Fuyant la guerre
Doubles standards
Réfugiés de couleur
Coincée dans l'ouest de l'Ukraine
Symptôme d'un problème plus important
Des larmes pour les yeux bleus
Se souvenir de la Syrie et de la Libye
Frontière polono-biélorusse
Style gangster
Traversée de la Méditerranée
Des embarcations de fortune
Camps surpeuplés
Assimilation
Pegida et autres
L'ancien allié de Poutine
Les prétendus envahisseurs
Bon étranger, mauvais étranger
3,4 millions de personnes le premier mois
6,8 millions de personnes en 9 ans
5,9 millions en 8 ans
Respect et attention
Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(1/22)
Fuyant la guerre

Le monde a fait preuve de solidarité envers plus de trois millions d'Ukrainiens déplacés qui ont quitté leur pays après l'invasion russe. Ces réfugiés ont été accueillis à bras ouverts par l'Union européenne.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(2/22)
Doubles standards

Cependant, cette dernière crise humanitaire révèle également le double standard qui existe lorsqu'il s'agit de ceux qui sont forcés de quitter leur pays.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(3/22)
Réfugiés de couleur

Quelques jours après le début de la crise, des ressortissants d'Afrique, d'Asie du Sud et du Moyen-Orient qui résidaient en Ukraine au moment de l'invasion ont été témoins de préjugés de la part des autorités ukrainiennes alors qu'ils tentaient de quitter le pays, selon le New York Times.

Sur la photo : des réfugiés de couleur font la queue à la frontière polono-ukrainienne.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(4/22)
"Les gardes-frontières ukrainiens ne nous laissaient pas passer"

« Les gardes-frontières ukrainiens ne nous laissaient pas passer », a déclaré Chinyere Mbagwu, médecin et Nigériane de 24 ans, au New York Times dans un article du 1er mars 2022. La plupart des réfugiés de couleur en Ukraine sont des étudiants universitaires comme elle.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(5/22)
Coincée dans l'ouest de l'Ukraine

Mbagwu rappelle que les gardes-frontières ont laissé passer les Ukrainiens mais n'ont pas laissé passer les étrangers et qu'elle a été bloquée dans la ville d'Ivano-Frankivsk, près de la Pologne, pendant plus de deux jours.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(6/22)
Symptôme d'un problème plus important

Cependant, le problème n'est pas le mauvais traitement des personnes quittant l'Ukraine. Ce n'est qu'un symptôme d'un problème plus vaste, à savoir le double standard auquel les réfugiés sont soumis dans le monde occidental.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(7/22)
Des larmes pour les yeux bleus

"C'est vraiment émouvant pour moi parce que je vois des Européens aux yeux bleus et aux cheveux blonds se faire tuer", a commenté un correspondant de la BBC sur l'Ukraine. Beaucoup sur les réseaux sociaux ont estimé que ce commentaire révélait à quel point la guerre en Ukraine était plus importante que les autres conflits uniquement parce que les Blancs étaient touchés.

Image : BBC

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(8/22)
Se souvenir de la Syrie et de la Libye

Trevor Noah, l'animateur de l'émission satirique "The Daily Show", a souligné lors d'une émission début mars à quel point les attitudes de la Pologne et de la Hongrie étaient différentes il y a quelques années à peine lorsque les réfugiés venaient de Syrie et de Libye.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(9/22)
Frontière polono-biélorusse

La Pologne, qui a accueilli les deux tiers des Ukrainiens fuyant leur pays, a fait face il y a quelques mois à des tensions avec la Biélorussie en 2021 en raison de l'afflux important d'immigrants, principalement en provenance du Kurdistan irakien.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(10/22)
Style gangster

Des représentants de l'Union européenne ont accusé la Biélorussie d'utiliser les immigrants comme moyen d'orchestrer une crise de réfugiés en Europe occidentale et ont dénoncé Loukachenko pour avoir utilisé des tactiques de « style gangster ».

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(11/22)
Traversée de la Méditerranée

Les réfugiés qui tentent de traverser la Méditerranée en bateau pour rejoindre l'Europe ont été l'un des plus grands défis auxquels Bruxelles a dû faire face tout au long des années 2010.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(12/22)
Des embarcations de fortune

De fait, on voit régulièrement des populations venues d'Afrique du Nord, perdues en mer dans des embarcations de fortune, appelées "pateras", essayant de mettre le pied sur les côtes espagnoles.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(13/22)
Camps surpeuplés

Par ailleurs, les réfugiés se retrouvent dans des camps surpeuplés en Grèce et dans les Balkans, généralement en proie à des conditions de vie lamentables.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(14/22)
Assimilation

Pour beaucoup, leur voyage tortueux ne s'arrête pas là. Une fois arrivé dans un nouveau pays, ils sont confrontés à une paperasserie sans fin, des problèmes d'adaptation à une nouvelle langue et à une nouvelle culture, et des problèmes pour trouver un travail convenable et commencer une nouvelle vie.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(15/22)
Pegida et autres

Les mouvements d'extrême droite européens ont fait des immigrés l'une de leurs principales cibles. L'un des plus notoires est le mouvement Pegida en l'Allemagne, qui est une abréviation allemande pour « Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident ».

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(16/22)
L'ancien allié de Poutine

Un article de 2018 de Deutsche Welle a recueilli une série de citations anti-migration du Premier ministre hongrois de droite Viktor Orbán, où il qualifie l'immigration de « poison ». Avant l'invasion ukrainienne, Orbán était considéré comme l'un des alliés de Poutine au sein de l'UE.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(17/22)
Les prétendus envahisseurs

« Nous ne considérons pas ces personnes comme des réfugiés musulmans. Nous les considérons comme des envahisseurs musulmans », a déclaré le Premier ministre hongrois, selon l'article de DW.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(18/22)
Bon étranger, mauvais étranger

Santiago Abascal est le leader du parti d'extrême droite espagnol Vox. Le site d'information espagnol Eldiario.es a rapporté qu'il était disposé à accueillir les « réfugiés ukrainiens » au-dessus des « migrants arabes ».

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(19/22)
3,4 millions de personnes le premier mois

Il est important de souligner que l'un des aspects les plus choquants de la crise ukrainienne est le volume considérable de personnes à accueillir en si peu de temps. Ce sont environ 3,4 millions de personnes qui ont fui le pays en l'espace d'un mois.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(20/22)
6,8 millions de personnes en 9 ans

À titre de comparaison, les réfugiés de la guerre civile syrienne depuis 2013 représentent plus de 6,8 millions de personnes, selon les données de l'ONU.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(21/22)
5,9 millions en 8 ans

Après les Syriens, le deuxième groupe le plus important est celui des Vénézuéliens, avec plus de 5,9 millions de personnes ayant quitté le pays depuis 2014. Cela rappelle que des crises comme celle-ci ne se limitent pas aux zones déchirées par la guerre.

Crise en Ukraine : y'a-t-il un accueil des réfugiés à deux vitesses, en fonction de la couleur de peau ?
(22/22)
Respect et attention

Indépendamment de la couleur de leur peau, de leur foi ou de leur pays d'origine, toutes les personnes déplacées de leur pays d'origine méritent respect et attention. Et l'Europe semble encore avoir du chemin à parcourir pour l'égalité.

Más para ti