Qui est (véritablement) George Soros, philanthrope au profil controversé ?

Fervent défenseur des libertés fondamentales
Son idée de société ouverte
George Soros: ses origines
George Soros: une formation académique
George Soros: un financier et un spéculateur
George Soros: philanthrope
George Soros: un militant libéral
Viktor Orban contre Soros
Trump contre Soros
George Soros: pourquoi est-il détesté ?
George Soros: sa fortune
George Soros: accusé de tous les maux
Le droit chemin
Fervent défenseur des libertés fondamentales

George Soros est millionnaire et philanthrope. Mais, selon les théories du complot, il s'agit de l'homme qui veut dominer le monde. Pourtant, fervent défenseur des droits de l'homme et des libertés fondamentales, il prône en particulier l'idée d'une société ouverte et l’éducation supérieure libre.

Son idée de société ouverte

Selon l'historien Jacques Rupnik, «l'idée de la "société ouverte", c'est de créer, en temps de crise, des conditions d'auto-organisation de la société - dans la sphère culturelle, dans la sphère intellectuelle, et dans d'autres domaines - puis d'essayer de faire émerger un réseau à partir de ces acteurs de la société civile.»

George Soros: ses origines

Il est né en 1930 à Budapest, la capitale hongroise. D'origine juive, sa famille a fui la persécution nazie en falsifiant ses pièces d'identité.

George Soros: une formation académique

Après l'occupation soviétique en Hongrie, en 1947, George Soros part à Londres où il étudie dans la prestigieuse London School of Economics.

George Soros: un financier et un spéculateur

Il établit sa carrière de financier aux États-Unis. Et il devient riche en spéculant avec des devises à l'époque antérieure à l'euro. Il a gagné 1000 millions de dollars en pariant contre la livre sterling, ce qui lui valut le surnom de "l'homme qui a brisé la Banque d'Angleterre".

George Soros: philanthrope

George Soros a toujours voulu investir son argent dans des oeuvres caritatives. Déjà, en 1979, son réseau mondial Open Society Fundations offrait des bourses aux étudiants noirs sudafricains pendant l'apartheid.

George Soros: un militant libéral

George Soros est un militant libéral d'un point de vue économique (il croit profondément au capitalisme) et d'un point de vue politique: sa défense de la démocratie sans obstacles et la liberté d'expression lui ont valu les foudres de la droite nationaliste qui pose des limites à la démocratie, en fonction de valeurs religieuses ou patriotiques.

Viktor Orban contre Soros

Les théories du complot contre George Soros venaient, au début, de l'extrême droite et avaient un fond antisémite. Puis, des hommes de pouvoir comme Víktor Orban, premier ministre hongrois, les ont officialisées dans leurs discours. Ce dernier accuse Soros de vouloir en finir avec la Hongrie, parce qu'il prône le multiculturalisme.

Trump contre Soros

Donald Trump a, lui aussi, diabolisé Soros. Il a accusé le millionnaire hongrois d'avoir payé les deux femmes qui ont blâmé le sénateur républicain Jeff Flake, en plein débat au sujet du juge Kavanaugh (accusé d'abus sexual) qui a été condamné par le Tribunal Suprême.

George Soros: pourquoi est-il détesté ?

En fait, une certaine droite le déteste surtout parce qu'il défend des causes comme le droit à l'avortement ou la lutte pour la défense des collectifs LGTBI à travers le monde.

George Soros: sa fortune

Forbes assure que Soros possède 8.300 millions de dollars de fortune personnelle.

George Soros: accusé de tous les maux

Toutes les conspirations (ou presques toutes) ont pour protagoniste George Soros. On l'accuse, entre autres, de vouloir islamiser l'Europe (bien qu'il soit juif) ou de financer les migrants qui vont du Méxique aux États-Unis.

Le droit chemin

Soros a déclaré au Washington Post: "En voyant tous les ennemis que j'ai dans le monde, je me dis: c'est parce que je suis dans le droit chemin". Sa cause, assure-t-il, est de défendre la démocratie et le libre échange.

Más para ti