Sharon Stone d'hier à aujourd'hui : tous les films qui ont marqué l'immense carrière de l'actrice

Bien plus que
Un symbole des années 1990
Quatre décennies sans s'arrêter
À la retraite ? Loin de là
Passons en revue sa filmographie
The Flight Attendant (2022)
Ratched (2020)
The New Pope (2020)
Tha Laundromat : Dirty Money (2019)
Better Things (2019)
Mosaic (2017-2018)
Happy Birthday (All I Wish) (2017)
Agent X (2015)
Bobby (2006)
Broken Flowers (2004)
Les Puissants (1998)
Casino (1995)
Intersection (1994)
Sliver (1993)
Basic Instinct (1992)
Year of the Gun, l'année de plomb (1991)
Fenêtre sur crime (1991)
Total Recall (1990)
Arènes sanglantes (1989)
Action Jackson (1988)
Cold Steel : Sur le Fil du Rasoir (1987)
Police Academy 4 (1987)
Allan Quatermain et la Cité de l'or perdu (1986)
Allan Quatermain et les Mines du roi Salomon (1985)
La Ferme de la terreur (1981)
Bien plus que "Basic Instinct"

Quand on pense à Sharon Stone, on l'associe inévitablement au film "Basic Instinct". Sa Catherine Tremell a marqué toute une génération et fait partie de l'histoire d'Hollywood.

Un symbole des années 1990

Aujourd'hui, au-delà de "Casino" (1995), l'autre film dans lequel elle a brillé en tant qu'actrice, il est difficile de penser à une troisième œuvre de Sharon Stone. Et pourtant...

Quatre décennies sans s'arrêter

Depuis ses débuts, en 1980, l'actrice a joué plus de 100 rôles au cinéma et à la télévision.

À la retraite ? Loin de là

Beaucoup pensent que Sharon Stone a pris sa retraite depuis un certain temps, alors que rien ne pourrait être plus éloigné de la réalité...

Passons en revue sa filmographie

L'actrice n'a pas cessé de tourner et, ces dernières années, elle a participé à des séries et des films très connus. Les connaissez-vous ?

The Flight Attendant (2022)

Dans la deuxième saison (8 épisodes) de cette série, elle joue la mère du personnage principal, Lisa Bowden, qui a disparu dans le premier épisode.

Ratched (2020)

Elle a été Leonore Osgood pendant 8 épisodes dans la série Netflix. Une millionnaire au passé sombre semblait le rôle idéal pour Sharon Stone.

 

The New Pope (2020)

Paolo Sorrentino a porté le glamour de Sharon Stone à un autre niveau avec son rôle dans la série de HBO. Et ce n'était que pour un seul épisode...

 

Tha Laundromat : Dirty Money (2019)

Corruption et blanchiment d'argent entourent cette fiction basée sur une histoire vraie. L'une des perles de Netflix.

Better Things (2019)

Les caméos (apparition éclair d'une personne célèbre dans une fiction) dans les séries à succès ont été constants ces dernières années, bien que son Reiki Davis dans "Better Things" ait été l'un des meilleurs.

 

Mosaic (2017-2018)

Il n'est pas facile de jouer la protagoniste d'une série qui tourne autour de sa mort brutale, mais Sharon Stone a su rendre digne son rôle dans cette série.

Happy Birthday (All I Wish) (2017)

Associer Sharon Stone à Tony Goldwyn est une idée brillante !

Agent X (2015)

Pendant une saison, elle a joué le rôle de la vice-présidente des États-Unis. Mais la série n'a pas marché.

Bobby (2006)

Miriam Ebbers est l'un des autres nombreux rôles qu'a joué l'actrice, cette fois celui d'une esthéticienne qui est affectée par la mort de JFK en 1968.

 

Broken Flowers (2004)

Il y a eu beaucoup plus d'atomes crochus que prévu avec Bill Murray dans cette comédie dramatique au casting spectaculaire.

Les Puissants (1998)

Gwen Dillon a mis en lumière la polyvalence en tant qu'actrice de Sharon Stone dans ce drame familial avec Kieran Culkin dans le rôle de son fils.

Casino (1995)

Sharon Stone a joué aux côtés de deux grands noms du cinéma, Robert De Niro et Joe Pesci, un rôle qui lui a valu sa seule nomination aux Oscars.

 

Intersection (1994)

Mark Rydell a réalisé le rêve de tout réalisateur des années 90 : réunir Richard Gere et Sharon Stone dans un triangle amoureux complété par Lolita Davidovich.

 

Sliver (1993)

Dans Silver, Sharon Stone joue le rôle de Carly Norris, une trentenaire divorcée cherchant à refaire sa vie.

Basic Instinct (1992)

Catherine Tramell et Paul Verhoeven ont élevé Sharon Stone au rang de mythe avec un rôle de femme fatale et un légendaire croisement de jambes.

Year of the Gun, l'année de plomb (1991)

Alison King est une photographe américaine à Rome qui prend conscience de l'étendue des tentacules de la mafia dans la capitale italienne.

Fenêtre sur crime (1991)

Angie Anderson se trouve à mi-chemin entre la rêverie et la réalité alors qu'elle se remet d'une attaque avec le corps sans vie de son agresseur à ses côtés.

Total Recall (1990)

Paul Verhoeven lui confie le rôle de Lori Quaid, une experte en arts martiaux se faisant passer pour la femme d'Arnold Schwarzenegger.

Arènes sanglantes (1989)

Elle y a joué le rôle de Doña Sol. Difficile d'imaginer Sharon Stone dans le milieu de la corrida, même avec un triangle amoureux au milieu.

 

Action Jackson (1988)

Sharon Stone et son Patrice Dellaplane n'ont pas fait le poids face au brio de Vanity dans ce film. À Hollywood, cependant, le nom de Sharon Stone était déjà bien connu.

Cold Steel : Sur le Fil du Rasoir (1987)

Un classique des années 80 dans lequel Kathy Connors (son personnage) se retrouve dans une histoire de vengeance impliquant la mort violente d'un père.

 

Police Academy 4 (1987)

Steve Guttenberg et Sharon Stone ensemble dans les années 80 étaient de la pure dynamite à l'écran. Leur Claire Mattson est l'une des icônes de la comédie de la décennie.

Allan Quatermain et la Cité de l'or perdu (1986)

Le succès du premier opus était tel qu'en l'espace d'un an, la suite est sortie et le couple formé par Sharon Stone et Richard Chamberlain est reparti à l'aventure dans le monde entier.

Allan Quatermain et les Mines du roi Salomon (1985)

Cette version est une parodie d'Indiana Jones dans laquelle Jesse Huston, son personnage, fait appel à l'aventurier Allan Quatermain (Richard Chamberlain) pour retrouver son père.

 

La Ferme de la terreur (1981)

Dans ce film, Sharon Stone jouait le rôle de Lana Marcus,  son premier grand rôle offert par Wes Craven, dans le genre dominant du début des années 1980 : l'horreur.

Más para ti