Le parcours santé du combattant pour Sarah Hyland et ses 16 opérations

Une santé délicate
L'alter ego de Haley Dunphy
Son combat contre la dysplasie rénale
16 opérations depuis 2012
Confessions à
Sa première greffe
Mais le rein a été rejeté
Et les doutes et la culpabilité ont commencé
Dépression et idées noires
La dialyse a été très difficile pour elle
Une deuxième greffe
Cela a pris des années mais elle a pu surmonter l'épreuve
Elle avait 21 ans lors de la première opération
Des problèmes inattendus
Endométriose et hernie abdominale
Douleur sur douleur
Et tout cela pendant le tournage de la série !
Pas les idées claires
Une fatigue permanente
Une vie de douleur permanente
Wells Adams
En contact permanent
Tout va mieux (pour l'instant)
Une pandémie compliquée
Une santé délicate

Sarah Hyland est connue dans le monde entier pour avoir donné vie à Haley Dunphy dans l'une des meilleures comédies du 21e siècle : "Modern Family"/"Famille moderne".

L'alter ego de Haley Dunphy

Pendant 11 saisons et 234 épisodes, l'actrice a joué la fille aînée des Dunphy, devenant une star de la télévision.

Son combat contre la dysplasie rénale

Ce que tout le monde ne sait pas, c'est que, parallèlement au tournage de la série, Sara Hyland a dû faire face à de graves problèmes rénaux, dus à la dysplasie rénale dont elle souffrait.

16 opérations depuis 2012

La situation est si grave que, jusqu'à présent, l'actrice a subi 16 interventions chirurgicales, dont deux greffes de rein.

Confessions à "maman"

C'est Sarah Hyland elle-même qui s'est ouverte sur sa santé dans le podcast "Quitters" qui, fait amusant, est animé par Julie Bowen, sa mère Claire dans "Modern Family".

Sa première greffe

Sa première greffe de rein a eu lieu en 2012, lorsque son père lui en a fait don.

Mais le rein a été rejeté

Tout se passait bien jusqu'à ce que, quatre ans plus tard, son corps rejette l'organe et que le processus doive recommencer.

Et les doutes et la culpabilité ont commencé

"Quand un membre de votre famille vous donne une seconde chance dans la vie et que cela échoue, vous vous sentez très coupable", a avoué Sarah Hyland au magazine 'Self'.

Dépression et idées noires

Affectée par une forte dépression, l'actrice a songé à mettre fin à ses jours, comme elle l'a avoué à "Self".

La dialyse a été très difficile pour elle

Jusqu'à ce qu'un nouveau donneur se présente, l'actrice, alors âgée de 26 ans, était une patiente régulière sous dialyse.

Une deuxième greffe

Enfin, en mai 2017, un nouveau rein compatible est arrivé pour Sarah Hyland, celui de son frère Ian.

"Je ne voulais pas décevoir mon frère"

Évidemment, l'actrice avait peur, mais pas pour elle-même. "Je ne voulais pas décevoir mon frère comme j'avais déçu mon père et j'ai pensé à me donner la mort", a-t-elle avoué sur le podcast.

"Je pensais que tout serait plus facile si je n'étais pas là"

"Je ne voulais pas revivre le rejet de l'organe et je voulais à tout prix éviter la dialyse. Je pensais que tout serait plus facile pour les autres si je n'étais pas là", confie-t-elle avec émotion à sa mère fictive.

LIRE AUSSI : Ces stars ont appris à vivre avec une maladie chronique

Cela a pris des années mais elle a pu surmonter l'épreuve

Il lui a fallu des années pour accepter le fait que ce n'était pas sa faute, avant de reconnaître finalement que "ce n'est pas une honte".

Elle avait 21 ans lors de la première opération

"Je n'étais pas du tout prête à en parler. Je ne voulais pas être cataloguée parce que je sentais qu'il y avait tellement d'avenir pour moi", a-t-elle déclaré à Julie Bowen.

Des problèmes inattendus

L'opération a été réalisée en septembre 2017 mais, loin d'être la solution finale, elle a été la première d'une demi-douzaine d'opérations presque consécutives.

Endométriose et hernie abdominale

Et le fait est qu'en plus de la dysplasie rénale, l'endométriose et, plus tard, une hernie abdominale ont conduit Sarah Hyland au bloc opératoire six fois en un peu plus de 16 mois.

Douleur sur douleur

"Je souffrais encore de toute la greffe et de plus en plus de douleur s'ajoutait", a-t-elle confié à sa "mère" dans le podcast.

Et tout cela pendant le tournage de la série !

Et tout cela, rappelons-le, avec le tournage de "Modern Family" entre les deux. Une série qui a duré de 2009 à 2020, c'est-à-dire tout au long du difficile parcours chirurgical de Sarah Hyland.

Pas les idées claires

En fait, "il y a certains épisodes dont je ne me souviens pas du tournage parce que je dormais", a-t-elle déclaré à "Quitters".

Une fatigue permanente

"Je ne pouvais pas rester debout pendant huit heures d'affilée, j'étais tout le temps fatiguée", se souvient Sarah Hyland, "alors je ne réagissais que lorsque c'était à mon tour d'enregistrer."

Une vie de douleur permanente

Malgré cela, elle admet qu'elle a fait semblant d'aller bien à tout moment. "Lorsque vous avez grandi toute votre vie avec des problèmes de santé et des douleurs constantes, vous apprenez à vous forger une carapace et prétendez que tout va bien."

Wells Adams

Qui a été le grand soutien de l'actrice pendant tout ce temps ? Son partenaire, Wells Adams.

En contact permanent

"Pendant que j'étais à l'hôpital, nous nous parlions tous les jours par appel vidéo. Il m'a vue dans mes pires moments et a été là, et malgré tout ce qu'il a vu, il me voit toujours belle", a-t-elle reconnu sur une story Instagram.

Tout va mieux (pour l'instant)

À ce jour, le couple est toujours ensemble, heureux et amoureux, tandis que Sarah Hyland va bien, même si pendant la pandémie, elle a dû passer plus de temps à la maison que les autres.

Une pandémie compliquée

"Je n'ai pas quitté la maison durant un long moment mais maintenant tout est stable", confirme-t-elle. Et le monde s'en réjouit.

LIRE AUSSI : Les enfants de 'Modern Family' ont bien changé

Más para ti