Qui sont ces célébrités harcelées par leurs fans ?

Paris Jackson
Hilary Duff
Brad Pitt
Britney Spears
Halle Berry
Gwyneth Paltrow
Alec Baldwin
Jennifer Aniston
Jennifer Lawrence
Jennifer Lopez
Ryan Gosling
Kendall Jenner
Selena Gomez
Taylor Swift
Whitney Houston
Steven Spielberg
Rihanna
Paris Hilton
Miley Cyrus
Sandra Bullock
Katy Perry
Madonna
Catherine Zeta-Jones
Sara Casasnovas
Paris Jackson

La rançon du succès est parfois bien trop importante, et peut même bien souvent devenir dangereuse pour certains. Ces personnes, victimes de leur célébrité, ont été confrontées à des fanatiques (oui, le mot fan vient de là), obsédées par leur personne, et prés à franchir les limites de la légalité. C'est ce qui est arrivé à Paris Jackson, fille du légendaire "roi de la pop". Celle-ci parviendra à obtenir une ordonnance de restriction à l'encontre d'un harceleur qui l'attendait chaque jour sur son lieu de travail. Effrayée, elle a fini par obtenir de la police une ordonnance restrictive, d'une distance de 200 m entre les deux partis. Passons ensemble en revue, tout au long de cette galerie, quelques-uns des fans les plus fous...

Hilary Duff

En 2005, alors que l'actrice Hilary Duff n'a que 18 ans, un jeune russe du même âge commence à la harceler. Ce dernier a en effet quitté son pays et emménagé aux États-Unis pour la rencontrer et se mettre ne couple avec elle. Une fois sur place, il se lie d'amitié avec un paparazzi qui l'aide à se rapprocher de l'actrice. Il va même jusqu'à menacer de se suicider lorsqu'il se fait repousser par la jeune femme. Finalement à bout, Hilary Duff le dénoncera pour harcèlement et on découvrira l'épouvantable projet du jeune homme : assassiner l'actrice lors d'un événement. Il est finalement condamné à quatre mois de prison, et le chef d'accusation pour harcèlement est retiré.

Brad Pitt

Le cas de Brad Pitt est un peu moins angoissant. Une histoire de malédiction vaudou, rien que ça. Une fan de 19 ans s'introduit un jour chez lui, se couche dans son lit, enfile les habits de l'acteur et se met à réaliser un rituel vaudou. Mais rassurez-vous, son but était louable : retirer une malédiction qu'elle avait jeté à l'acteur (croyait-elle) par le passé. Finalement, elle n'écopera que de trois ans de prison avec sursis.

Britney Spears

La Princesse de la Pop a réussi à obtenir gain de cause, alors qu’un fan tentait de la poursuivre en justice. Pourquoi ? Un jour, des lettres d'admiration passionnées parviennent à la chanteuse. Mais rapidement, elles se muent en inquiétantes missives, témoignant d'une violente obsession pour elle. "Je te suis", écrivait-il par exemple, peu après avoir emménagé près de chez Britney Spears. Un jour, la chanteuse reconnaît l'homme dans la rue (il lui envoyait régulièrement des photos), et obtient une injonction d'éloignement. C'est alors que l'homme de 41 ans porte plainte, car le garde du corps de Britney Spears l'aurait menacé de son arme à feu. La cour a rejeté son action en justice.

Halle Berry

Un fan récidiviste échappé d'un institut psychiatrique qui vous menace de mort. Ce fut le sort qui frappa l'actrice Halle Berry. Au bout d'une semaine, le fuyard était arrêté par les autorités et raccompagné dans l'institut psychiatrique dont il avait fui, et dans lequel il avait été interné pour le même chef d'accusation. Mais nous reviendrons dessus plus tard...

Gwyneth Paltrow

Un demi-millier de messages. Une avalanche de cadeaux et autres "jouets" suggestifs. Entre 1999 et 2000, Gwyneth Paltrow a subi le harcèlement continu de cet homme, qui a finalement été interné dans un établissement psychiatrique. Libéré en 2009, il s'est donné pour mission de faire comprendre à l'actrice qu'il avait changé, et qu'ils pouvaient désormais se marier. Comment ? En répétant ses "contributions d'amour"... Cela durera jusqu'en 2015.

Alec Baldwin

Alec Baldwin a été harcelé, et par une consœur cette fois-ci ! Alors qu'une collaboration pour un film avec ladite actrice prenait fin en 2013, celle-ci refusa de suivre sa propre voie, et commença à raconter à qui voulait bien l'entendre qu'elle et Alec Baldwin vivaient une romance. Si l'acteur a admis volontiers quelques rapprochements intimes, rien de tout ceci ne ressemble à l'histoire racontée par cette femme. Elle a continué à suivre l'acteur où qu'il aille, s'incrustant même lors de rendez-vous et événements auquel l'acteur assistait. La fanatique sera finalement condamnée à 210 jours de prison.

 

Jennifer Aniston

En 2010, une voiture flanquée d'un écriteau "I love Jennifer Aniston" traverse les États-Unis d'un bout à l'autre. Un fan qui clame son amour pour une actrice, rien de nouveau… Mais lorsque ce fan transporte dans sa voiture du ruban adhésif et des couteaux, avec un historique rempli d'automutilations et d'une agression envers sa mère, la situation devient tout de suite plus délicate. L’harceleur, stoppé par les forces de l'ordre, a été déclaré non coupable, rapporte le média TMZ, en raison de troubles mentaux.

Jennifer Lawrence

Le retour de Jésus, Jennifer Lawrence et un étudiant canadien. Comment décrire cette affaire ? En 2013, alors qu'un jeune canadien se rendait au domicile de Jennifer Lawrence, il est arrêté. Il avait contacté le frère de cette dernière pour le prévenir qu'il était "l'homme de sa vie". Une fois arrêté, il soutiendra à la police être Jésus-Christ en personne, revenu sur terre, en quête d'une mère qui l'aiderait à achever son voyage. Cette "mère" était bien sûr Jennifer Lawrence. Le site web d'information Huffington Post nous informe que le jeune canadien a été condamné à une amende de 100 000 dollars.

Jennifer Lopez

Au vu du profil de l'individu, c'est presque rassurant que l'homme n'ait fait que se cacher dans la maison de Jennifer Lopez. C'est dans la maison de la piscine du manoir des Hamptons de Jennifer Lopez que l'homme s'est infiltré. Il y restera tout de même caché toute une semaine avant d'être repéré par le personnel. Le journal britannique Daily Mail rapporte comment l'homme aurait tenté de se défendre de cette intrusion en invoquant le fait d'être le père des enfants de Jennifer Lopez. Pure fantaisie !

Ryan Gosling

En 2014, Mandi, la sœur de Ryan Gosling, reçoit un étrange appel d'une femme qui affirmait qu'elle allait "péter la gueule de son frère". En réalité, l'histoire commence un peu plus tôt. Cette femme, une fan, envoie des tas d'emails et de cadeaux à Ryan Gosling. Puis, petit à petit, elle dérive, jusqu'à entrer en contact avec la mère de l'acteur et sa sœur. L'acteur obtiendra finalement une ordonnance de restriction, mais celle-ci ne sera hélas que temporaire.

Kendall Jenner

En 2016 puis en 2019, un homme s'est introduit chez Kendall Jenner, et ne sera jamais appréhendé par les forces de l'ordre ! Tout commence l'été 2016. Un homme s'est introduit dans la maison du mannequin à Hollywood, mais la situation n'a pas dérapé. En 2019, l'homme réitère l'opération, et le mannequin obtient une ordonnance restrictive... qui ne sera jamais remis au concerné, faute de le trouver ! TMZ nous informe qu'il s'agit d'un homme de 37 ans, qui était parvenu à fuir après avoir été repéré dans le jardin arrière du manoir. En conséquence, le mannequin a renforcé la sécurité de son domicile, et fait rehausser les clôtures alentours.

 

Selena Gomez

Difficile d'imaginer plus dérangé que ce fan de Selena Gomez, qui, en 2013, assassina toute sa famille par amour pour la chanteuse. L'homme, d'Oklahoma, affirmera que s'il a tué sa mère, sa sœur et ses deux neveux, c'est parce que : "J'aime Selena plus que ma famille et c'est comme ça que je le prouve". Selena Gomez a aussi été menacée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux par les groupies de Justin Bieber après l'annonce de leur relation.

Taylor Swift

Malheureusement pour ce fan, en 2016, Taylor Swift sortait avec Tom Hiddleston. Il n'y avait donc aucune chance qu'elle accepte de l'épouser. Ce fan, éperdument amoureux de la chanteuse, s'est introduit dans le manoir de Rhode Island de l'artiste pour lui faire sa demande. Mais c’est la sécurité qui lui a mis la main dessus, prévenant la police. TMZ nous rapporte qu'il a ensuite été envoyé dans un institut psychiatrique.

Whitney Houston

Découvrons ensemble les faits sur lesquels est basé le film "The Bodyguard" : un fan sur lequel le FBI avait enquêté entre 1988 et 1992 avait envoyé quelque 80 lettres d'amour, dans lesquelles il déclarait sa flamme pour la chanteuse. Cependant, certaines contenaient des menaces à l'encontre d'une personne que le FBI n'a jamais pu identifier, si bien que malgré les interrogatoires, l'agence gouvernementale n'a jamais pu l'inculper.

Steven Spielberg

Des menottes, un cutter, du chloroforme, des pinces et du ruban adhésif. C'est ce que portait sur lui l'homme de 31 ans arrêté en 1998 par la police alors qu'il tentait de s'introduire chez Steven Spielberg. L'homme a affirmé avoir pour projet d'abuser sexuellement du cinéaste devant sa famille. Le journal quotidien L.A. Times nous informe que l'homme a dû passer 25 ans en prison.

Rihanna

Cette histoire commence par un sacré raté : un harceleur tente de s'introduire dans le manoir de Rihanna à Los Angeles. Pas de chance, c'est dans la maison et sur le lit du voisin qu'il attend la chanteuse. Mais qu'importe, un autre prend le relais. Cette fois-ci, c'est bien dans la bonne maison qu'il s'introduit et patientera jusqu'à 12 heures dans la chambre de la célébrité, espérant avoir des rapports sexuels avec celle-ci. Mais la déception est au rendez-vous : c'est la police qui débarque et l'homme est trainé devant les tribunaux. Il s’est vu infliger une ordonnance restrictive de 10 ans, qui ne prendra fin qu'en 2029.

Paris Hilton

En 2011, un fan fou de 36 ans a tenté de s'approcher de Paris Hilton, ignorant une ordonnance restrictive à son encontre. L'homme a finalement été appréhendé après avoir agressé Cy Waits, le petit ami de Paris Hilton à l'époque, et s'être presque introduit chez elle. Il a été condamné à une peine de prison pour cela, rapporte le Daily Mail.

Miley Cyrus

C'est parce que Miley Cyrus s'adressait à lui à travers la télévision qu'un homme de 53 ans a tenté de se faufiler sur le tournage de "The Last Song" et se rapprocher d'elle. La chanteuse n’avait alors que 17 ans. Ces faits ont eu lieu en 2009. L'homme a été arrêté et condamné, mais rapidement relâché en raison de la surpopulation carcérale, rapporte L.A. Times.

Sandra Bullock

En 2014, un homme armé d'une mitraillette débarque chez Sandra Bullock après lui avoir envoyé des dizaines de lettres d'amour. Si l'actrice a pu échapper à son agresseur, c'est par ce qu'elle s'est cachée dans une armoire, et que la police a pu intervenir à temps. Remis en liberté conditionnelle quatre ans plus tard, l'individu a fini par se suicider, rapporte le quotidien espagnol ABC.

Katy Perry

En 2018, un Polonais est arrêté, accusé de harcèlement, de persécution et de résister à son arrestation. Le fan de Katy Perry était en train de se faufiler dans la loge de la chanteuse lors d'une tournée aux États-Unis. Une fois arrêté, il a déclaré qu'il serait prêt à tout pour la rencontrer. Il a ensuite été renvoyé en Pologne.

Madonna

Et c'est le retour de l’harceleur de Halle Berry. Onze ans avant de s'échapper d'un asile psychiatrique pour harceler l'actrice, il s'était introduit chez Madonna en 1995, exigeant qu'elle l'épouse sous peine de tuer son garde du corps. Heureusement, la chanteuse n'était pas chez elle à ce moment-là, et c'est son manager qui a alerté les autorités. Interné, il s'est échappé dix ans plus tard, comme le rapporte la BBC.

Catherine Zeta-Jones

La folie a commencé lorsque Catherine Zeta-Jones et Michael Douglas ont reçu une lettre de menace en 2002. De nombreuses autres ont suivi. Dans ces lettres, une fan déclare son amour pour l'acteur, et se dit prête à assassiner sa femme, Catherine Zeta-Jones, afin de pouvoir vivre sa romance avec lui. La BBC rapporte une fin heureuse à cette histoire, avec l'arrestation et la condamnation à trois ans de prison de la responsable.

Sara Casasnovas

La plus terrifiante de ces attaques de fanatiques est arrivé à l'actrice espagnole Sara Casasnovas. Les faits se déroulent en 2009 : un fan fou tire à l'arbalète sur l'actrice, la visant au visage. Heureusement pour elle, elle parvient à esquiver et l'homme est immédiatement neutralisé. Les forces de l'ordre découvrent chez lui les photos de 18 autres actrices ainsi que leurs numéros de téléphone. Le journal espagnol El País"nous informe qu'après huit ans de prison, l'homme a été libéré et expulsé vers l'Allemagne en 2017.

 

Más para ti