Orelsan : on connaît la date de sortie de la saison 2 de "Montre jamais ça à personne"

La suite !
Un an plus tard
Processus créatif
Son frère, fidèle au poste
Tour de Caen
Levée du mystère
Miam
Le retour du fils prodigue
Jimmy punchline
Incroyable
Il repart en tournée
Plus que 1000
“Civilisation” disponible en précommande
Revendues à prix d’or
Un documentaire sur sa carrière
“Montre jamais ça à personne”
Ni de Paris ni de Marseille
Rock et skateboard
Il passe au rap
Caen
Casseurs Flowters
Skread
Gardien de nuit dans un hôtel
“Saint-Valentin”
Condamné puis relaxé
Deux Victoires de la musique
Épilogue
Tournée en 2022
La suite !

On s’y attendait, mais la nouvelle a été confirmée par Amazon Prime : “Montre jamais ça à personne”, la série documentaire consacrée à Orelsan, aura bien une suite.

Un an plus tard

Alors qu’il était à Lyon au InVersion, premier concert de sa tournée des festivals d’été, Orelsan a lui-même donné la date exacte de sortie, - en octobre -, soit presque un an après la première partie.

Processus créatif

La suite du documentaire devrait se pencher sur la création de son quatrième album, “Civilisation”, sortie dans la foulée du documentaire, en octobre 2021. En effet, la première partie s’achève sur la sortie de “La fête est finie”, l’album précédent.

Son frère, fidèle au poste

On suppose aussi, que là encore, la voix off serait celle de son frère, Clément Cotentin, qui avait réalisé cette première partie.

"C’est du propre"

Par ailleurs, le 17 juin 2022, le rappeur dévoile son dernier clip, “C’est du propre”, issu de “Civilisation”. Dans cette vidéo réalisée par le collectif “Kourtrajmeuf”, il met à l’honneur la ville de Caen, dont il est originaire.

Tour de Caen

Un clip plein de fougue, on voit aussi bien le château de Caen, que motocross de Basly, en passant par le stade d’Ornano, l’hippodrome de la Prairie et le bar Le Saint Claude. Il y fait danser les habitants.

Levée du mystère

On y aperçoit aussi le kebab de sa jeunesse, auquel il fait référence dans la chanson, le “Délices Magic Beau Gosse”. D'ailleurs, Orelsan a fini par lever le mystère sur la composition de cette fameuse "sauce magique beau gosse" dont il parle.

Capture d'écran Youtube @Orelsan

Miam

Un mélange de sauce blanche, sauce algérienne et parsemée de sumac, une épice iranienne marron foncé qui se met généralement sur les grillades.

Le retour du fils prodigue

Son grand retour en musique a été marqué le 17 novembre 2021, avec le single, "L'odeur de l'essence", extrait de son dernier album, "Civilisation".

Capture d'écran Youtube @Orelsan du clip "L'odeur de l'essence"

Jimmy punchline

La chanson est plutôt énervée. Orelsan s'y montre très engagé. Il évoque de nombreux problèmes sociaux, mais aussi écologiques. Il y critique
les inégalités et la justice, ou encore les dérives de la société. Et comme toujours dans ses textes, on retrouve un panier garni de punchlines, toutes plus percutantes les unes que les autres. Une pépite.

Capture d'écran Twitter @Orel_san

Incroyable

Alors que la sortie officielle de "Civilisation" n'est prévue que le 19 novembre, il est presque déjà disque d'or. Et ce, alors qu'aucune chanson n'est encore sortie. Comment est-ce possible, direz-vous ?

Capture d'écran Instagram @orelsan

Il repart en tournée

À quelques jours de la sortie, 49 000 CD se sont déjà écoulés. En 24 heures, 30 000 albums physiques ont été écoulés en prévente.

Capture d'écran Instagram @orelsan

Plus que 1000

Il ne lui reste donc plus que 1000 exemplaires à vendre pour atteindre les 49 000 nécéssaire pour le disque d'or, ce qui ne devrait à priori pas poser trop de problème...

Capture d'écran Instagram @orelsan

“Civilisation” disponible en précommande

Depuis le 29 octobre, “Civilisation”, est disponible en précommande. Le CD est proposé en 15 versions différentes : “On a fait 15 designs différents du CD, ça s’appelle une rondelle, en rapport avec les 15 titres”, explique le rappeur sur Instagram. Toutes disponibles en édition limitée, entre 500 pour “La quête”, signé de la main d’Orelsan et 30 000 pour les éditions les plus communes, les éditions les plus rares se sont vendues en moins de quelques heures.

Capture d'écran Twitter @Orel_san

Revendues à prix d’or

"Le choix des éditions n’est possible que pendant la durée de la précommande sur ce store. À partir de la sortie de l’album, c’est le hasard qui déterminera ton édition", précise Orelsan. Mais alors que les CD n’ont toujours pas été envoyés, puisque achetés en précommande, certaines de ces éditions limitées se revendent déjà à des prix exorbitants. Par exemple, sur Leboncoin, les exemplaires les plus rares sont revendus à 5000 €.

Capture d'écran Instagram @orelsan

Un documentaire sur sa carrière

Autre grosse actualité du chanteur : depuis le 15 octobre, un documentaire sur sa vie, "Montre jamais ça à personne", réalisé par son frère, est disponible sur Amazon Prime.

Capture d'écran Instagram @orelsan

“Montre jamais ça à personne”

"J’ai voulu comprendre comment on donne vie à une idée, et j’ai une chance, Orelsan, c’est mon frère", raconte Clément, le frère d’Orelsan dans les premières minutes de "Montre jamais ça à personne". Dans ce documentaire, Clément nous emmène en immersion dans la vie d’Orelsan, dans le monde du rap, de son écriture et dans la difficulté de se renouveler et persévérer dans le monde de la musique. Ici, il compile 20 ans d’archives.

Ni de Paris ni de Marseille

Le film raconte aussi à quel point il a été difficile de se faire accepter dans le milieu du rap quand on est ni de Paris ni de Marseille. On entre dans l’intimité d’Orelsan et de sa bande de potes, qu’il n’a jamais quittée. Après le visionnage des six épisodes de la première saison et après avoir découvert l’humanité qui habite le chanteur, on a comme une irréfrénable envie de se replonger dans toute sa discographie. Aller, on vous raconte l’ascension d’Orelsan.

Rock et skateboard

Aurélien Cotentin, de son vrai nom, est né en 1982 à Alençon, d’une mère institutrice et d’un père directeur de collège. Aurélien est plutôt fan de rock, de métal et de groupes comme Nirvana, Iron Maiden ou AC/DC. Mais à 12 ans, ses amis du basket et de skateboard lui font écouter du rap.

Il passe au rap

C’est un coup de cœur. La manière dont les textes si imagés sont posés lui parle. Il commence alors à rapper.

Caen

En 1998, son père est muté et toute la famille déménage à Caen. Aurélien a alors 16 ans.

Casseurs Flowters

Il rencontre Gringe, originaire de Cergy et qui arrive en 2000 à Caen. Lui aussi rappe et Orelsan est en admiration devant son talent. Les deux amis montent alors leur premier groupe, les "Casseurs Flowters", dont le nom est inspiré des deux bandits du film "Maman, j'ai raté l'avion". En 2002, ils sortent une mixtape.

Skread

Après l’obtention de son bac, il entre en École de Management de Normandie, dont il sera diplômé en 2004. C’est là qu’il rencontre le producteur musical Skread. Plus tard, ce dernier composera des sons notamment pour Diam's, Booba, Rohff ou Nessbeal.

Gardien de nuit dans un hôtel

Entre 2004 et 2005, il est scolarisé à l’Université de Floride du Sud. Mais ses études l'intéressent bien moins que la musique. D’ailleurs, c’est un élève moyen. À son retour, il enchaîne les petits boulots, dont il parle dans ses morceaux, comme celui de gardien de nuit dans un hôtel. Il profite de ce temps pour écrire des textes.

“Saint-Valentin”

C’est en 2006 qu’il charge son premier clip amateur sur Youtube, "Ramen". Mais le succès arrive plutôt en 2006 grâce à son clip "Saint-Valentin", une parodie de la fête du même nom et aux paroles trash. Mais c’est sur Myspace qu’il attire les internautes, où il poste régulièrement des chansons.

Capture d'écran Youtube @Orelsan

"Changement"

Après avoir essuyé une série de refus, le label "3ème bureau" lui propose de produire son album en 2008, en collaboration avec "7th Magnitude", le label de Skread et Ablaye, un autre de ses amis d’enfance. C’est à ce moment qu’Orelsan commence à se faire réellement connaître du grand public, notamment avec les titres "Changement", distribué par TF1 Vidéo puis "No life", premier clip du rappeur réalisé par un professionnel du cinéma, David Tomaszewski.

Capture d'écran Youtube @Orelsan

Condamné puis relaxé

Il sera condamné à 1 000 € d'amende avec sursis pour injure et provocation à la violence envers les femmes par le tribunal correctionnel de Paris. Il sera ensuite relaxé en appel en 2016.

"Perdu d'avance"

2009 : Orelsan sort son premier album, "Perdu d'avance", composé par Skread. Gringe y collabore, mais aussi Ron Thal, ancien guitariste des Guns N' Roses. La même année, il est nommé au concours des révélations françaises du prix Constantin et est élu meilleur artiste français de l'année pour représenter la France aux MTV Europe Music Awards par les internautes.

"S*icide social"

En 2011, il sort le titre "Raelsan", en référence à Raël, gourou controversé. Il enchaîne avec son album "Le chant des sirènes", dans lequel il s'interroge sur la vie quotidienne des jeunes dans un monde en plein bouleversement. On y trouve notamment les titres "Plus rien ne m'étonne", ou "S*icide social", où il interprète un homme au bout du rouleau, qui insulte tout ce qui l’entoure, le tout avec de gros clichés.

Deux Victoires de la musique

"Le chant des sirènes", est certifié disque d'or, un mois jour pour jour après sa date de sortie. Puis en 2012, il remporte deux Victoires de la musique. La première dans la catégorie "Album rap et musiques urbaines de l'année" pour "Le Chant des sirènes". La seconde dans la catégorie "Groupe ou artiste révélation du public". Après son passage à l’Olympia en mai 2012, l’album devient disque de platine.

"La Terre est ronde"

Une fois cette certification obtenue, Orelsan enchaîne les collaborations prestigieuses : Benjamin Biolay, Disiz, Youssoupha, ou Stromae. En 2012, il décide de sortir "La Terre est ronde" en single. Ce sera son premier et son plus gros succès commercial. Ça y est, il a accédé à la notoriété.

"Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters"

Une fois le succès acquis, il ne lui "restait plus qu’une chose à faire", comme il le raconte dans “Montres jamais ça à personne”. Il est maintenant temps pour lui d’aider son meilleur pote à percer. Ils reforment donc leur groupe "Casseurs Flowters" et sortent leur premier album, "Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters", treize ans après la formation du groupe. Le concept de l'album s’articule comme une conversation, un échange entre les deux amis, ponctué par les heures de la journée.

"Bloqués"

En 2015, Canal + diffuse une nouvelle série, "Bloqués", imaginée par Kyan Khojandi, acteur et co-auteur de la série "Bref" et Bruno Muschio, co-auteur. On y retrouve Gringe et Orelsan sur un canapé, colocataires, trentenaires, sans grande ambition et qui philosophent sur la vie.

Capture d'écran Canal +

"Comment c'est loin"

"Comment c'est loin", le premier film réalisé par Orelsan et Christophe Offenstein, - qui a entre autre co-réalisé "Ne le dis à personne" de Guillaume Canet -, sort en 2015. Le film raconte la vie d’Orelsan et de Gringe, au début des années 2000 et qui doivent écrire une chanson. Un nouvel album, la bande originale du film, éponyme du titre de ce dernier, sort dans le même temps.

"One punch Man"

À la même époque, Orelsan se lance dans le doublage de voix-off, en interprétant le personnage principal de l’animé "One punch Man". Orelsan est fan d'animés et de mangas.

"Basique"

"Basique, simple, vous n’avez pas les bases". En 2017, six ans après son dernier album solo, Orelsan revient avec en publiant sur Youtube le clip "Basique". C’est un carton absolu auquel il ne s’attendait pas. La vidéo fait des millions de vues en quelques heures.

Capture d'écran Youtube @Orelsan

"La fête est finie"

Un mois après la sortie du titre, Orelsan sort l’album "La fête est finie". Puis, il publie sur Youtube le clip de "Tout va bien". Ce troisième album remportera trois Victoires de la musique et sera certifié disque de diamant.

"Défaite de famille"

Dans l’émission "Boomerang", il dévoile un titre inédit, "Mes grands-parents", sur un sample de Colette Magny. Puis, en février 2018, il sort le clip du morceau "Défaite de famille". Le clip est entièrement filmé à l'iPhone. Orelsan y incarne 27 rôles différents, inspirés de sa propre famille. C’est un véritable buzz.

Épilogue

La même année, il réédite l’album avec onze nouvelles chansons, "La fête est finie, Épilogue".

Tournée en 2022

Depuis 2020, il s’est déconnecté du milieu pour passer plus de temps en famille. Mais, quelques jours après la sortie du documentaire de son frère, il annonce via les réseaux sociaux, une nouvelle tournée dès le 15 janvier 2022.

Más para ti