Qui ne voudrait pas devenir un arbre ?
Une option biodégradable
Une forêt où rendre visite aux défunts
Des arbres en lieu et place de pierres tombales
Un choix de huit arbres
Créé par une société espagnole
Des urnes funéraires biodégradables
Obstacles juridiques à la plantation des urnes
Nous devons remettre en question les réglementations
Le Bios Parks pour les animaux de compagnie également
Le Boisé de Vie
Des arbres formant une famille
Que se passe-t-il en cas d’intempérie ?
Il est parfois difficile de trouver un lieu où planter
Ils ont conçu un pot de plantation
Mais ce n'est pas un pot comme les autres...
Plus économe et plus écolo
Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(1/17)
Qui ne voudrait pas devenir un arbre ?

Dans certains cimetières du Québec, la perspective du devenir du corps après la mort est abordée sous un angle bien plus agréable. Quel arbre choisiriez-vous ?

(Photo : jplenio sur Pixabay)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(2/17)
Une option biodégradable

Une alternative innovante, biodégradable et durable qui bouscule les méthodes traditionnelles d'enterrement ou de crémation : c’est au Bios Park, situé dans la province du Québec, au Canada.

(Photo : Urnabios)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(3/17)
Une forêt où rendre visite aux défunts

Les personnes qui reposent ici ont choisi que leurs cendres soient plantées avec un arbre. Et petit à petit, ce grand parc se transforme en forêt. En effet, de plus en plus de gens choisissent d'en faire leur dernière demeure.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(4/17)
Des arbres en lieu et place de pierres tombales

Les clients qui choisissent d'y être inhumés décident de l'arbre qu’ils nourriront de leur cendres, donnant ainsi vie a une magnifique forêt, bien plus agréable qu'un champ de pierres tombales.

 

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(5/17)
Un choix de huit arbres

Vous pourrez choisir parmi huit variétés d'arbres différentes. Du pommier sauvage au chêne, du lilas à l'érable, toutes ont été sélectionnées pour leur robustesse et leur facilité d'adaptation à l'environnement local. À vous de choisir celle qui marquera votre passage éphémère sur terre.

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(6/17)
Créé par une société espagnole

Au cours de ces vingt-trois dernières années, la société espagnole Bios a mis au point de nouvelles méthodes plus respectueuses de l'environnement et bien moins coûteuses pour se défaire des corps.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(7/17)
Des urnes funéraires biodégradables

À ses débuts, Bios créait uniquement des urnes 100 % biodégradables, contenant un mélange de graines, d'engrais et de cendres provenant de la crémation.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(8/17)
Obstacles juridiques à la plantation des urnes

L'idée du parc est née après que les clients de la société ont rencontré des difficultés juridiques pour trouver un endroit où enterrer les urnes biodégradables contenant les restes de leurs défunts.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(9/17)
Nous devons remettre en question les réglementations

« Les réglementations concernant l’utilisation des cendres humaines varient considérablement d’un pays à l’autre. Dans certains pays, cela peut même être considéré comme illégal. Nous devons lutter contre cela ! Chaque personne devrait avoir le droit de faire de ses restes ou de ceux d’un être cher ce qu’elle juge le mieux. » déclare l'entreprise sur son site.

(Photo : Instagram@biosurn)

 

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(10/17)
Le Bios Parks pour les animaux de compagnie également

Les Bios Parks sont la solution à ces problèmes. Les Bios Parks® sont des espaces verts ouverts au grand public où l’on peut commémorer ses proches dans un environnement naturel et en harmonie avec la nature. « Dans un Bios Park®, vous pourrez planter nos Urnes Bios® pour les personnes ainsi que pour les animaux de compagnie, directement dans le sol (…) ».
(Photo : UrnasBio)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(11/17)
Le Boisé de Vie

Le Boisé de Vie est le tout premier Bios Park au monde, situé dans la province de Québec, au Canada. Les personnes qui décident d'y déposer les restes d'un être cher peuvent choisir l'arbre mais aussi l’endroit où il sera enterré.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(12/17)
Des arbres formant une famille

Les clients peuvent opter pour prendre soin de l'arbre par eux-mêmes ou en confier le soin au personnel du parc. Certaines familles choisissent une parcelle commune et y plantent les arbres de la famille les uns à côté des autres pour former un arbre généalogique réel.

(Photo : UrnasBio)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(13/17)
Que se passe-t-il en cas d’intempérie ?

L'entreprise propose également une sorte d'assurance : si l'arbre planté en l'honneur d'un défunt est endommagé ou détruit pour cause de mauvais temps, il sera remplacé gratuitement une fois. Mais si le sort s'acharne, ce sera à la famille de prendre les frais en charge.

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(14/17)
Il est parfois difficile de trouver un lieu où planter

« Beaucoup nous ont dit vivre dans un endroit temporairement (…) et qu'il était difficile de trouver un lieu où déposer ces restes. » déclare Isabelle Boalla (photo), de Bios dans une interview pour Global News, chaîne d’actualités canadienne. « Et les personnes qui ont un terrain ne sont pas autorisées à y planter leurs urnes ou à le faire dans les cimetières parce que les règlements sont très stricts. » Il est donc impossible pour certains de trouver un endroit où enterrer leurs êtres chers et les y laisser à tout jamais.

(Photo : UrnasBio)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(15/17)
Ils ont conçu un pot de plantation

C'est pourquoi Bios propose Bios Incube, une solution innovante et transportable dans laquelle on peut planter une urne Bios.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(16/17)
Mais ce n'est pas un pot comme les autres...

Quel que soit le type d'arbre ou de plante qui y poussera, le pot disposera d'un excellent système de drainage qui lui permettra de recevoir la quantité d'eau adéquate.

(Photo : Instagram@biosurn)

Internacional
Un cimetière écologique d'un genre nouveau : Le Boisé de Vie, au Québec
(17/17)
Plus économe et plus écolo

Vous ne trouverez pas les prix d'une inhumation dans le Boisé de Vie au Québec, que ce soit sur leur site ou ailleurs sur internet. Nous savons cependant qu’une urne coûte 140 € et la Bios Incube coûte 295 €, ce qui est bien moins onéreux qu'un enterrement traditionnel. De plus, l'idée que les cendres d'une personne nourrissent un arbre qui se développera pendant des générations est assez poétique et beaucoup plus durable. Cela mérite d'y réfléchir, non ?

Más para ti