Restrictions imposées aux personnes non-vaccinées : dictature sanitaire ou bonnes pratiques ?