Une source d'inspiration
Sa femme Shelley en deuil
Hospitalisé après une infection au Covid-19
Fan
Peter Hook
Génie inné
Hommage
Débuts du grunge
Lanegan et Cobain deviennent amis
Débuts en solo
Redoubler de travail
Succès mitigé
Un choc
Un album de reprises
Débuts avec Queens of the Stone Age
Retour en solo
Collaborations
Collaboration avec Soulsavers
Duo avec Axel Bauer et Gérard Manset
Bonne route
Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(1/23)
Une source d'inspiration

C'est un déchirement pour les amateurs de grunge, - mais aussi de punk -. Considéré comme un pionnier du mouvement, Mark Lanegan, le chanteur de Screaming Trees et Queen of The Stone Ages, est décédé à l’âge de 57 ans le 22 février 2022. Il est l'un des musiciens qui a inspiré, - entre autres -, Kurt Cobain, avec lequel il était ami.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(2/23)
Sa femme Shelley en deuil

Son décès a été transmis via son compte Twitter, avec le message "Notre ami bien-aimé Mark Lanegan est décédé ce matin à son domicile de Killarney, en Irlande. Chanteur, auteur-compositeur, auteur et musicien bien-aimé, il avait 57 ans et laisse dans le deuil sa femme Shelley".

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(3/23)
Hospitalisé après une infection au Covid-19

La cause de la mort du chanteur n’a en revanche pas été communiquée. Mais ce dernier a été hospitalisé plusieurs mois l’année dernière et placé en coma artificiel après avoir contracté le Covid-19.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(4/23)
"Une très belle âme"

Depuis, les messages affluent. Certains évoquent son influence majeure dans le milieu de la musique, d’autres sa gentillesse. Anton Newcombe, chanteur de The Brian Jonestown Massacre, déclare : "Je suis dans un état de choc absolu. Une très belle âme a quitté ce monde. Je t’aime, mon frère…."

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(5/23)
Fan

Iggy Pop envoie son “plus profond respect”, dans un tweet où il signe “Ton fan”.

Capture d'écran Twitter @IggyPop

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(6/23)
Peter Hook

Peter Hook, cofondateur de Joy Division et New Order, salue la mémoire d’un “homme adorable. Il nous laisse avec des mots et des musiques fantastiques. Heureusement, il vivra pour toujours à travers cela”.

Capture d'écran Twitter @peterhook

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(7/23)
Génie inné

John Cale, membre fondateur du Velvet Underground, se souvient de celui “qui sera toujours gravé dans mon cœur – comme il a assurément touché tellement de personnes avec son génie inné, peu importe le prix, sincère jusqu’à la fin”.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(8/23)
Hommage

Pour rendre hommage au grunge, ce courant musical né à Seattle et qui a explosé mondialement au début des années 1990 et ce pionnier du mouvement, revenons sur la carrière de ce génie.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(9/23)
Débuts du grunge

Au début des années 1990, l’alternative et le grunge s’imposent progressivement sur la scène de Seattle. Des groupes comme Nirvana, - qui sort son premier album “Bleach” en 1989 - et Pearl Jam commencent à prendre de l’ampleur. Tout comme Screaming Trees, quatuor fondé en 1985 par les frères Conner, Gary Lee à la guitare et Van à la basse, Mark Pickerel et Mark Lanegan, alors âgé de 21 ans. À cette époque, le groupe a déjà sorti trois albums : “Clairvoyance” en 1986, “Even If and Especially When” en 1987 et “Invisible Lantern” en 1988.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(10/23)
Lanegan et Cobain deviennent amis

Le milieu underground est un milieu assez petit, alors forcément, Lanegan et Cobain finissent par se côtoyer. Ils se découvrent des influences communes. Ils deviennent amis et commencent quelques enregistrements.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(11/23)
"Where Did You Sleep Last Night ?”

Ils finissent par former un groupe : The Jury. Ils entrent en août 1989, et enregistrent quatre titres de reprises, dont la reprise du chanteur Folk Leadbelly, “Where Did You Sleep Last Night ?”. C’est Mark Lanegan qui chantera, alors que Kurt Cobain s’occupe de la guitare et des chœurs. À la basse, Krist Novoselic, membre de Nirvana.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(12/23)
Débuts en solo

Mark Lanegan commence sa carrière solo en 1990 avec “The Winding Sheet”. On retrouve Kurt Cobain sur l’album dans “Down in the dark” et à la guitare, là encore avec accompagné de Krist Novoselic à la basse sur “Where did you sleep last night”.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(13/23)
Redoubler de travail

En 1993, un peu traumatisé par Courtney Love qui a trop abusé de substances illicites et perd le contrôle d'elle-même, il décide de se mettre plus sérieusement au travail, comme il le raconte dans son autobiographie “Sing Backwards and Weep”. Il quitte les Screaming Trees.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(14/23)
Succès mitigé

Mais à cette époque, le grunge est en perte de vitesse. Ses deux albums suivants, “Whiskey For The Holy Ghost” en 1994 et “Scraps At Midnight” en 1998 sont encensés par les critiques, mais peu connus du public.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(15/23)
Un choc

Dans sa biographie, il raconte aussi qu’après être sorti de cure de désintoxication, Kurt Cobain l’a appelé pour lui proposer de venir chez lui écouter des disques. Lanegan a la flemme et filtre le message. Kurt Cobain met fin à ses jours le lendemain. “Les gens s'imaginent que quand un truc comme ça arrive, tu as une révélation et tu laisses tout tomber. Mais la vérité, c'est que tu prends juste encore plus de d****s”.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(16/23)
Un album de reprises

En 1999 il sort un album de reprises, “I'll Take care Of You”, dont une du légendaire chanteur folk Buck Owens.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(17/23)
Débuts avec Queens of the Stone Age

Après la séparation du groupe Kyuss, Josh Homme décide de créer son propre groupe en 1996 : Queens of the Stone Age. Il s'entoure alors de Matt Cameron, ancien batteur de Soundgarden et Pearl Jam, Van Conner de Screaming Trees à la basse et John McBain de Monster Magnet à la guitare. Ils sont rejoints par Mark Lanegan, qui sera chanteur additionnel sur leur premier album “Rated R”. Il sera disque d'argent au Royaume-Uni.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(18/23)
"No One Knows"

L’album "Songs for the Deaf" de 2001 propulsera le groupe. On y retrouve l’incroyable Dave Grohl, ancien batteur de Nirvana ou Jeordie White de Marilyn Manson par exemple. Le disque sera disque d'or aux États-Unis et considéré par la critique comme l’un des meilleurs album de hard-rock. Radios et TV diffusent largement “No One Knows” et “Go With the Flow”.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(19/23)
Retour en solo

Mark Lanegan quitte son label de toujours, Sub Pop et se tourne vers un style plus rock et expérimental. “Here Comes That Weird Chill” en 2003, puis l'album “Bubblegum” en 2004, qui marque ses premiers succès en solo, avec des sons plus heavy metal.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(20/23)
Collaborations

En 2005, il quitte Queens of the Stone Age. Il rejoint l'ex-membre de Belle and Sebastian, Isobel Campbell, pour enregistrer “Ballad Of The Broken Seas”. Mais il est tout de même crédité sur l'album de son ancien groupe, “Era Vulgaris”, en 2007, puis sur “Like Clockwork” en 2013.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(21/23)
Collaboration avec Soulsavers

En 2007, il collabore avec deux DJs et producteurs anglais, du groupe Soulsavers pour un album électro, hip-hop, gospel, country et des sonorités à la Tom Waits.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(22/23)
Duo avec Axel Bauer et Gérard Manset

En 2014, il reprend avec Gérard Manset, auteur-compositeur-interprète, peintre, photographe et écrivain français sur la chanson “Cover me with flowers of mauve”, où Axel Bauer joue de la guitare. La même année, il reprend avec Bertrand Cantat, "Desire by Blue River" de The Gun Club.

Le grunge n’est pas mort mais lamente la perte de Mark Lanegan, un de ses plus grands parrains
(23/23)
Bonne route

Avec sa voix si particulière et ses nombreuses collaborations, on se souviendra de Mark Lanegan comme un pilier de la scène alternative des années 1990 et 2000.

Más para ti