Les vacances approchent ! Nos conseils pour voyager serein cet été

Le retour des grandes vacances
Le début des grandes vacances un jeudi
Attention à la grève des transports
Réservez vos billets à l’avance
Faites-vous rembourser en cas de retard
Surveillez vos bagages
Pensez au covoiturage
Allez à l’avance à l’aéroport
Que faire si vous ne pouvez pas embarquer ?
Roulez prudemment
Attention si vous louez un véhicule
Vérifiez les prix des taxis et VTC
Consultez les restrictions liées au Covid
Vérifiez le niveau de sécurité de votre destination
Vérifiez aussi les visas
N’oubliez pas les vaccins
Voyagez avec la carte européenne d’assurance maladie
Assurez-vous dans tous les cas
Les précautions de santé de base
Que faire face aux grandes chaleurs ?
Le retour des grandes vacances

Les vacances d’été… Certains en ont rêvé toute l’année et l’heure des grands départs s’approche. Mais entre les vagues de chaleur, l’actualité sociale, la hausse des prix de l’énergie et la pandémie qui n’est toujours pas complètement terminée, l’été 2022 ne s’annonce pas tout à fait comme les autres. Retrouvez nos conseils pour voyager en toute tranquillité.

Le début des grandes vacances un jeudi

En France, le ministère de l’Éducation nationale a innové en fixant au jeudi 7 juillet la date de début des vacances d’été, alors que toutes les vacances débutent habituellement un vendredi. Une contrainte supplémentaire pour les parents qui doivent jongler entre la garde d’enfants et leur dernière journée de travail. Pensez à vous organiser !

Attention à la grève des transports

Toujours en France, certains syndicats de la SNCF ont déposé un préavis de grève pour la journée du 6 juillet. Le PDG de la compagnie, Jean-Pierre Farandou, a déclaré qu’il négociait en vue d’éviter ce mouvement, et il a assuré qu’il ne devrait pas se prolonger durant l’été. Mais le trafic ferroviaire devrait être fortement affecté la semaine prochaine : attention si vous avez réservé un billet de train à ces dates.

Réservez vos billets à l’avance

Les billets de TGV partent comme des petits pains en ce moment et les trains pour les principales destinations sont déjà quasi pleins pour juillet. Pensez à réserver vos billets à l’avance si vous n’êtes pas flexible sur les dates : vous serez sûr de pouvoir voyager au bon moment et vous ferez en plus des économies.

Faites-vous rembourser en cas de retard

En France, les règles de remboursement sont les suivantes en cas de retard d’un train : 25% sous forme de bon d’achat en cas de retard de moins d’une heure, de 25 à 75% selon la durée sous forme de bon d’achat ou de remboursement direct en cas de retard supérieur à une heure.

Surveillez vos bagages

Les opérateurs de transport ferroviaire déclinent toute responsabilité en cas de perte ou de vol de bagages non enregistrés. C’est à donc à vous qu’il revient de surveiller vos effets personnels. Gardez l’œil ouvert !

Pensez au covoiturage

Si jamais vous ne pouvez pas voyager en train en raison des prix ou de l’indisponibilité des billets, pensez au covoiturage, une solution à la fois économique, pratique et respectueuse de l’environnement pour voyager.

Allez à l’avance à l’aéroport

De nombreux vols sont retardés ou annulés en ce moment, et les aéroports sont surchargés par l’afflux de voyageurs. Si vous partez en vacances en avion, n’hésitez pas à vous rendre à l’avance à l’aéroport (par exemple trois heures avant le décollage) pour être certain de bien pouvoir prendre votre avion en cas d’imprévu.

Que faire si vous ne pouvez pas embarquer ?

En cas de surréservation de votre vol, vous avez droit à une indemnisation en fonction de la durée du retard et de la distance parcourue. Si votre vol est annulé, votre compagnie doit vous offrir le choix entre une indemnisation et un réacheminement vers votre destination. En revanche, l’indemnisation n’est pas due si vous êtes informé plus de deux semaines à l’avance ou en cas de circonstances exceptionnelles (météo, sécurité, grève…).

Roulez prudemment

On ne le répètera jamais assez, mais si vous partez en vacances en voiture, faites des pauses régulièrement (toutes les deux heures par exemple) pour rester concentré sur la route et avoir la conduite la plus sûre possible pour vous et pour les autres.

Attention si vous louez un véhicule

Si vous louez une voiture pendant vos vacances, faites bien attention à son état avant d’en prendre possession et faites noter tous les dégâts (rayures, chocs) sur la fiche d’état. À défaut, c’est vous qui pourriez être tenu responsable des éventuels dommages.

Vérifiez les prix des taxis et VTC

Les prix des taxis sont libres ou fixés à l’avance pour certains trajets (par exemple à destination des aéroports), alors que ceux des VTC sont le plus souvent déterminés par la plateforme de mise en relation. Dans tous les cas, assurez-vous que le montant proposé corresponde bien à la distance parcourue.

Consultez les restrictions liées au Covid

La pandémie a reflué mais n’a pas encore complètement disparu, et certains pays maintiennent des restrictions d’accès généralisées (Chine) ou uniquement pour les personnes non-vaccinées (États-Unis, Canada, Brésil, Australie, Arabie-Saoudite). Pensez à vous renseigner en fonction de votre situation si vous partez à l’étranger.

Vérifiez le niveau de sécurité de votre destination

Au-delà du Covid, si vous voyagez à l’étranger, vérifiez le niveau de sécurité du pays ou de la région où vous souhaitez vous rendre. Le ministère des Affaires étrangères fournit des informations détaillées et mises à jour régulièrement sur chaque pays du monde. De quoi éviter les zones dangereuses et partir l’esprit tranquille !

Vérifiez aussi les visas

De nombreux pays du monde sont accessibles sans visa pour une courte durée. Mais certains comme les États-Unis imposent des formalités pour délivrer un visa touristique court, d’une durée de quelques mois. Vérifiez dans tous les cas les conditions d’entrée du pays dans lequel vous vous rendez.

N’oubliez pas les vaccins

Voyager dans certains pays, notamment autour des tropiques, nécessite une vaccination spécifique contre certaines maladies comme la fièvre jaune ou l’hépatite, qui touchent moins d’autres régions du monde. Vérifiez la liste des vaccins nécessaires et, le cas échéant, faites-vous vacciner dans un institut spécialisé.

Voyagez avec la carte européenne d’assurance maladie

Si vous restez sur le continent européen, vous n’aurez sans doute pas besoin d’un vaccin spécifique. En revanche, la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) vous permet d’être pris en charge sur tout le territoire de l’Union européenne si vous avez un problème de santé. Pratique et prudent !

Assurez-vous dans tous les cas

Quel que soit le pays où vous allez, vous pouvez toujours souscrire une assurance pour être pris en charge en cas d’intervention médicale ou de rapatriement sanitaire. Certains États conditionnent même l’accès des touristes à leur territoire au fait de disposer d’une telle assurance. Et cela vous permet de voyager l’esprit léger.

Les précautions de santé de base

Munissez-vous d’une trousse de premiers soins lorsque vous voyagez : cela peut être précieux en cas d’accident. Il est aussi important de surveiller ce que vous mangez et de rester hydraté, notamment dans les pays chauds et humides.

Que faire face aux grandes chaleurs ?

L’été 2022 s’annonce particulièrement chaud après de premières canicules qui ont eu lieu dès le mois de juin. N’oubliez surtout pas de vous hydrater régulièrement et protégez-vous du soleil, par exemple avec des lunettes et des pare-soleils dans votre voiture. Un brumisateur peut aussi vous apporter une fraîcheur bienvenue où que vous soyez.

Más para ti