Les célébrités qui ont failli se retrouver à la rue

À deux doigts de la faillite
Les dettes de Will Smith auprès du Trésor public
Michael Jackson, dévoré par les flammes de la gloire
L'investissement hasardeux de Kim Basinger (un million de dollars !)
Chris Pratt a été pauvre avant de devenir une star aux US
Johnny Depp et ses dépenses faramineuses
Les problèmes financiers de Lindsay Lohan
Donald Trump, millionnaire grâce aux faillites répétées de ses entreprises
Jodie Sweetin et ses dettes d'impôts
Wesley Snipes, faillite et prison
Quand 50 Cent a fait faillite
Nicolas Cage, un parcours avec des ratés
Brendan Fraser, une star qui s'est brûlé les ailes
Burt Reynolds, une vie marquées par trop d'excès
Stephen Baldwin ou l'homme qui gaspillait sans compter
Et en France ?
Walt Disney a également eu de sérieux problèmes financiers
À deux doigts de la faillite

Nous les pensions intouchables et à l'abri de tout problème financier mais même les plus avantagés ne sont pas épargnés. Ils ont aujourd'hui une fortune estimée à plusieurs millions de dollars, et pourtant, ils ont parfois accumulé des dettes susceptibles de leur faire tout perdre. Qui sont ces stars qui ont failli se retrouver au bord du gouffre ?

Les dettes de Will Smith auprès du Trésor public

Le prince de Bel-Air a sauvé Will Smith d'une dette d'un million de dollars. Son album "Parents Just Don't Understand" qui a cartonné en 1988 lui a permis de gagner beaucoup d'argent mais l'artiste ne l'a pas déclaré : les autorités fiscales lui ont donc réclamé 2,8 millions de dollars. Sur le point de déposer le bilan, l'acteur a signé son contrat avec NBC pour jouer dans Le Prince de Bel-Air. Pendant les trois premières saisons, le Trésor public a conservé 70 % de son salaire.

Michael Jackson, dévoré par les flammes de la gloire

Sa mort soudaine en 2009 a permis de découvrir une dette de près d'un demi-milliard de dollars. Son célèbre ranch de Neverland était sur le point d'être saisi. Cette situation s'explique par les  dépenses considérables du roi de la pop, qui a dû contracter des emprunts les uns derrière les autres. Ses héritiers ont heureusement facilement remboursé la dette grâce à la succession.

L'investissement hasardeux de Kim Basinger (un million de dollars !)

L'égérie d'Hollywood dans les années 1980 a investi 20 millions de dollars en 1993 dans un groupe dont le projet était de créer une station touristique, ainsi qu'un centre de production cinématographique et télévisuelle à Braselton, en Géorgie. Le projet a échoué et l'actrice a perdu tout ce qu'elle avait investi en 1993. Pour couronner le tout, Line Pictures l'a poursuivie en justice pour rupture d'un contrat verbal pour jouer dans le film "Boxin Helena". Elle a conclu un accord avec la société de production en 1995, avant de faire face à un procès dans lequel on lui a demandé 8,1 millions de dollars.

Chris Pratt a été pauvre avant de devenir une star aux US

Contrairement à de nombreux collègues, Chris Pratt savait ce qu'était la pauvreté avant d'arriver à Hollywood. Il dormait dans une camionnette ou sur la plage, et travaillait comme serveur pour payer sa nourriture et son essence. C'est justement tandis qu'il travaillait comme serveur que Rae Dawn Chong l'a repéré pour lui offrir un rôle dans Cursed : Part III, son premier rôle au cinéma.

Johnny Depp et ses dépenses faramineuses

À un moment de sa carrière, Johnny Depp a réussi à gagner 30 millions de dollars par film en moyenne. Une jolie somme immédiatement réinvestie dans des manoirs, des voitures, des îles, des fêtes et un mode de vie pas franchement durable. En 2017, il a poursuivi son équipe financière, l'accusant de l'avoir laissé faire faillite. Lorsqu'on lui a rappelé qu'il dépensait 33 000 dollars par mois pour le vin, l'acteur a été scandalisé parce que ça ne lui paraissait pas tant que ça. Les goûts et les couleurs...

Les problèmes financiers de Lindsay Lohan

Après avoir été l'étoile montante de Disney, elle a plutôt trouvé la célébrité (certes à juste titre) grâce à son profil de fêtarde sur le retour. En conséquence, la fortune de LiLo est passée d'un million à un maigre 800 000 dollars en 2018. Pour se remettre sur pied, l'actrice a décidé de sortir un album qui s'est avéré être, sans surprise, un échec retentissant.

Donald Trump, millionnaire grâce aux faillites répétées de ses entreprises

Bien que Donald Trump n'ait jamais personnellement fait faillite, il a déposé jusqu'à six fois le bilan de ses entreprises, selon Politifact. Son casino Taj Mahal à Atlantic City a été le premier à faire faillite en 1991. Depuis lors, et jusqu'en 2009, les casinos, hôtels et stations balnéaires du magnat ont subi le même sort. "Fondamentalement, j'ai utilisé les lois du pays à mon avantage, comme beaucoup d'autres au sommet du monde des affaires", a-t-il déclaré à Forbes.

 

 

 

 

Jodie Sweetin et ses dettes d'impôts

L'enfant star des années 80 a accusé le coup de perdre la notoriété que lui avait donnée La fête à la maison et s'est réfugiée dans la consommation de toutes sortes de substances. Elle a accumulé une dette de 53 000 dollars envers le Trésor public, à laquelle se sont ajoutés les pensions alimentaires de ses deux enfants et les dépenses occasionnées par ses quatre divorces. Lorsqu'elle a été engagée pour jouer dans La Fête à la maison: 20 ans après, l'actrice était littéralement fauchée.

Wesley Snipes, faillite et prison

C'est en 2006 que le mythique Blade a été placé en faillite. Quelques mois plus tard, il a été reconnu coupable de fraude fiscale et d'évasion fiscale pour un montant de 12 millions de dollars. Il a été condamné à trois ans de prison pour ce crime.

 

Quand 50 Cent a fait faillite

Le rappeur et acteur, référence musicale du XXIe siècle, est arrivé en 2015 avec une dette de 32,5 millions de dollars qui l'a obligé à faire faillite. Les raisons de cette dette ? Plusieurs procès intentés, ainsi que des arriérés de pension alimentaire. Pourtant, trois ans plus tard, 50 Cent a été qualifié de millionnaire grâce à 700 bitcoins avec lesquels il a été payé pour un album, fait que le chanteur lui-même a nié.

Nicolas Cage, un parcours avec des ratés

Malgré ce que l'on pourrait croire, il y a eu des années où l'acteur a gagné 40 millions de dollars pour son travail à Hollywood. Malgré cela, il a une réputation de dépensier invétéré et entre 1996 et 2011, on estime qu'il a gaspillé plus de 150 millions de dollars. L'acteur avait même un manoir à Malibu, un château médiéval, le château de Midford, et même une île dans l'archipel d'Exuma. Ses 15 propriétés l'ont conduit à déposer le bilan et à accepter des rôles mineurs ces dernières années.

 

 

Brendan Fraser, une star qui s'est brûlé les ailes

Celui qui aspirait à devenir une grande star hollywoodienne avec "La momie" a connu plusieurs mauvais moments dans sa carrière et il joue maintenant des rôles qui ne sont pas aussi brillants que lorsqu'il était George de la jungle. Selon plusieurs rapports des médias, Brendan Fraser doit payer 900 000 dollars par an de pension alimentaire pour les trois enfants qu'il a eus avec son ex-femme Afton Smith.

Burt Reynolds, une vie marquées par trop d'excès

"J'ai perdu plus d'argent que ce qui est imaginable", a déclaré l'acteur à Vanity Fair en 2015. Un avion privé, 150 chevaux ou jusqu'à 100000 dollars en perruques dans les années 1980 ont figuré parmi ses nombreux excès. À cela s'ajoute son divorce avec Loni Anderson en 1994, à qui il dut verser 2 millions de dollars, plus une pension mensuelle de 47 000 dollars. Il a déposé son bilan en 1996 avec une dette de 10 millions de dollars.

Stephen Baldwin ou l'homme qui gaspillait sans compter

En 2009, il a dû déposer le bilan car il n'avait pas les moyens de payer les impôts qu'il devait, ni de rembourser les deux emprunts qu'il avait contractés. Ce fait s'est répété en 2017 : après six ans sans payer son prêt, il a fini par perdre sa maison. Il a également passé cinq ans en liberté conditionnelle pour avoir omis de payer ses impôts pendant trois années consécutives. Bref, le contribuable de l'année.

Et en France ?

Des stars comme Malaury Nataf ("Le Miel et les abeilles") ou Doc Gynéco ont eu eux aussi de sérieux problèmes avec le Fisc. Condamné pour fraude car il avait "omis" de déclarer la modique somme de 360000 euros, ce qui lui a valu une forte amende, Doc Gynéco a par la suite dû retourner vivre chez ses parents et accepter un travail normal. Le rappeur a surtout dû freiner ses dépenses. Quant à Malaury Nataf, elle ne s'est jamais relevée de ses problèmes et a sombré dans l'alcoolisme.

(Photo: Twitter de l'artiste)

Walt Disney a également eu de sérieux problèmes financiers

On peine à croire que le créateur du plus grand empire du cinéma et de l'audiovisuel d'aujourd'hui ait connu des difficultés financières. Pourtant, ses premières productions n'ont pas été aussi réussies que prévu. Tout a changé lorsque Mickey Mouse est entré dans sa vie.

Más para ti