouvez le paramétrer pour qu'à partir d'un certain temps d'inactivité, il se mette tout seul en veille et ne consomme pas d'énergie pour rien. Baisser la luminosité de l'écran réduit également sa consommation énergétique. Dans les deux cas, sa batterie se déchargera moins vite.

Choisissez les "éco" de votre lave-vaisselle et machine à laver

Ces programmes permettent de réduire la consommation d'électricité et d'eau d'un tiers par rapport à des programmes classiques. Ils ne sont pas forcément plus courts, au contraire, mais l'eau y est chauffée progressivement. Or, c'est bien le chauffage de l'eau qui consomme le plus d'électricité dans ces appareils électro-ménagers.

Lavez votre linge à 30º

En lavant votre linge à 30º, non seulement l'élimination des taches sur vos vêtements ne sera pas compromise, mais en plus de cela, vous économiserez plus de 60% d'énergie. Alors pourquoi hésiter ?

Séchez votre linge à l'air libre

Évitez au maximum d'utiliser un sèche-linge, car cet appareil ménager consomme énormément d'énergie. Sa consommation représenterait en effet environ 15% d'une facture d'électricité.

Éteignez les lumières inutiles

Cela peut paraitre un principe de base, mais il est bien souvent oublié. Éteignez toujours les lumières que vous n'utilisez pas, même si cela ne dure qu'une minute. En effet, il est faux de croire que le fait d'allumer et d'éteindre les lumières dans une courte période consomme plus d'énergie.

Éteignez le routeur wifi pendant la nuit

Lorsque vous allez vous coucher, désactivez ou débranchez votre routeur wifi. Et faites-en de même lorsque vous partez en vacances, ou que vous ne l'utilisez pas.

Ne couvrez pas les radiateurs

Il est important de ne pas mettre de meubles ni de vêtements devant les radiateurs lorsqu'ils fonctionnent, car cela rend plus difficile la diffusion de l'air chaud.

Exploitez au maximum la chaleur du four

Le four ne se refroidit pas immédiatement, une fois éteint. Il est donc malin de profiter de sa chaleur pour y enfourner d'autres plats ou l'éteindre un peu plus tôt pour finir la cuisson commencée.

Couvrez les casseroles et poêles lorsque vous cuisinez

Une grande partie de la chaleur produite en cuisinant s'échappe si l'on n'utilise pas de couvercle. Sans compter que, dans ce cas, cela met plus de temps pour faire bouillir de l'eau ou chauffer une poêle, et que cela consomme plus d'énergie, en toute logique.

Optez pour des ampoules LED

Les ampoules LED consomment moins d'électricité et durent plus longtemps que les ampoules à incandescence ou des halogènes. Deux facteurs qui composent leur prix d'achat, plus élevé que celui d'une ampoule classique.

Recyclez l'eau

Si vous récupérez toute l'eau qui sort du robinet avant qu'elle soit à la température souhaitée, vous pouvez l'utiliser pour nettoyer ensuite vos sols par exemple.

Préférez la douche au bain

Et une douche courte ! L'eau est un bien (de plus en plus) rare.

Arrosez vos plantes à des heures précises

Arrosez vos plantes début de soirée ou tôt le matin, afin d'éviter les heures d'évaporation rapide de l'eau.

Voyagez en train

Si vous avez à disposition près de vous un bon réseau de voies ferrées ou de transport en commun type métro ou tramway profitez-en ! Il s'agit du moyen de transport qui pollue le moins. En plus de cela, vous éviterez de prendre votre voiture et réduirez vos dépenses en carburant.

Marchez, marchez, marchez !

Dans la même logique, si vous pouvez vous déplacer à pied, faites-le. C'est à la fois bon pour la santé, pour la planète, et pour votre portefeuille.

Ces autres geste qui peuvent aider à sauver la planète

On a souvent l'impression de ne pas pouvoir faire grand-chose, à notre échelle, pour sauver notre planète. Pourtant, d'autres petits gestes contribuent à ralentir le réchauffement climatique et à lutter contre la pollution. Les voici.

Réduisez la consommation de plastique

Les pailles en plastique sont un véritable problème environnemental. Produites en quantités énormes, elles finissent leur vie en polluant les océans. Et chaque élément de ce type met 100 ans à être recyclé ! Cela est valable aussi pour les bouteilles en plastique ou verres jetables.

Emportez toujours votre propre bouteille d'eau

Choisissez une bouteille dans un matériau non polluant (c'est-à-dire, PAS en plastique). Cela vous permettra d'économiser de l'argent, mais surtout, de contribuer à la survie de la planète.

Mangez local

Soutenez le commerce de proximité et donnez la priorité aux produits locaux. En effet, le transport de marchandises à grande échelle génère beaucoup de pollution.

Recyclez vos vêtements: le vintage est écolo !

Le consumérisme démesuré (présent aussi dans la mode) s'avère très polluant.  Alors au lieu de faire votre shopping dans des magasins de fast fashion, allez vous balader dans des boutiques de seconde main, à la fois chic et écologiques.

Préférez les matières recyclables et favorisant le développement durable

De nombreux objets de notre quotidien ne sont plus automatiquement produits en plastique. Il existe aujourd'hui des alternatives plus écologiques, comme des brosses à dents en bambou, ou des pailles en métal inox.

Mangez des fruits et légumes de saison

À chaque saison ses produits ! Il est logique d'adopter une consommation qui s'adapte au rythme de la planète. En effet, importer des fruits ou légumes de l'autre bout du monde peut satisfaire nos envies, mais provoque de sérieux problèmes environnementaux.

Consommez moins de viande

Si vous ne pouvez pas vous engager à devenir végétalien ou végétarien, essayez au moins de réduire votre consommation de viande. Surtout la viande rouge. L'élevage industriel nuit à la planète en raison de la quantité de soja consommée par le bétail et des gaz que les bêtes dégagent. Ils représentent 9% du dioxyde de carbone généré par l'activité humaine, 65% de l'oxyde nitreux, 37% du méthane et 64% de l'ammoniac, selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

À lire aussi : L'Europe est-elle en train de détruire notre planète ?

Más para ti