Verónica Forqué : disparition d'une actrice hors pair tant aimée par Almodovar et Trueba

Une légende du cinéma
50 ans de carrière
Une artiste multiple et complète
4 sur 5 aux Goya
Fille d'une autre légende du ciné espagnol
Débuts précoces
Une carrière brillante
Premières distinctions
Un doublé historique
Avec Antonio Banderas
Années 90
L'appel de la télévision
Un mariage heureux mais qui prend fin
Sa fille María
Une fille courageuse et transgressive
Des voyages pour guérir
Toujours présente
Une invitée de choc
Masterchef
Lo dejó porque se encontraba mal
Repose en paix
Une légende du cinéma

Verónica Forqué est décédée. Son corps a été retrouvé sans vie le 13 décembre 2021 à son domicile à Madrid. Considérée comme l'une des grandes actrices de la scène espagnole, elle a joué avec des acteurs de renom et a fait partie des actrices favorites du grand Almodovar.

50 ans de carrière

Elle est née le 1er décembre 1955 à Madrid. Sa façon d'être, son ton de voix reconnaissable et son charisme devant la caméra ont fait d'elle une icône du cinéma espagnol.

Une artiste multiple et complète

Cinéma, théâtre et télévision. L'actrice a tout fait. Et tout très bien.

4 sur 5 aux Goya

Verónica Forqué a remporté quatre prix Goya sur les cinq fois où elle a été nominée. Peu de personnes peuvent se vanter d'un tel taux de réussite.

Fille d'une autre légende du ciné espagnol

La vérité est que Verónica Forqué a toujours su qu'elle voulait se consacrer à la comédie. Avoir un père comme José María Forqué (réalisateur de classiques du cinéma espagnol comme la comédie culte "Atraco a las 3") aide à concrétiser une telle vocation.

 

Débuts précoces

Ainsi, à l'âge de 17 ans, elle commence à étudier l'art dramatique et deux ans plus tard, elle fait ses débuts au théâtre aux côtés d'une autre légende, Nuria Espert, en jouant sa fille dans "Divinas Palabras" en 1975.

 

Une carrière brillante

C'est dans les années 80 qu'elle a fait sa grande percée. En 1984, à l'âge de 29 ans, elle fait partie des fameuses actrices promues par Almodóvar avec "Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?".

 

Premières distinctions

Elle reçoit son premier Goya grâce à un autre grand réalisateur espagnol, Fernando Trueba, pour son rôle dans "L'année des lumières" (1986).

Un doublé historique

C'est en 1988 qu'elle entre dans l'histoire en remportant le Goya de la meilleure actrice pour "La Vida Alegre" de Fernando Colomo et le Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour "Moros y Cristianos" de Luis García Berlanga. Rien de semblable ne s'est produit jusqu'à ce que, 29 ans plus tard, Emma Suárez réalise un autre doublé.

Avec Antonio Banderas

Un an plus tard, arrive l'une des meilleures comédies espagnoles des années 80 : "Bajarse al moro", dans laquelle elle partage l'affiche avec d'autres pointures du ciné de l'époque, Antonio Banderas, Juan Echanove et Aitana Sánchez Gijón.

 

Années 90

Dans les années 90, en plus d'un autre Goya pour l'actrice, grâce au film d'Almodovar "Kika", Verónica Forqué décide de faire le saut à la télévision. Bien qu'elle ait participé à plusieurs séries, cela avait toujours été épisodique.

L'appel de la télévision

En 1990, elle joue dans "Eva y Adán, Agencia Matrimonial", aux côtés d'Antonio Resines et de Chus Lampreave. En 1995, elle forme avec Tito Valverde un couple légendaire dans "Pepa y Pepe".

Un mariage heureux mais qui prend fin

Sur le plan personnel, Verónica Forqué a partagé la moitié de sa vie avec Manuel Iborra. Le couple s'est séparé en 2014, après 33 ans de vie commune. "J'étais incapable de vivre une réalité qui n'était pas vraie", a-t-elle déclaré au Diario de Navarra. À la suite de cette séparation, les choses ont commencé à aller plus mal pour l'actrice.

Sa fille María

Pendant ces années difficiles, elle s'est souvent appuyée sur sa fille María Clara, qui a fait sensation avec une célèbre publicité Loewe en 2012.

Une fille courageuse et transgressive

En fait, Verónica Forqué elle-même se compare à sa fille, mais avec quelques bémols. "Ma fille est très courageuse. Elle me donne un peu le vertige mais je l'adore. J'étais transgressive mais pas à ce point", a-t-elle avoué à El Mundo.

Des voyages pour guérir

L'actrice avait l'habitude de faire des voyages en Inde, où un gourou l'a aidée à trouver une nouvelle voie après sa séparation et, surtout, après la mort de son frère Álvaro, qui a été un autre coup dur pour l'actrice.

Toujours présente

Malgré ces difficulté, Verónica continuait d'être très active. Ses dernières années en tant qu'actrice ont été consacrées au théâtre.

Une invitée de choc

Certaines de ses interviews dans l'émission télé "Sábado Deluxe", où Verónica Forqué a prouvé que, en tant qu'invitée, elle était aussi extraordinaire que lorsqu'elle jouait, resteront longtemps dans les mémoires.

Masterchef

Mais son dernier coup d'éclat (et sa dernière controverse) remonte à son passage dans l'émission "Masterchef Celebrity".

Lo dejó porque se encontraba mal

Dans "Masterchef Celebrity", elle a montré un comportement excessif qui a déconcerté le public et le reste des concurrents. Elle a finalement quitté la compétition car, comme elle l'a expliqué, elle ne se sentait pas bien. On a ensuite appris la nouvelle de sa mort tragique à l'âge de 66 ans.

Repose en paix

Débordée par une dépression qui ne disait pas forcément son nom, elle a fini par mettre fin à ses jours, laissant derrière elle un travail immense d'actrice, et le souvenir d'une personnalité particulière et débordante. Qu'elle repose en paix.

Más para ti