Entre bombes et bains de soleil : chroniques d'un été à Odessa, la perle de la mer Noire

Drôle d'été à Odessa
Bain de soleil au bord de la Mer Noire
Du yoga pour les courageux
Les terrasses de plage sont ouvertes
Les funérailles sont quotidiennes
Oleksandr Shyshkov, un entraîneur de football bien-aimé par les jeunes
Tir d'artillerie encerclant Odessa
La vie continue malgré tout
La propagande
Bulles de savon
Courses hippiques
Entrainement militaire
L'Opéra d'Odessa
L'art contre les bombes
Utiliser les arts pour narguer la guerre
La lune d'Odessa
Destruction
Les tournesols d'Odessa
L'été et la guerre
Drôle d'été à Odessa

Sur les plages de la mer Noire à Odessa, la baignade est interdite en raison de la présence de mines. Voilà à quoi ressemble l'été dans une ville en pleine guerre, sous l'assaut incessant des Russes.

Bain de soleil au bord de la Mer Noire

Des photographies comme celle-ci sont saisissantes : des baigneurs sur une plage où les eaux sont pleines de mines pour empêcher une invasion russe. Mais ces jours-ci, ce n'est qu'une image classique de la nouvelle normalité quotidienne à Odessa.

Du yoga pour les courageux

Seuls les yogis les plus expérimentés peuvent trouver la paix intérieure en pratiquant le yoga dans une ville attaquée. Les Ukrainiens ont pratiqué le yoga lors de la Journée internationale du yoga près d'un panneau avertissant d'un danger de mines sur la plage.

Les terrasses de plage sont ouvertes

Odessa était une destination estivale chaude pour les Ukrainiens, connue sous le nom de "la perle de la mer Noire". Et les restaurateurs avec terrasses au bord de la mer Noire restent ouverts, dans l'espoir de gagner leur vie, malgré le conflit en cours.

Les funérailles sont quotidiennes

Les funérailles sont un rappel quotidien des bombes qui tombent dans la région d'Odessa et qui entraînent de nombreuses victimes et souffrances.

Oleksandr Shyshkov, un entraîneur de football bien-aimé par les jeunes

L'un des nombreux enterrements de cet été a été celui de l'entraîneur de football des jeunes Oleksandr Shyshkov, 42 ans, qui a été tué par une bombe près d'Odessa.

Tir d'artillerie encerclant Odessa

Autour d'Odessa, des bombes tombent régulièrement et tuent souvent des civils. Cette image prise le 1er juillet est celle du district de Sheriivika après un bombardement qui a fait 17 morts et 31 blessés.

La vie continue malgré tout

Mais ceux qui ne sont pas en première ligne doivent continuer à vivre et à travailler. Alors, quand les bombardements cessent, les habitants tentent de revenir à une certaine normalité.

La propagande

Et dans les rues d'Odessa, pour remonter le moral de la population (et augmenter son esprit combatif), on peut voir des peintures murales et des affiches de propagande. Cela fait aussi partie de la guerre.

Bulles de savon

Malgré les bombardements quotidiens et les scènes de guerre que l'on retrouve partout en Ukraine, les enfants sont toujours des enfants, quoi qu'il arrive. Ici on en voit certains qui trouvent plaisir à jouer avec des bulles dans les rues d'Odessa.

Courses hippiques

Dans une guerre, il est également important de maintenir des rituels collectifs qui unissent et remontent le moral. C'est pourquoi avec l'arrivée de l'été, la saison des courses hippiques s'est ouverte à l'hippodrome d'Odessa, comme chaque année.

Entrainement militaire

Parallèlement, dans les écoles et autres lieux, des jeunes qui n'ont pas été envoyés au front en raison de leur âge apprennent des techniques au cas où ils devraient aller au combat.

L'Opéra d'Odessa

Odessa est une ville de plus d'un million d'habitants avec un patrimoine culturel et architectural impressionnant. Le théâtre d'opéra et de ballet d'Odessa est l'un des joyaux de la ville.

L'art contre les bombes

Avec des sacs de sable à l'extérieur pour protéger le bâtiment, des spectacles ont toujours eu lieu à l'intérieur.

Utiliser les arts pour narguer la guerre

Une danseuse s'exerce dans un studio à Odessa. L'État veut assurer une vie normale aux Ukrainiens malgré la guerre.

La lune d'Odessa

Et puis il y a des images aussi simples que celle-ci. Une fabuleuse pleine lune sur le ciel d'Odessa.

Destruction

Malgré tout, à quelques kilomètres de la ville d'Odessa, la destruction est bien présente. La Russie doit conquérir cette ville pour que son débouché sur la mer Noire soit encore plus complet et ainsi pouvoir pénétrer plus facilement le territoire ukrainien.

Les tournesols d'Odessa

Dans la région d'Odessa, on trouve aussi de grandes zones agricoles. Il y a beaucoup de tournesols mais aussi des champs de céréales ou de lavande. Des cultures qui ne peuvent malheureusement pas être collectées ni exportées, ce qui pourrait provoquer une famine mondiale à partir de l'hiver.

L'été et la guerre

La guerre en Ukraine continue. L'été est arrivé. Au bord du Danube, entre des éléments de défense, un homme contemple les eaux. Les bombes, quant à elles, continuent de tomber.

Más para ti