Redécouvrez le parcours de Martin Scorsese, qui vient de fêter ses 79 ans

79 ans et toujours actif !
Une légende italo-américaine
Un enfant de Little Italy
Pieux et passionné de cinéma
Ses débuts dans la réalisation
Premiers pas à Hollywood
Palme d'or pour Taxi Driver
Raging Bull
After Hours
La Dernière Tentation du Christ
Un amoureux du patrimoine
Des histoires de gangsters
Président du Festival de Cannes
Plusieurs collaborations avec Leonardo DiCaprio
Enfin un Oscar !
Deux documentaires sur des stars du rock
Silence
Un nouveau film de gangsters
Une carrière impressionnante
Et après ?
79 ans et toujours actif !

Martin Scorsese a soufflé ses 79 bougies le 17 novembre mais il n'a toujours pas raccroché : la sortie de son nouveau film, "Killers of the Flower Moon", est prévue pour l'année prochaine. Cette adaptation d'un roman de David Grann raconte l'enquête du FBI dans les années 1920 à la suite de l'assassinat d'une tribu native amérindienne.

Une légende italo-américaine

Celui qui a montré comme aucun autre la communauté italo-américaine à l'écran a une longue carrière de réalisateur, de producteur, de scénariste et d'acteur derrière lui, durant laquelle il a tourné avec les plus grands comédiens et remporté de nombreuses récompenses. Redécouvrons ensemble le parcours de cet homme de cinéma hors du commun.

Un enfant de Little Italy

Martin Scorsese est né le 17 novembre 1942 à New York dans une famille d'origine sicilienne. Il grandit dans le quartier de Little Italy, où vit la communauté italo-américaine de New York et dont l'atmosphère lui inspirera de nombreux films.

Pieux et passionné de cinéma

Le jeune Martin va souvent au cinéma avec ses parents, tous deux acteurs, car sa condition physique fragile l'empêche de pratiquer le sport. Très pieux, il entre au séminaire afin d'être ordonné prêtre mais il en est renvoyé à cause de son caractère indiscipliné. Il prend ensuite des cours de cinéma à l'Université de New York.

Ses débuts dans la réalisation

Scorsese réalise de premiers courts-métrages à la fin des années 1960, dont "The Big Shave" qui remporte de nombreux prix. En 1967, il réalise son premier long métrage, "Who's That Knocking at My Door ?", l'histoire d'un jeune malfrat amoureux à Little Italy, interprété par Harvey Keitel qui sera l'un de ses acteurs fétiches tout au long de sa carrière.

Premiers pas à Hollywood

Scorsese s'installe à Hollywood au début des années 1970 et réalise "Mean Streets", le premier de ses grands classiques. C'est à cette occasion qu'il rencontre Robert de Niro, l'acteur qu'il dirigera le plus souvent durant sa carrière (10 fois).

Palme d'or pour Taxi Driver

En 1976, Martin Scorsese remporte la Palme d'or au Festival de Cannes pour "Taxi Driver". Ce drame sur fond de réinsertion des vétérans de la guerre du Vietnam marque la consécration du cinéaste new-yorkais. On y retrouve Robert de Niro, Jodie Foster et Harvey Keitel. Plus de quarante après, "Taxi Driver" est toujours considéré comme l'un des meilleurs films de l'histoire du cinéma mondial.

Raging Bull

Quatre ans plus tard, Scorsese et De Niro se retrouvent dans "Raging Bull". Ce film en noir et blanc raconte l'ascension et les échecs du boxeur Jake LaMotta, surnommé le "taureau du Bronx". Un rôle sur mesure qui rapportera l'Oscar du meilleur acteur à Robert de Niro en 1981.

After Hours

Dans les années 1980, Scorsese fait partie des réalisateurs les plus reconnus du cinéma américain. Il tourne de nombreux films, dont "After Hours" (1985), qui met en scène les tribulations d'un jeune informaticien dans la nuit new-yorkaise.

La Dernière Tentation du Christ

En 1988, ce fervent catholique réalise un film sur la vie de Jésus, "La Dernière Tentation du Christ", adapté d'un roman de l'écrivain grec Nikos Kazantzakis. Le film fait polémique et sa sortie provoque de nombreuses manifestations près des cinémas, allant jusqu'à des affrontements violents : en effet, il met en scène la vie rêvée du Christ échappant à la crucifixion...

Un amoureux du patrimoine

Au début des années 1990, Martin Scorsese s'engage pour la préservation du patrimoine cinématographique mondial. Il crée The Film Foundation en 1990, qui promeut la restauration de films, puis Martin Scorsese Presents en 1992, une fondation qui restaure certains classiques du cinéma.

Des histoires de gangsters

Réalisé en 1990, "Les Affranchis" retrace le parcours de gangsters new-yorkais d'après une histoire vraie. Cinq ans plus tard, "Casino", avec Robert de Niro, Sharon Stone et Joe Pesci, raconte l'épopée d'un patron de casino à Las Vegas dans les années 1970. Les deux films comptent de nombreuses similitudes de casting, de scénario et de mise en scène.

Président du Festival de Cannes

En 1998, Martin Scorsese préside le jury du Festival de Cannes. Lors de la remise de son prix, l'acteur italien Roberto Benigni se jette à ses pieds avant de le prendre dans ses bras et de le soulever. Une image restée dans les mémoires !

Plusieurs collaborations avec Leonardo DiCaprio

Après huit collaborations, Scorsese et De Niro ne tournent plus ensemble pendant de nombreuses années. Leonardo DiCaprio s'impose comme le nouvel acteur fétiche du cinéaste en jouant dans six de ses films, comme "Gangs of New York" (2002), un récit des guerres de clans à New York, "Aviator" (2004), biopic sur la vie de l'aviateur Howard Hugues, et "Le Loup de Wall Street" (2013), l'épopée d'un courtier en bourse dans les années 1980.

Enfin un Oscar !

C'est d'ailleurs grâce à un film avec DiCaprio que Scorsese remporte son premier Oscar du meilleur réalisateur. Malgré de nombreuses nominations, le réalisateur n'avait curieusement jamais obtenu cette distinction ultime pour un metteur en scène. C'est chose faite en 2007 avec "Les Infiltrés", sorti l'année précédente et inspiré du thriller hongkongais "Infernal Affairs", qui gagne quatre Oscars au total.

Deux documentaires sur des stars du rock

En 2008, Scorsese réalise "Shine a Light", un film documentaire sur les Rolling Stones. Trois ans plus tard, il signe "Living in The Material World", documentaire sur le Beatle George Harrison qui porte le nom de l'un de ses albums solo. Harrison pratiquait comme Scorsese la méditation transcendantale.

 

Silence

Le réalisateur renoue avec les sujets religieux dans "Silence" (2016), l'histoire de missionnaires jésuites portugais qui se rendent au Japon au XVIIe siècle.

Un nouveau film de gangsters

En 2019, Scorsese retrouve son genre culte du film de gangsters et ses anciennes égéries Robert De Niro, Harvey Keitel et Joe Pesci (ainsi qu'Al Pacino) dans "The Irishman". Le film raconte l'histoire d'un chauffeur de camion irlandais et ses liens avec la mafia italo-américaine dans les années 1950.

Une carrière impressionnante

Le cinéma de Scorsese est particulièrement frappant pour l'intensité et le réalisme de ses films, portés par certains des plus grands acteurs du cinéma américain. Plusieurs récompenses lui ont d'ailleurs été attribuées pour l'ensemble de son œuvre, comme le Lion d'Or de la Mostra de Venise en 1995 et le Prix Lumière 2015 du Festival Lumière.

Et après ?

Légende vivante du cinéma hollywoodien, Martin Scorsese semble n'avoir rien perdu de sa créativité à 79 ans. En attendant de possibles nouvelles réalisations, rendez-vous d'ici quelques mois en salles pour voir "Killers of the Flower Moon".

Más para ti