Les poupées les plus terrifiantes de l'histoire du cinéma

Ces poupées aux visages terrifiants...
Chucky - Chucky (1988)
Annabelle - The Conjuring (2013)
Babyface - Toy Story (1995)
Hugo - Au Cœur de la Nuit (1945)
Billy - Dead Silence (2007)
Jouets démoniaques (1992)
Dolly - Dolly (1991)
Jigsaw - Saw (2004)
Fats - Magic (1978)
Le clown - Poltergeist (1982)
Blade - Puppet Master (1989)
Brahms - The Boy (2016)
Talky Tina - La Quatrième Dimension (1964)
Zuñi - La Poupée de la Terreur 1975)
Doll - Curtains (1983)
Ces poupées aux visages terrifiants...

Traumatisme de l'enfance ? Peurs irrationnelles ? Tout le monde a en tête un film d'horreur qui l'a déjà marqué. Notamment, les histoires avec des poupées bien effrayantes. Vous non plus, vous ne vous sentez pas à l'aise dans une chambre remplie de poupées en porcelaine ? Découvrons ensemble les plus terrifiantes de l'histoire du cinéma...

Chucky - Chucky (1988)

Elle est l'une des poupées de films d'horreur les plus connues dans l'histoire du cinéma. Chucky est une poupée possédée par l'âme d'un tueur en série, Charles Lee Ray, amateur de vaudou. Comme si cela n'était pas assez perturbant, le réalisateur du film a donné à la poupée psychopathe un certain trait d'humour noir, qu'il aimait souligner juste avant un meurtre.

Annabelle - The Conjuring (2013)

La poupée Annabelle, qui a plus d'un siècle derrière elle, est assez effrayante en soi. Mais elle l'est d'autant plus lorsque l'esprit du démon Bathseba entre en elle. Le film Conjuring, inspiré d'une histoire vraie, a provoqué des insomnies et des cauchemars à des millions de personnes dans le monde.

Babyface - Toy Story (1995)

Pixar a des idées parfois surprenantes. En 1995, "Toy Story" était le premier volet d'une franchise merveilleuse et, surtout, familiale. Mais au milieu de l'intrigue, l'apparition de Babyface (la poupée sur la photo) avait plus de similitudes avec "L'Exorciste" qu'avec n'importe quel film de Disney. Un moment terrifiant qui a déclenché les cris des enfants dans les cinémas du monde entier. Et des adultes aussi.

Hugo - Au Cœur de la Nuit (1945)

"Au Cœur de la Nuit" a été un précurseur dans l'utilisation des poupées psychopathes. En l'occurrence, les protagonistes du film se réunissent dans un manoir anglais pour raconter des histoires effrayantes. La dernière est celle d'Hugo, une poupée qui contrôle son propriétaire et l'aide à exécuter ses tendances meurtrières.

Billy - Dead Silence (2007)

Une fois de plus, James Wan prouve qu'une simple marionnette suffit à effrayer la moitié de la planète.  Une marionnette qui semble avoir une vie simple. Mais une marionnette qui ôte la vie d'autres personnes.

Jouets démoniaques (1992)

L'inconvénient d'une poursuite de trafiquants d'armes dans un magasin de jouets ? Quatre jouets prennent vie et deviennent plus dangereux que les criminels. Bebe Oopsy, Jack Attack, Grizzly Teddy et Mr. Statico sont les protagonistes de "Jouets démoniaques" et les coupables de la chute des ventes de jouets à Noël 1992.

Dolly - Dolly (1991)

Une famille américaine décide d'installer une usine de poupées, mais le seul site disponible est un terrain au Mexique, juste au-dessus de ruines mayas qui libèrent les esprits, venant posséder ces poupées. Pour aggraver les choses, la petite Jessica se lie d'amitié avec Dolly, la plus dangereuse de toutes. À l'époque, le film a stimulé la vente de Barbies, au détriment de ces poupées classiques.

Jigsaw - Saw (2004)

Il est l'un des personnages effrayants les mieux construits de l'histoire du cinéma. La présence de Jigsaw est toujours inquiétante, d'autant plus lorsque le spectateur apprend les épreuves sadiques qu'il fait subir à ses victimes. Une autre merveille traumatique signée James Wan.

Fats - Magic (1978)

Anthony Hopkins est un ventriloque qui contrôle Fats, un mannequin qui lui ressemble. Le problème est que, de temps en temps, Fats contrôle Hopkins et, bien sûr, il ne lui demande pas de sortir les poubelles ou de nettoyer la maison... "Magic" a été réalisé par Richard Attenborough.

Le clown - Poltergeist (1982)

La scène ne pourrait pas être plus terrifiante. Le petit Robbie est dans sa chambre avec le clown, immobile, le regardant au bout de son lit. En une seconde, le clown disparait, et se retrouve derrière Robbie, essayant de l'étrangler en riant. Une scène terrifiante tirée d'un chef-d'œuvre du cinéma d'horreur, "Poltergeist".

Blade - Puppet Master (1989)

Blade est l'une des nombreuses marionnettes à laquelle André Toulon a donné vie afin de tuer quiconque croise leur chemin. Chaque marionnette a sa part de terreur, mais ce sont Pinhead, Jesster et Tunneler qui sont les plus marquants dans les 12 volets de cette saga.

Brahms - The Boy (2016)

La poupée Brahms est à première vue déjà assez effrayante. Ajoutez à cela le fait que ses propriétaires engagent Lauren Cohan pour s'occuper de lui, en lui donnant une liste de tâches à accomplir avec la poupée, comme le nourrir, lui faire écouter de la musique et lui tenir compagnie, et c'est encore pire. Sans parler du moment où Brahms semble commencer à prendre vie. "The Boy" est un film plein de clichés, mais qui fonctionne bien pour traumatiser le spectateur.

Talky Tina - La Quatrième Dimension (1964)

L'épisode 126 de la série légendaire mettait en scène le cauchemar de tous les parents : acheter une poupée pour leur fille et la voir essayer de tuer toute la famille. C'est ce qu'il s'est passé avec Talky Tina.

Zuñi - La Poupée de la Terreur 1975)

Le dernier chapitre de "La Poupée de la Terreur", intitulé Amelia, raconte comment une jeune femme rentre chez elle avec une figurine faite à la main symbolisant la chasse, Zuñi, qui représente un guerrier aborigène très laid avec des dents pointues et une lance. Il s'avère que la poupée conserve l'esprit d'un véritable chasseur. La poupée Zuñi a provoqué le chaos et a poussé de nombreuses personnes à jeter les poupées similaires qu'elles possédaient.

Doll - Curtains (1983)

Bien que la poupée ne soit pas le tueur, sa présence est constante et dérangeante dans chaque meurtre. C'est une poupée ordinaire, commerciale, et c'est peut-être pour cela qu'elle est encore plus effrayante.

Más para ti