Ces conseils faciles à appliquer pour réduire vos dépenses alimentaires

Une période d'inflation
Les bons conseils de nos anciens
Le rationnement alimentaire pendant la Seconde Guerre mondiale
Pensez à d'abord regarder ce qu'il y a dans vos placards !
Substituez vos aliments
Les substitutions sont souvent plus saines
Faites un menu de la semaine
Planifiez vos repas en fonction de ce que vous avez déjà
Évitez le gaspillage en congelant vos aliments
Conservez ce que vous jetteriez pour créer un nouveau plat
Achetez un poulet entier
Trois repas avec un seul poulet
Achetez de la viande avec les os
La viande avec os est moins chère et plus savoureuse !
 Mangez sans viande
Cultivez votre propre nourriture
Cultiver vos propres herbes peut vous faire économiser beaucoup d'argent
Faites de la soupe un plat de base de votre alimentation
Une période d'inflation

Cela ne vous a pas échappé en faisant vos courses dans votre supermarché habituel : les prix des articles les plus basiques ont tous relativement augmenté. L'inflation touche tout le monde et, bien que nous ne puissions pas y faire grand-chose, nous pouvons néanmoins tenter de réduire nos coûts grâce à quelques astuces.

Les bons conseils de nos anciens

Les meilleurs conseils pour économiser de l'argent nous viennent des générations antérieures. Nos grands-parents et arrière-grands-parents ont tous vécu des périodes difficiles et ont dû trouver des astuces que nous pouvons encore appliquer aujourd'hui pour économiser quelques euros.

Le rationnement alimentaire pendant la Seconde Guerre mondiale

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la nourriture était rationnée dans de nombreux pays du monde. Dans certains cas, vous ne pouviez acheter un article que si vous aviez un coupon remis par le gouvernement. Les aliments tels que la viande, le fromage, le sucre, le café, le poisson et le lait étaient très recherchés.

 

 

Pensez à d'abord regarder ce qu'il y a dans vos placards !

En faisant nos courses au supermarché ou en ligne, nous avons tendance à faire des achats impulsifs, et pas forcément nécessaires. Avant de vous rendre au magasin, ouvrez vos placards et regardez ce que vous pourriez cuisiner avec vos réserves.

Substituez vos aliments

En utilisant ce que vous avez sous la main, vous économiserez de l'argent au supermarché, et vous économiserez aussi du temps et de l'argent sur l'essence, qui est plus chère que jamais. Certains aliments que vous avez déjà dans vos placards pourraient substituer ceux qu'ils vous manquent. Par exemple, 1 cuillère à café de jus de citron peut être remplacé par 1/2 cuillère à café de vinaigre.

Les substitutions sont souvent plus saines

Voici quelques autres bonnes substitutions à connaître :

1 tasse de mayonnaise = 1 tasse de yaourt nature
1 cuillère à soupe d'herbes fraîches = 1 cuillère à café d'herbes séchées
1 tasse de sucre = 2/3 tasse de nectar d'agave
1 œuf = 1/2 banane ou 1/4 de tasse de compote de pommes

Faites un menu de la semaine

Cela peut sembler une évidence, mais parfois, un manque de planification peut vous coûter beaucoup plus cher au supermarché et contribuer au gaspillage alimentaire.

Planifiez vos repas en fonction de ce que vous avez déjà

Mais AVANT de commencer à planifier vos repas de la semaine, regardez ce qu'il y a dans votre garde-manger et votre réfrigérateur. Prenez note des aliments que vous avez déjà et imaginez votre menu de la semaine en fonction.

Évitez le gaspillage en congelant vos aliments

Prenez l'habitude d'éviter le gaspillage alimentaire. Congeler les produits que vous n'utiliserez pas de sitôt est un moyen facile d'y parvenir. Il suffit de laver les fruits et légumes, de couper les parties abimées, de les hacher et de les mettre dans un sac de congélation pour les utiliser plus tard.

Conservez ce que vous jetteriez pour créer un nouveau plat

Une autre solution est de conserver un sac de déchets de légumes dans votre congélateur. Jetez-y les rognures de légumes et les épluchures, et lorsque vous en avez suffisamment, vous pouvez rapidement transformer ces restes qui auraient fini à la poubelle en un délicieux bouillon de légumes. Autre astuce facile de nos grands-parents : transformer le pain rassis en chapelure ou l'utiliser pour faire du pudding au pain.

Achetez un poulet entier

L'achat d'un poulet entier est moins cher au kilo que l'achat de la viande dépecée. Vous pouvez également éviter le gaspillage alimentaire et profiter de tous les morceaux en achetant une volaille entière.

Trois repas avec un seul poulet

Si vous faites rôtir le poulet entier, vous pouvez en tirer plusieurs repas : 1) Déguster les gros morceaux de la volaille rôtie dans un repas 2) Nettoyer le poulet et utiliser les restes de viande dans une salade de poulet 3) Utiliser les os du poulet pour faire un fantastique bouillon d'os maison.

Achetez de la viande avec les os

Tout comme l'achat du poulet entier, l'achat de la viande avec les os vous permettra d'économiser considérablement sur son prix.

La viande avec os est moins chère et plus savoureuse !

Ce conseil pour économiser de l'argent était très populaire à l'époque de la Grande Dépression (crise économique des années 30), non seulement parce qu'il était frugal, mais aussi parce que les morceaux de viande dont l'os est conservé ont meilleur goût. Et n'oubliez pas de conserver ces os pour faire du bouillon d'os, comme vous l'avez fait avec le poulet !

Mangez sans viande

Les haricots sont beaucoup plus économiques que la viande ! De nos jours, nous consommons beaucoup plus de viande que nos ancêtres, alors suivez l'exemple de grand-mère et essayez de remplacer vos plats préférés par des haricots ou des lentilles. Si vous voulez vraiment réduire les coûts, achetez les en vrac.

Cultivez votre propre nourriture

Vous n'avez pas besoin d'être un agriculteur ou d'avoir un immense jardin pour aménager un potager et cultiver votre propre nourriture. Même si vous vivez dans un petit appartement, vous pouvez faire pousser de nombreux légumes dans des pots, à condition d'avoir suffisamment de lumière naturelle dans votre logement.

LIRE AUSSI : Les légumes les plus faciles à cultiver pour les jardiniers débutants

Cultiver vos propres herbes peut vous faire économiser beaucoup d'argent

Cultiver ses propres herbes, laitues, et même tomates est possible dans presque toutes les conditions de vie. Peu coûteux, votre potager vous fournira des produits de meilleure qualité que ceux que vous trouverez à l'épicerie.

Faites de la soupe un plat de base de votre alimentation

Si vous vous efforcez de réduire le gaspillage alimentaire, préparer une bonne vieille soupe chaque semaine vous sera d'une grande aide. Vous pouvez utiliser votre bouillon d'os ou de restes de légumes comme base, puis ajouter des restes de viande et tous les légumes que vous voyez dans votre réfrigérateur et qui semblent être en fin de vie.

Más para ti