La famille Adam
Toujours un événement !
Ingénieux
Sextuplés de Liverpool
Le chiffre porte-bonheur
Accouchement à 31 semaines
Vivre avec des sextuplés
Comment ont-ils réussi ?
Une paternité dure mais heureuse
Une famille toujours unie
Sextuplés de Giannini
Une nouvelle inattendue
Un intérêt mondial
Un contrat publicitaire
Une aide de l'État
Maintenant, ils préfèrent plus d'intimité
Comment vivent-ils aujourd'hui ?
Le meilleur du meilleur
Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(1/20)
La famille Adam

Plus de 1,6 million de paires de jumeaux naissent chaque année sur la planète. Et il y a une chance sur 4,7 milliards pour faire naître des sextuplés... C'est faible et pourtant, c'est ce qui est arrivé à cette famille française de Normandie, Marie-Claude et Daniel Adam.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(2/20)
Toujours un événement !

Le 14 janvier 1989, sont nés à 5 mois et 1 semaines des sextuplés. Autant dire que l'événement, qui depuis s'est répété puisqu'en 2000 c'est une autre famille, alsacienne cette fois, qui a accompli cet exploit, a fait la une de tous les journaux ! Car il est difficile d'imaginer comment survivre avec 6 bébés à la fois...

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(3/20)
Ingénieux

Il faut développer, outre des trésors de patience, une sacrée ingéniosité pour assurer le bain ou les repas d'autant d'enfants du même âge ! Marie-Claude déplore d'ailleurs avoir «fait de l'élevage» avec ses enfants... ce qui ne l'empêche pas de les aimer plus que tout ! Cependant, les difficultés matérielles peuvent être aussi un sacré souci pour ces familles super nombreuses, car rien ne peut être passé d'un enfant à l'autre, aucune voiture n'est assez grande, etc.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(4/20)
Sextuplés de Liverpool

Une expérience similaire avait déjà été racontée par un couple anglais : tout a commencé par un rêve, celui de Janet et Graham voulant avoir des enfants. Ils ont fait de nombreuses tentatives, mais sans succès. Après de nombreuses années de frustration, le couple a décidé de demander l'aide de spécialistes et d'essayer la technologie de procréation assistée.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(5/20)
Le chiffre porte-bonheur

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c'est à la 13e tentative que Janet Walton s'est rendue compte qu'elle était enfin enceinte. Ils rayonnaient de bonheur et commencèrent à faire des projets d'avenir, imaginant le premier-né dans leurs bras. Quelle ne serait pas leur surprise lorsqu'ils découvriraient, à la huitième semaine de gestation, qu'ils allaient manquer de bras pour tant de bébés... ils attendaient des sextuplés !

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(6/20)
Accouchement à 31 semaines

Janet Walton a passé la majeure partie de sa grossesse à l'hôpital, sous la supervision de tout un groupe de médecins. Les bébés sont nés fin 1983, à 31 semaines de grossesse, par césarienne, dans un hôpital de Liverpool (Royaume-Uni).

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(7/20)
Vivre avec des sextuplés

Toutes des filles, les bébés s'appelaient Hannah, Ruth, Lucy, Kate, Jenny et Sarah. Elles ne sont sorties de l'hôpital que lorsque les médecins ont été sûrs qu'elles étaient toutes en parfaite santé. C'est à partir de ce moment que l'aventure de Janet et Graham Walton avec leur demi-douzaine de filles a commencé.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(8/20)
Comment ont-ils réussi ?

Leur vie est devenue un cycle sans fin de couches et de biberons. Pendant les pauses, ils réussissaient à dormir quelques heures par jour et, au départ, les autorités locales affectaient des infirmières pour les aider. Selon The Daily Mail, le couple utilisait 11 000 couches par an et se promenait avec les filles dans des poussettes doubles, accompagné d'amis et de connaissances.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(9/20)
Une paternité dure mais heureuse

Être mère de six filles n'est pas facile, mais grâce à l'aide de son mari et à l'organisation naturelle de Janet, ils ont réussi à élever leurs six filles dans l'amour et l'harmonie. Janet Walton portait toujours un cahier dans lequel noter ce que les professeurs lui disaient de chacune de ses filles, afin de ne pas se mélanger les pinceaux.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(10/20)
"Nous n'avons pas eu le temps de réfléchir à ce que nous faisions"

Graham a dû prendre un congé de paternité pour aider Janet avec les filles. « Toutes ces années ont filé. Nous n'avons pas eu le temps de réfléchir à ce que nous faisions, et comment nous le faisions. Nous ne pouvions même pas corriger nos erreurs, car les filles grandissaient toutes en même temps. C'était une lutte constante », se souvient Janet dans une interview pour The DailyMail.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(11/20)
Une famille toujours unie

Près de 40 ans se sont écoulés depuis la naissance d'Hannah, Ruth, Lucy, Kate, Jenny et Sarah. Toutes les sœurs, sauf Hannah, vivent près de leurs parents. Et la plus jeune des sœurs, Sarah, a été la première à faire de Janet et Graham d'heureux grands-parents, donnant naissance à leur première petite-fille en 2014. Janet a reconnu, à cette époque, que « s'occuper d'un enfant unique est incroyable », comme elle l'a commenté dans une interview pour The Guardian.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(12/20)
Sextuplés de Giannini

Mais le cas de la famille Walton n'est pas le seul, puisque la famille Giannini de Florence (Italie) a rejoint la liste des parents courageux. Rosanna et Franco Giannini sont devenus parents le 11 janvier 1980. Cette fois, il y avait parmi les bébés 2 filles (Letizia et Linda) et 4 garçons (Fabrizio, Francesco, Giorgio et Roberto), selon le journal italien La Stampa.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(13/20)
Une nouvelle inattendue

Rosanna et Franco se sont mariés en 1976. Ce jeune couple rêvait de devenir parents, mais il a d'abord dû se battre pour y parvenir. Rosanna pensait avoir souffert d'une ménopause précoce, et ce n'est qu'après plusieurs traitements hormonaux qu'ils ont réussi à concevoir des enfants. Lors de la première échographie, lorsque le couple a découvert qu'il attendait 6 fois plus de bébés que prévu, le médecin leur a conseillé de ne pas rendre la nouvelle publique pour éviter l'attention des médias.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(14/20)
Un intérêt mondial

Mais comment est-il possible de cacher 6 bébés au public ? Immédiatement après leur naissance, les nouveau-nés sont devenus célèbres dans leur Italie natale et, plus tard, dans le monde entier. Des photos de la famille Giannini sont apparues en première page de toute la presse. Ils sont devenus célèbres, au point d'être invités à la télévision nationale japonaise pour faire connaître leur cas.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(15/20)
Un contrat publicitaire

Six ans après la naissance des sextuplés, Rosanna a signé un contrat exclusif avec une société italienne de détergents et est devenue le visage de la marque. Évidemment, en compagnie de ses six enfants.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(16/20)
Une aide de l'État

La coopération avec la marque italienne a commencé à générer des bénéfices pour la famille, ce qui était parfait car les parents n'avaient pas le temps de travailler. De plus, le gouvernement local italien a accordé au couple une bourse afin que les parents puissent faire face à une tâche aussi difficile - élever 6 enfants à la fois.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(17/20)
"La vie avec des sextuplés"

En 1984, avec le soutien des éditions Rusconi, Rosanna a raconté son expérience à Achille Mezzadri, ce qui a donné lieu au livre "Vivre avec des sextuplés".

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(18/20)
Maintenant, ils préfèrent plus d'intimité

Beaucoup de choses ont changé depuis lors. Depuis quelque temps, la famille Giannini a choisi de renoncer à la publicité et de rechercher un peu plus d'intimité. Leur éloignement a été "favorisé" par certaines circonstances familiales, comme le décès du père de Rosanna et l'opération de transplantation rénale de Francesco.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(19/20)
Comment vivent-ils aujourd'hui ?

Les sextuplés de Florence ont cessé de participer à des interviews télévisées et mènent une existence normale, ayant passé la quarantaine. La dernière chose que nous savons d'eux provient de l'interview qu'ils ont donnée en 2015 à La Stampa : quatre des six enfants (Linda, Letizia, Fabrizio et Giorgio) sont allés à l'université et ont étudié respectivement la littérature (les deux filles), l'hydroélectricité et l'économie. Roberto a fait une école pour devenir cuisinier et Francesco travaille à la CGIL chez Soci.

Vivre avec des sextuplés : le challenge relevé par ces couples !
(20/20)
Le meilleur du meilleur

Peut-être que six bébés à la fois, c'est trop, mais, en termes numériques, il y a des mères et des pères qui ont dépassé ce chiffre. Par exemple, Leontina Albina, de San Antonio (Chili), a donné naissance à 55 enfants entre 1943 et 1981. Cependant, on estime que le paysan russe Yakov Kirillov est le plus grand père de l'histoire, ayant 72 enfants de deux épouses. Dans les deux cas, les faits se situent entre la légende et la réalité. Les sextuplés dont nous avons parlé sont beaucoup plus récents et réels, et ils sont toujours en vie.

AUSSI : Les célébrités qui ont beaucoup (beaucoup) d'enfants

Más para ti