Les 10 villes les plus sûres où voyager en 2021

Les 10 villes les plus sûres où voyager en 2021
Projets de voyage
Tokio (Japon)
Londres (Royaume-Uni)
Dubaï (Emirats Arabes Unis)
Madrid (Espagne)
Berlin (Allemagne)
Honolulu (Hawaï)
Séoul (Corée du Sud)
Paris (France)
New York (États-Unis)
Los Angeles (États-Unis)
Les 10 villes les plus sûres où voyager en 2021

Sera-t-il possible de voyager après le confinement ? Personne ne le sait encore. Ce que nous pouvons faire, c'est rêver à de futurs voyages et faire des projets. Et il n'y a pas de mal à savoir quelles sont les destinations où voyager en toute sécurité.

Projets de voyage

C'est la compagnie d'assurance Berkshire Hathaway qui est à l'origine de cette liste de villes les plus sécurisées. Pour établir la liste, il a demandé à 1 200 voyageurs américains de classer 23 villes de 0 à 100, en combinant les données avec la récente étude "Current Crime Index". C'est ainsi que la liste des 10 villes les plus sûres pour voyager en 2021 a été créée.

 

 

 

 

Tokio (Japon)

Score global - 65,9/100

La capitale japonaise a été un exemple dans la lutte contre la Covid-19. En outre, elle est considérée comme un lieu très sûr pour le collectif LGTBIQ+ et la sécurité physique y est un must. Les Jeux olympiques devraient même y avoir lieu malgré une menace de la pandémie toujours présente. Le vaccin rendra-t-il cet événement possible ?

Londres (Royaume-Uni)

Score global - 63/100

Malgré l'apparition de la nouvelle mutation du coronavirus et son confinement actuel, la perception de Londres dans le monde reste positive. C'est une ville accueillante, qui respecte les libertés fondamentales, même si elle doit améliorer sa vie nocturne et sa santé. Elle est, selon ce classement de Berkshire Hathaway, la deuxième ville la plus sûre au monde en 2021.

Dubaï (Emirats Arabes Unis)

Score global - 62,7/100

La gestion de la pandémie à Dubaï a été exemplaire. En fait, avant d'entrer dans la ville, la quarantaine est obligatoire. En outre, son taux de criminalité est presque nul. En revanche, sa cote de sécurité est faible en ce qui concerne les LGTBIQ+, les libertés fondamentales et la vie nocturne.

Madrid (Espagne)

Score global - 62,3/100

L'étude indique que les Madrilènes représentent le meilleur de la ville. Le tourisme étranger étant toujours sous contrôle, la capitale de l'Espagne offre un taux élevé de sécurité pour les femmes et en termes de vols. En revanche, la note de sa santé est mauvaise, selon ceux qui ont répondu à l'enquête de Berkshire Hathaway.

Berlin (Allemagne)

Score global - 62,1/100

L'Allemagne est un autre pays qui a été durement touché par la deuxième vague de la pandémie. De toute évidence, Berlin est l'une des villes les plus touchées. Malgré cela, les libertés fondamentales sont garanties pour n'importe quel touriste. Toujours selon ceux qui ont répondu à cette enquête, les soins médicaux seraient de moins bonne qualité.

Honolulu (Hawaï)

Score global - 62/100

Ce sont les voyageurs les plus âgés qui ont attribué la meilleure note à ce paradis. Une ville dans laquelle la sécurité physique des LGTBIQ+ et des femmes est très appréciée, notamment par rapport aux vols. Plus inquiétant est la faible note qu'ils donnent aux soins de santé.

Séoul (Corée du Sud)

Score global - 60,5/100

Une quarantaine préalable de 14 jours est requise pour toute personne souhaitant entrer dans le pays. C'est sans aucun doute l'une des raisons qui l'ont amené à être un exemple de contrôle de la pandémie. Cependant, le score de Séoul baisse en raison de ses insuffisances en matière de sécurité nocturne et de sécurité des femmes.

 

Paris (France)

Score global - 60,4/100

La capitale de la France a été touchée, comme tout le pays, par une seconde et virulente vague de coronavirus. Si tout revient à la normale, la Cité de l'Amour continuera à se distinguer par sa sécurité physique, rapport aux femmes ou au collectif LGTBIQ+, et par les libertés fondamentales. Elle doit améliorer ses soins de santé (rappelons sur ce point que les personnes éligibles sont les voyageurs américains qui voyagent généralement avec une assurance privée, ce qui a pour conséquence - parfois, si elle n'est pas correctement contractée - d'être loin du niveau de santé publique de chaque pays).

New York (États-Unis)

Score global - 60,4/100

La grosse pomme a parfois été l'épicentre mondial de la pandémie. Peu à peu, et avec des mesures exemplaires, la ville revient à une normalité inédite qui s'est traduite par d'importantes piétonnisations. Sa sécurité en matière de vols, de collectif LGTBIQ+ et de femmes est très reconnue.

Los Angeles (États-Unis)

Score global - 58,6/100

L'un des avantages d'être une grande ville est que le taux de criminalité y est faible. Malgré cela, Los Angeles est désavantagée dans ce classement par une mauvaise note en matière de libertés fondamentales et pour son système de santé.

Más para ti