De la vie sur Venus ? Les clés pour comprendre cette formidable découverte

Des signes de vie extraterrestre
Un paysage insolite, peu propice à la vie
Les étonnantes prédictions de Carl Sagan
Petit rappel: où se trouve Vénus ?
Des océans similaires aux nôtres ?
Fiction ou réalité ?
De la phosphine aussi sur Saturne et Jupiter
Vérifications réalisées depuis un observatoire à Hawaii
Vie extraterrestre mais pas vie complexe (ou intelligente)
Voyage dans l'espace vers Vénus
De nouvelles perspectives...
Des signes de vie extraterrestre

La recherche de vie sur d'autres planètes que la nôtre marque un nouveau tournant. Vénus pourrait abriter des formes de vie jusqu'alors inconnues. Une équipe d'astronomes d'Europe et des États-Unis affirme en avoir trouvé des traces.

Un paysage insolite, peu propice à la vie

Il ne s'agirait pas de vie à la surface, directement sur le sol, car Vénus présente des conditions infernales : températures très élevées (jusqu'à 400 degrés), paysage rocheux, gaz toxiques, ciel bas et orange, brouillard permanent... Cependant, à 50 kilomètres au-dessus de sa surface, dans le ciel vénusien, il existe un autre environnement beaucoup plus propice à la vie. Et c'est là qu'on a trouvé de la phosphine, un gaz qui indique l'existence d'une forme de vie, peut-être microbienne.

Les étonnantes prédictions de Carl Sagan

Le vulgarisateur scientifique Carl Sagan, créateur de la fabuleuse série télévisée "Cosmos", a été l'un des premiers à désigner Vénus comme un lieu où il pourrait y avoir de la vie. Le vieux savant soutenait que dans ce ciel vénusien aux températures avoisinant les 20 degrés (propices à la vie), il pouvait exister une espèce d'êtres semblables aux méduses, qui se déplaceraient au milieu des gaz de la planète.

Petit rappel: où se trouve Vénus ?

Vénus est la deuxième planète en termes de distance par rapport au soleil (la plus proche serait Mercure) et se trouve à un peu moins de 40 millions de kilomètres de la Terre.

Des océans similaires aux nôtres ?

Outre Carl Sagan, d'autres experts ont spéculé sur la possibilité qu'il y ait ou qu'il y ait eu de la vie sur Vénus. En fait, le Goddard Institute for Space Studies de la NASA a déjà conclu dans certaines de ses études que Vénus possédait d'immenses océans semblables à ceux de notre planète.

Fiction ou réalité ?

La science-fiction a souvent utilisé Vénus comme décor pour ses récits fantastiques. Mais en réalité, certains astronomes mettent en doute qu'il y ait de la vie sur Vénus, juste parce qu'on y a trouvé de la phosphine (ce gaz qui peut contenir des microbes). Ce gaz fétide, qui sent le poisson pourri, est associé à l'existence de microorganismes. Mais c'est sur la planète Terre, avertissent les sceptiques. Cela ne signifie pas forcément que ce soit la même chose sur Vénus.

De la phosphine aussi sur Saturne et Jupiter

En fait, on a également trouvé de la phosphine dans les atmosphères de Saturne et de Jupiter. Peut-on en déduire l'existence possible de vie là-bas aussi ? Les scientifiques ne sont pas d'accord.

Vérifications réalisées depuis un observatoire à Hawaii

Les données sur la découverte de phosphine sur Vénus proviennent de l'observatoire Mauna Kea à Hawaii, situé à 4 000 mètres au-dessus du volcan du même nom. Pour corroborer la découverte et obtenir plus de détails, une technique infrarouge sera désormais utilisée pour observer Vénus et rechercher davantage d'indications sur la présence de vie extraterrestre.

Vie extraterrestre mais pas vie complexe (ou intelligente)

En tout cas, cette révélation n'a rien à voir avec la découverte éventuelle de formes de vie complexes. Il s'agit de microbes et non de soucoupes volantes comme celles qui ornent les panneaux routiers de la zone 51 aux États-Unis.

Voyage dans l'espace vers Vénus

Si la preuve de l'existence d'une vie extraterrestre sur Vénus est confirmée, un voyage sur cette planète, située finalement assez proche de la Terre, sera peut-être envisagé. En 1985, deux engins spatiaux soviétiques non habités (deux sondes) ont pénétré dans l'atmosphère vénusienne.

De nouvelles perspectives...

Les découvertes concernant Vénus pourraient marquer le début d'un énorme bouleversement dans le monde scientifique. Cette planète qui brille dans le ciel au coucher du soleil pourrait héberger la vie... Même si les chercheurs les plus sceptiques le disent, il se peut que ce soit simplement une anomalie chimique qui ait été détectée. Quoi qu'il en soit, un chemin vers les étoiles s'est ouvert.

 

Más para ti