Les Backstreet Boys : aventures depuis leur origine et évolution actuelle

Tout a commencé en 1993
Howie, A.J., Nick, Brian et Kevin
Près de trois décennies ensemble
Vieillissant comme le bon vin ?
Alexander James McLean Fernández
Des looks franchement risqués
AJ, Ava Jaymes et Lyric Dean
Howard Dwaine Dorough
L'éternel sourire de Howie
Howie, Leigh, James et Holden
Un pacte avec le diable
Nickolas Gene Carter
Disney ou le boysband?
Le benjamin de la bande
Le soutien inconditionnel de Kevin
Nick, Lauren, Odin et Saoirse
Kevin Scott Richardson
Un physique et une présence imposants
Le retour du Kevin prodige
Combien d'enfants ? Deux, bien sûr !
Démocrate engagé
Brian Thomas Littrell
Une carrière de chanteur catholique en parallèle
Un choc politique avec le reste du boysband
La fin des Backstreet Boys ?
Tout a commencé en 1993

Le 20 avril 1993, le groupe qui, des années plus tard, sera considéré comme le boysband le plus important de l'histoire de la musique est formé : les Backstreet Boys.

Howie, A.J., Nick, Brian et Kevin

A.J. McLean, Howie Dorough, Brian Littrell, Nick Carter et Kevin Richardson sont les cinq membres de ce groupe qui ne sortira cependant son premier album, Backstreet Boys, qu'en 1996. Le succès a été immédiat et le boysband est devenu une référence mondiale.

Près de trois décennies ensemble

Ainsi, après près de 30 ans de chemin ensemble (bien que Kevin ait temporairement quitté le groupe), les Backstreet Boys peuvent se vanter d'avoir vendu 130 millions d'albums et d'être le premier groupe à avoir ses sept premiers albums dans le Top 10 du Billboard.

Vieillissant comme le bon vin ?

De toute évidence, les années ont fait des ravages chez les Backstreet Boys. Non seulement leur musique a évolué, mais aussi leur apparence et, surtout, leur look. Les années 90, d'un point de vue stylistique, ont été très dures. Et pour le prouver, voici comment les Backstreet Boys ont changé depuis 1993.

Alexander James McLean Fernández

Peu de gens le savent, mais AJ McLean est le deuxième plus jeune membre du groupe. Né en janvier 1978, AJ a rejoint le boysband à l'âge de 15 ans avec Howie, qu'il connaissait déjà grâce à d'autres auditions. Tous deux ont été les premiers à être sélectionnés pour faire partie des Backstreet Boys.

Des looks franchement risqués

S'il y a une chose qu'AJ a su faire au cours des premières années, c'est attirer l'attention avec ses tenues. Il était courant de le voir non seulement avec des cheveux de différentes couleurs, mais aussi avec les vêtements les plus extravagants, larges et impossibles de ces folles années 90. Tout cela, ajouté aux plus de 40 tatouages qu'il a accumulés, le distingue de ses pairs.

AJ, Ava Jaymes et Lyric Dean

Aujourd'hui, AJ McLean est un fier père de famille (il a deux filles, Ava Jaymes et Lyric Dean), marié à Rochelle Deanna Karidis depuis 2011. Après avoir avoué ses addictions et être passé deux fois en cure de désintoxication, il conserve aujourd'hui un physique enviable. Et oui, il a cessé de porter les looks improbables d'antan.

Howard Dwaine Dorough

Howie Dorough est arrivé dans le groupe en même temps qu'AJ, bien qu'il ait cinq ans de plus que son ami. Né en août 1973, Howie a également des racines latines, puisque sa mère est portoricaine, tandis que son père est un Irlandais d'Amérique.

L'éternel sourire de Howie

Tant sur le plan vocal que stylistique, Howie a toujours été le membre le plus romantique des Backstreet Boys, ainsi qu'un danseur accompli. Son sourire omniprésent a fait craquer des millions de fans dans le monde entier et continue de le faire aujourd'hui.

Howie, Leigh, James et Holden

Aujourd'hui, Howie D est toujours membre du groupe, mais il est avant tout un père. James Hoke (2009) et Holden John (2013), ses deux fils, sont les véritables stars des profils sociaux du chanteur. Bien sûr, avec l'autorisation de Leigh Boniello, la femme de Howie D depuis 2007.

 

Un pacte avec le diable

Bien qu'il ait la cinquantaine bien avancée, le temps ne semble pas passer pour le chanteur, dont le sourire éternel reste inchangé sur chaque photo prise de lui.

Nickolas Gene Carter

Le troisième membre sélectionné par Lou Pearlman était Nick Carter. Né en janvier 1980, il n'avait que 13 ans lorsqu'il a rejoint le groupe, bien qu'il ait une grande expérience en tant que chanteur.

 

Disney ou le boysband?

De fait, lorsqu'il a reçu l'offre de rejoindre le groupe, il a dû en refuser une autre qui lui avait été faite pour rejoindre le célèbre club Mickey Mouse, qui comprenait entre autres Justin Timberlake, Britney Spears, Ryan Gosling et Christina Aguilera.

Le benjamin de la bande

Sans aucun doute, Nick Carter fut l'étoile qui brilla le plus au sein du boysband. Ses cheveux blonds teints, toujours parfaitement coiffés, ses yeux bleus et son visage de bon garçon, ont ébloui le monde entier.

Le soutien inconditionnel de Kevin

Comme son partenaire AJ, Nick Carter a avoué, lors de l'émission d'Ellen, ses problèmes de substances illicites et d'alcool, mais grâce à sa partenaire, Lauren Kitt, et à son collègue et ami Kevin Richardson, il a réussi à les surmonter et à aller de l'avant. La situation n'a pas été aussi rose dans sa carrière solo, en parallèle des Backstreet Boys, où il n'a pas réussi, heureusement pour le boysband.

Nick, Lauren, Odin et Saoirse

Marié depuis 2014 à Lauren Kitt, le couple a deux enfants : Odin Reign (2016) et Saoirse Reign (2019). Nick Carter conserve tout son attrait des années 90, même s'il a changé son visage d'ange pour celui d'un adulte plus mûr. Il a échangé ses cheveux il y a des années contre une petite crête qu'il garde pour l'instant comme marque personnelle.

Kevin Scott Richardson

Il est intéressant de noter qu'après le plus jeune membre du groupe, c'est le plus âgé de tous qui est arrivé. Kevin Richardson avait 21 ans lorsqu'il a rejoint le groupe et mesurait 1,87 mètre, ce qui le faisait paraître encore plus vieux. Avant de rejoindre les Backstreet Boys, le chanteur a travaillé à Disney World (Orlando) déguisé en Aladin, bien qu'il ait également fait partie de la chorale du lycée du comté d'Estill dans son Kentucky natal.

 

 

Un physique et une présence imposants

Kevin Richardson était physiquement bien bâti, ayant joué au football américain, et sa présence sur scène était écrasante. Bien qu'il soit un favori du public, il a décidé en 2006 de quitter le groupe pour "passer à un autre chapitre de sa vie", a-t-il déclaré sur le site web du groupe, sans préciser de quel chapitre il s'agissait.

 

Le retour du Kevin prodige

Quatre ans plus tard, Oprah Winfrey a réuni le groupe pour la première fois lors de son programme, où ils ont chanté un mémorable "I want it that way". C'est en 2012 que le retour de Kevin Richardson au sein de la formation et la sortie de "NKOTBSB", un album commun avec "New Kids on the Block", deviennent officiels. Dire que le fandom est devenu fou est un euphémisme.

Combien d'enfants ? Deux, bien sûr !

Né en 1971, il est juste de dire que les années n'ont fait qu'améliorer Kevin Richardson. Fidèle à sa barbichette et dans une forme enviable, le chanteur est marié à Kristin Kay Willits depuis 2000. Le couple a deux fils, Mason Frey (2007) et Maxwell Haza (2013).

Démocrate engagé

Sur le plan politique, Kevin Richardson est un démocrate actif qui n'hésite pas à partager publiquement ses opinions sur ses réseaux sociaux. Précisément, ce positionnement a conduit à l'une des controverses les plus notoires du groupe, au cours de ses presque trois décennies d'existence. Une controverse qui implique le cinquième et dernier membre du groupe et, ce que tout le monde ne sait pas, le cousin de Kevin Richardson : Brian Littrell.

Brian Thomas Littrell

Brian Littrell est également né à Lexington, dans le Kentucky, comme Kevin Richardson. C'est Kevin Richardson qui a appelé son cousin pour auditionner pour le groupe, quand le garçon qui devait être le cinquième membre, a décidé de quitter le groupe avant de commencer. Brian Littrell a remporté l'audition, car il chantait dans la chorale de l'église de Lexington depuis des années. Il avait 18 ans.

Une carrière de chanteur catholique en parallèle

Tout au long de sa carrière, Brian Littrell a associé les Backstreet Boys à sa facette de soliste chrétien contemporain, où il est considéré comme une référence.

Un choc politique avec le reste du boysband

Actuellement, Brian Littrell s'est présenté comme un adepte de Donald Trump, demandant à ses fans sur Twitter de le suivre sur Parler, le réseau social vers lequel l'extrême droite a dérivé, après la fermeture du compte de l'ancien président américain.

 

La fin des Backstreet Boys ?

Quelques jours plus tard, Kevin Richardson a partagé un article sur Twitter intitulé : "J'ai perdu un ami à QAnon", en y ajoutant deux mots : "Intéressant à lire". Comme prévu, les rumeurs vont bon train, certains parlent même d'une séparation définitive du groupe. Pour l'instant, les Backstreet Boys restent silencieux, mais Trump sera-t-il responsable de la fin des BSB ?

Más para ti