François Hollande a eu 68 ans : retrouvez les dates-clés du parcours de l’ancien président de la République

François Hollande a eu 68 ans
Des parents aux convictions opposées
Un parcours sans faute
Sa rencontre avec Ségolène Royal
Dans le grand bain
Une étoile montante
Premier secrétaire du PS
Un succès aux européennes
Le traumatisme du 21-avril
Favorable à la Constitution européenne
L’élection présidentielle de 2007
En couple avec Valérie Trierweiler
Victorieux à la primaire socialiste
Une campagne aux accents de gauche
Élu président de la République
Le ras-le-bol fiscal des Français
Un virage social-libéral
Le mariage pour tous
L’affaire Closer
Trois premiers ministres
Une terrible vague d’attentats
Le débat sur la déchéance de nationalité
La loi travail
Pas de candidature pour un second mandat
Un bilan en demi-teinte
Actif depuis 2017
Marié à Julie Gayet
François Hollande a eu 68 ans

L'ancien président de la République française François Hollande a eu 68 ans le 12 août dernier. Désormais retiré de la politique, l'ancien chef de l'État reste actif depuis la fin de son mandat en 2017. Retrouvez en images les dates-clés du parcours de l'ancien leader socialiste.

Des parents aux convictions opposées

Né en Normandie le 12 août 1954, François Hollande grandit avec un père proche des milieux d’extrême-droite (sur la photo) et une mère infirmière de gauche. Un environnement qui le poussera à se passionner pour la politique et à cultiver l’art du compromis.

Un parcours sans faute

Brillant élève, le jeune François intègre Sciences Po et HEC Paris, avant d’intégrer l’ENA et de rejoindre la fameuse “promotion Voltaire” qui compte de nombreuses autres figures de la vie politique française. Il adhère au Parti socialiste en 1979.

Sa rencontre avec Ségolène Royal

C’est d’ailleurs lors de sa scolarité à l’ENA que François Hollande rencontre Ségolène Royal, également militante socialiste, qui sera sa compagne pendant près de trente ans et la mère de ses quatre enfants.

Dans le grand bain

Jeune haut fonctionnaire à la Cour des comptes, François Hollande est lancé dans le grand bain en 1981, à la suite de la victoire de la gauche. Il devient chargé de mission de François Mitterrand à l’Élysée et se présente aux élections législatives contre Jacques Chirac dans son bastion de la Corrèze.

Une étoile montante

Le jeune énarque poursuit son ascension politique dans les années 1980. En 1988, il est élu député en Corrèze, qui deviendra son fief électoral. Il devient adjoint au maire de Tulle et conseiller régional du Limousin, tout en se rapprochant de figures du PS comme Jacques Delors ou Lionel Jospin.

Premier secrétaire du PS

C’est justement lorsque Jospin occupe le poste de Premier ministre, en 1997, que François Hollande devient Premier secrétaire du PS, une fonction qu’il occupe sans interruption pendant une décennie.

Un succès aux européennes

Deux ans plus tard, Hollande remporte un succès aux élections européennes en conduisant la liste de gauche qui arrive en tête du scrutin.

Le traumatisme du 21-avril

L’élection présidentielle de 2002 est un traumatisme pour le PS et la gauche : Lionel Jospin est éliminé dès le premier tour, devancé par le leader d’extrême-droite Jean-Marie Le Pen. Jospin se retire de la vie politique et François Hollande devient le chef de file du PS.

Favorable à la Constitution européenne

En 2005, les principaux dirigeants du PS sont divisés sur le projet de Constitution européenne. Européen convaincu, Hollande soutient le “oui” au référendum malgré l’orientation libérale du texte dénoncée par certains.

L’élection présidentielle de 2007

Face à la percée fulgurante de Ségolène Royal, François Hollande laisse sa compagne se présenter aux présidentielles. Investie par le PS, elle échoue au second tour contre Nicolas Sarkozy. Le couple se sépare peu après l'élection.

En couple avec Valérie Trierweiler

François Hollande reste député mais Martine Aubry lui succède à la tête du PS en 2008. Il connaît alors une traversée du désert politique. C’est à cette époque qu’il rencontre la journaliste Valérie Trierweiler, sa compagne lorsqu’il est élu président de la République.

Victorieux à la primaire socialiste

Après le retrait de Dominique Strauss-Kahn, François Hollande remporte la primaire socialiste face à Martine Aubry en 2011. C’est donc lui qui sera le candidat du PS pour l’élection présidentielle de 2012.

Une campagne aux accents de gauche

Hollande mène une campagne aux accents de gauche, déclarant notamment que son ennemi est “le monde de la finance” et proposant une taxe à 75% sur les plus hauts revenus.

Élu président de la République

Arrivé en tête au premier tour, François Hollande est opposé au président sortant Nicolas Sarkozy au second tour. Après avoir dominé le débat télévisé contre son concurrent, il est élu président de la République, en remportant 51,64% des voix.

Le ras-le-bol fiscal des Français

Dans un contexte de crise financière et économique, l’exercice du pouvoir s’avère rapidement difficile. Afin de financer ses mesures tout en redressant les finances publiques, le gouvernement opère des hausses d’impôts importantes. Mais il est rapidement confronté au “ras-le-bol fiscal” des Français qui souffrent déjà d’une perte de pouvoir d’achat.

Un virage social-libéral

François Hollande décide d’opérer progressivement un virage dans sa politique économique. Entre fin 2012 et 2014, il décide d’alléger les charges des entreprises afin de restaurer leur compétitivité et leur capacité à embaucher, alors que le chômage ne diminue toujours pas.

Le mariage pour tous

Le début du quinquennat est aussi marqué par le vote de la loi sur le “mariage pour tous”, ouvrant aux couples homosexuels la possibilité de se marier. Porté par la ministre de la Justice Christiane Taubira, le projet suscite un débat houleux entre la majorité et les milieux catholiques conservateurs.

L’affaire Closer

Début 2014, le magazine ‘Closer’ révèle la liaison entre le chef de l’État et l’actrice Julie Gayet. La une avec François Hollande en scooter fait scandale. Il met alors fin officiellement à sa relation avec Valérie Trierweiler, qui règlera ses comptes par livre interposé.

Trois premiers ministres

Courant 2014, pour donner une nouvelle impulsion à son mandat, Hollande remplace son Premier ministre, le fidèle Jean-Marc Ayrault, par l’ambitieux Manuel Valls qui était alors ministre de l’Intérieur. Candidat à la primaire du PS pour 2017, Valls sera remplacé à son tour dans les derniers mois du quinquennat par Bernard Cazeneuve.

Une terrible vague d’attentats

L’année 2015 est marquée par une succession d’attentats islamistes sur le territoire français. Le 7 janvier, une grande partie de la rédaction de ‘Charlie Hebdo’ est assassinée, suscitant une émotion internationale et une grande manifestation pour la liberté d’expression. Le 13 novembre, 130 personnes perdent la vie dans une nouvelle vague d’attentats à Paris, poussant les autorités à réagir.

Le débat sur la déchéance de nationalité

François Hollande décrète immédiatement l’état d’urgence et adopte une série de mesures drastiques afin de lutter contre le terrorisme. Il propose également de déchoir de la nationalité française les terroristes binationaux, une idée qui divise la gauche et sera finalement abandonnée.

La loi travail

L’année 2016 est marquée par le vote de la loi Travail qui vise à assouplir les règles du marché du travail afin de favoriser l’embauche. Un texte controversé qui suscite une intense contestation à gauche.

Pas de candidature pour un second mandat

Très impopulaire dans l’opinion qui lui préfère son ancien ministre Emmanuel Macron, François Hollande renonce finalement à briguer un second mandat. Il soutient timidement Benoît Hamon, victorieux à la primaire socialiste contre Manuel Valls, et appelle à voter pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour.

Un bilan en demi-teinte

Le bilan de François Hollande est jugé en demi-teinte, qu’il s’agisse de l’emploi, du pouvoir d’achat, de la sécurité ou de l’écologie. Certains lui ont reproché d’avoir trahi les idéaux de la gauche, d’autres de ne pas avoir suffisamment réformé.

Actif depuis 2017

L’ancien président se montre actif depuis qu’il a quitté l’Élysée en mai 2017. Président de la fondation La France s’engage, il donne de nombreuses conférences tout en commentant régulièrement l’actualité politique. Mais des sondages trop défavorables ont compromis l’éventualité d’un retour en politique.

Marié à Julie Gayet

Toujours en couple avec Julie Gayet, François Hollande a épousé sa compagne au mois de juin dernier. La cérémonie s’est déroulée dans l’intimité à Tulle, en Corrèze, où le couple est désormais installé. Même retiré de la vie politique, François Hollande reste une personnalité médiatique de premier plan !

Más para ti