Olivia Valère, reine du glamour et mascotte de la jet-set à Marbella, est décédée

Adieu émouvant à Olivia Valère
Une parisienne d'origine
Le coup de foudre
Du froid à l'été éternel
Direct Paris-Marbella
Le bon vieux temps
Un deuxième local
Sa vie amoureuse
'Mujeres Ricas'
Bienvenue dans ma vie de star
Elle vivait avec son mari... et son ex-mari !
Malade depuis un an
Entourée de sa famille et de ses amis
En secret
La Reine de la Nuit
À Marbella pour toujours
Éternellement Olivia Valère, éternellement Marbella
Adieu émouvant à Olivia Valère

Pilier fondamental pendant l'âge d'or de la ville de Malaga, alors épicentre du luxe et de la jet-set sur la Costa del Sol, Olivia Valère était connue comme la "reine de la nuit de Marbella". Elle est décédée à Paris à l'âge de 75 ans, entourée de ses proches.

Une parisienne d'origine

Originaire de Paris, où elle naît en 1947, elle commence des études de lettres puis travaille dans les relations publiques au Sénat. Mais très vite, c'est le monde de la nuit qui l'attire : elle qui rêvait enfant d'être actrice ouvre donc son premier club dans la capitale, L'Apocalypse, et rencontre immédiatement le succès.

Le coup de foudre

Mais lors d'un voyage en Andalousie en 1983, elle tombe sous le charme de la région. Dans une interview accordée à El País, Olivia Valère se souvient d'ailleurs de son arrivée sur la Costa del Sol en 1983 : elle était venue pour l'anniversaire de son amie, la chanteuse coréenne Kimera, et est finalement restée pour toujours.

Du froid à l'été éternel

Comme elle le confie à El País dans l'interview susmentionnée, le jour où elle a voyagé de Paris à Marbella, elle a quitté la capitale française couverte de neige et d'une vague de froid, pour arriver dans un coin d'Espagne où tout n'était que soleil, beau temps et eaux turquoises. Ce fut le coup de cœur.

Direct Paris-Marbella

Un an plus tard, en 1984, elle ouvre sa première discothèque à Marbella. Des personnes comme Sean Connery, Julio Iglesias, Liz Taylor, Shirley Bassey ou Alfonso de Hohenlohe y étaient des clients réguliers.

Le bon vieux temps

"C'était un monde différent, un public différent. Maintenant, ce sont les jeunes qui font la nuit", a-t-elle déclaré à El País en 2015. "Les célébrités de l'époque vivaient une vie normale, elles sortaient et se montraient tranquillement. Il y avait des paparazzi mais ils n'étaient pas si nombreux", se souvient-elle.

 

Un deuxième local

C'est en 2000 qu'Olivia Valère a ouvert la discothèque qui porte son nom, près de Puerto Banús. Aujourd'hui, c'est un point de référence pour la vie nocturne de Marbella, bien qu'elle soit désormais gérée par ses enfants.

Sa vie amoureuse

Olivia Valère fait donc sa vie à Marbella : elle se marie d'abord avec Albert, avec qui elle a eu deux enfants, Karen (qui a été son bras droit et continuera désormais à diriger son héritage commercial) et Arnaud. Après leur séparation, elle se remarie avec Philippe Valereiba, un avocat (sur la photo), avec qui elle aura un fils, Xavier. Si elle considère que cet homme est l'amour de sa vie, cela ne l'empêche pas d'avoir de très bonnes relations avec son ex-mari.

'Mujeres Ricas'

Et si Olivia Valère était déjà une référence à Marbella, c'est la chaîne télévisée La Sexta qui a donné à la femme d'affaires française le titre de star à l'échelle nationale, grâce à l'un de ses plus célèbres docu-fictions : "Mujeres Ricas" (Femmes riches).

Bienvenue dans ma vie de star

C'est en 2010 que les caméras de La Sexta sont entrées dans le quotidien d'Olivia Valère, montrant à quoi ressemblait sa vie de luxe, comment elle gérait son entreprise et, en gros, comment vivent les femmes riches.

Elle vivait avec son mari... et son ex-mari !

Et c'est aussi dans cette émission que le monde a découvert, à sa plus grande stupéfaction, qu'Olivia Valère vivait dans la même maison que son mari Philippe et son ex-mari Albert (photo).

Malade depuis un an

Cependant, après une vie de fête et de folles soirées, la vie d'Olivia Valère a connu un tournant : en 2021, on lui diagnostique un cancer de l'estomac, qui finira par écourter la vie de la femme d'affaires française.

 

Entourée de sa famille et de ses amis

Comme le rapporte le journal El País, Olivia Valère, qui souffre de la maladie depuis un an, a vu son état s'aggraver ces dernières semaines, et a donc décidé de se rendre à Paris avec sa famille et ses trois enfants pour y vivre ses derniers moments, bien entourée.

En secret

Vanitatis rapporte qu'Olivia Valère ne voulait pas que le mot cancer soit mentionné. Elle était sûre qu'elle allait le surmonter, et elle et sa famille ont fait tout ce qu'elles pouvaient pour y parvenir. Sur la photo, Olivia Valère et ses amis à Paris dans les années 1980.

La Reine de la Nuit

C'est donc un adieu douloureux qui doit être fait désormais à Olivia Valère, qui aura passé plus de 40 ans en Espagne, son pays d'adoption. Personnage mythique de Marbella, le temps a fait d'elle une icône et une référence de la vie nocturne.

À Marbella pour toujours

De fait, sa sépulture restera à jamais à Marbella, qui a toujours été son lieu de prédilection, même si elle avait aussi l'habitude de passer de longues périodes à Punta del Este (Uruguay) ou à New York, selon El País.

Éternellement Olivia Valère, éternellement Marbella

Autant de détails qui font d'Olivia Valère une personne exceptionnelle et unique, qui était très appréciée. Qu'elle repose en paix.

Más para ti