Melvil Poupaud à l’affiche du nouveau film d’Arnaud Desplechin

Frère et Sœur
Un drame familial
Initié au cinéma par Raoul Ruiz
Huit courts métrages
Un succès naissant
Chiara Mastroianni
Des rôles de séducteur
Musicien en famille
Le Temps qui reste
Un premier film de Desplechin
Un nouveau groupe de musique
Avec Xavier Dolan
La consécration
Une expérience internationale
Un acteur fétiche de François Ozon
Petite Fleur
Frère et Sœur

Sorti en salles le 20 mai dernier, « Frère et Sœur », le nouveau film d’Arnaud Desplechin, est en compétition officielle au Festival de Cannes. Marion Cotillard partage l’affiche de ce drame familial avec Melvil Poupaud, qui avait déjà joué pour le réalisateur dans « Un Conte de Noël ».

Un drame familial

Ce dernier opus de Desplechin raconte l’histoire d’un frère et d’une sœur fâchés depuis vingt ans, qui se retrouvent lors du décès de leurs parents. Revenons en images sur le parcours de l’acteur principal, un talent méconnu du cinéma français.

Initié au cinéma par Raoul Ruiz

Melvil Poupaud fait ses débuts dans le cinéma à l’âge de dix ans, en 1983, dans « La Ville des Pirates » de Raoul Ruiz. Un réalisateur avec lequel il a collaboré à dix reprises au total, comme dans « L’Île au Trésor » (1985), « Le Temps retrouvé » (1999) et « Mystères de Lisbonne » (2010).

Huit courts métrages

Dès le plus jeune âge, Poupaud s’intéresse aussi à la réalisation. Il est l’auteur de huit courts-métrages, dont le premier a été réalisé en 1984 et le dernier en 2004.

Un succès naissant

En 1990, le jeune acteur est nommé aux Césars du meilleur espoir masculin pour sa prestation aux côtés de Judith Godrèche dans « La Fille de 15 Ans » de Jacques Doillon, sorti l’année précédente. Mais c’est surtout dans « L’Amant » de Jean-Jacques Annaud (1992) qu’il se fait remarquer du public.

Chiara Mastroianni

À la même époque, Melvil Poupaud a une liaison avec Chiara Mastroianni, la fille de Marcelo Mastroianni et Catherine Deneuve qui débute également dans le cinéma. Les deux amants resteront deux ans ensemble.

Des rôles de séducteur

Le comédien enchaîne les rôles dans les années 1990, interprétant souvent des personnages de séducteurs ténébreux. Il apparaît notamment dans « Conte d’été » du prestigieux réalisateur Éric Rohmer, et dans « Le Journal du Séducteur » de Danièle Dubroux, tous deux sortis en 1996.

Musicien en famille

Melvil Poupaud n’est pas seulement acteur, mais aussi musicien, et c’est une affaire de famille ! Il a créé le groupe de rock fusion « Mud » avec son frère aîné Yarol, par ailleurs guitariste du groupe français FFF. Deux albums sont sortis : « Mud » en 1995 et « Mud Pack » en 1997.

Le Temps qui reste

L'un des rôles marquants de la carrière de Poupaud est celui d’un photographe trentenaire atteint d’un cancer généralisé, auquel il ne reste que quelques mois à vivre, dans « Le Temps qui reste » (2005) de François Ozon. Un casting de prestige où figuraient Jeanne Moreau et Valeria Bruni Tedeschi.

Un premier film de Desplechin

En 2008, Melvil Poupaud joue une première fois pour Arnaud Desplechin dans « Un Conte de Noël », l'histoire d'une famille qui se réunit pour Noël à Roubaix, la ville natale du cinéaste, et qui est mise en scène à travers ses conflits actuels et ses souvenirs du passé. Un chef-d'œuvre d'humour noir porté par un casting sensation : Mathieu Amalric, Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Emmanuelle Devos...

Un nouveau groupe de musique

En 2011, un nouveau groupe de musique s’est formé qui rassemble cette fois toute la fratrie Poupaud : Yarol, Melvil et leur frère César. Melvil avait aussi sorti l’album solo « Un simple appareil » en 2002.

Avec Xavier Dolan

Melvil Poupaud apparaît dans « Laurence Anyways » de Xavier Dolan en 2012, dans le rôle d’un homme qui souhaite effectuer une transition pour devenir une femme. Le réalisateur canadien lui a donné là un de ses plus grands rôles !

La consécration

En effet, le film est présenté à Cannes et Poupaud obtient le prix d’interprétation au Festival de cinéma de Lisbonne et d’Estoril. Par ailleurs, la cinémathèque de Tokyo organise à l’époque une rétrospective de la carrière de l’acteur français.

Une expérience internationale

Cette notoriété a permis à Melvil Poupaud de connaître une expérience internationale. En 2015, il a joué dans « Vue sur mer » d’Angelina Jolie où celle-ci et Brad Pitt jouent un couple en crise. Niels Arestrup, Mélanie Laurent et Richard Borhinger ont complété la distribution de ce drame qui se déroule en France.

Un acteur fétiche de François Ozon

Plus récemment, Melvil Poupaud a joué dans plusieurs films de François Ozon : « Grâce à Dieu » (2018), un long-métrage sur les abus commis sur des mineurs par des prêtres catholiques, et « Été 85 » (2020), une histoire d’amour entre deux jeunes hommes dans les années 1980.

Petite Fleur

Outre « Frère et Sœur », Melvil Poupaud joue dans un autre film dont la sortie est prévue cette année : « Petite Fleur » du metteur en scène argentin Santiago Mitre. Une année riche pour un acteur dont le talent et la variété du jeu se confirment année après année !

Más para ti