Bonnes et mauvaises nouvelles concernant Ómicron, le nouveau variant du coronavirus