Si les vaccins actuels ne protègent pas d'Omicron, faudra-t-il un nouveau vaccin ?