Perte de cheveux : causes et les solutions pour l'éviter

Le stress chronique, première cause
Les régimes trop stricts
Un changement brusque de température
Des agressions mécaniques
Un problème de thyroïde
Trop de produits capillaires
La calvitie héréditaire
Les maladies du cuir chevelu
Avitaminose
L'anémie
L'usage du sèche-cheveux
L'effet d'un accouchement
Un manque de protéine
Colorations et décolorations
Les médicaments
Les infections
Le vieillissement
La rénovation cellulaire
Peignes et brosses
Un choc émotionnel fort
Le stress chronique, première cause

C'est une des principales causes de la chute des cheveux. Le stress altère le flux sanguin du cuir chevelu. Mais rassurez-vous, si le stress disparaît, nos cheveux reviennent vite.

Les régimes trop stricts

Perdre beaucoup de poids en peu de temps entraîne une baisse des défenses de notre organisme. Par conséquent, les cheveux aussi s'affaiblissent et tombent.

Un changement brusque de température

Les rayons solaires mais aussi les basses températures peuvent provoquer que la fibre capillaire devienne plus fine et s'affaiblisse. Parfois, elle peut même se casser.

Des agressions mécaniques

L'utilisation d'épingles à cheveux et d'élastiques laissant les cheveux trop serrés est une autre cause possible. Les cheveux ont besoin de respirer et demandent d'être traités avec délicatesse.

Un problème de thyroïde

La glande thyroïde équilibre la production de sébum et favorise la vigueur et le tonus des cheveux. En cas de problème de thyroïde, la kératine du cheveu se fragilise. C'est donc un signe à ne pas négliger.

Trop de produits capillaires

Laques, gominas, mousses, cires... Ces produits agressent les cheveux et leur utilisation trop fréquente peuvent favoriser la chute.

La calvitie héréditaire

Malheureusement, la calvitie fait partie de l'héritage génétique. Et contrairement aux idées reçues, ce qui a une influence sur la chute de cheveux c'est surtout le patrimoine génétique maternel.

Les maladies du cuir chevelu

Psoriasis, dermatites séborrhéiques et infections fongiques peuvent provoquer une calvitie.

Avitaminose

Le manque de vitamines nuit aussi à nos cheveux. Les vitamines C et B sont chargées de donner de la force à notre chevelure.

L'anémie

Une carence en fer entraîne un manque de globules rouges et cela altère aussi le flux sanguin qui alimente le cuir chevelu.

L'usage du sèche-cheveux

S'ils sont constamment utilisés, les sèches-cheveux et les lisseurs peuvent devenir une arme létale contre notre chevelure.

L'effet d'un accouchement

La chute de cheveux pendant la grossesse et après l'accouchement est considérée comme normale. En quelques mois, les cheveux se régénèrent.

Un manque de protéine

L'organisme est intuitif et lorsqu'il n'y a pas assez de protéines dans notre alimentation, il réduit la production de cheveux pour se protéger.

Colorations et décolorations

Les deux procédés sont des agressions capillaires. Même si les produits choisis sont les meilleurs et qu'ils sont utilisés avec soin, les cheveux finissent par être abîmés.

Les médicaments

La chute de cheveux fait partie des effets secondaires de certains médicaments.

Les infections

Lorsqu'une infection entraîne une poussée de fièvre, les cheveux sont affaiblis. Dans le cas de la Covid-19, il a été prouvé que la perte de cheveux était l'un des multiples effets du virus.

Le vieillissement

Cela concerne surtout les femmes. Le passage du temps a des conséquences sur la peau, mais aussi sur les fibres capillaires qui deviennent moins vaillantes.

La rénovation cellulaire

C'est un processus habituel et nécessaire pour l'organisme. Certains cheveux tombent pour laisser place aux suivants.

Peignes et brosses

Le plastique et le métal sont des matériaux qui cassent le cheveu et parfois l'arrachent depuis la racine d'un seul coup. Soyez doux !

Un choc émotionnel fort

Il s'agit d'un stress extrême qui peut affecter l'ensemble du corps. Ses effets sur les cheveux peuvent durer de deux à trois mois après le traumatisme.

Más para ti