Ces stars ont été victimes de harcèlement à l'école

Stop au harcèlement !
Angelina Jolie
Kristen Stewart
Jennifer Lawrence
Rihanna
Tyra Banks
Miley Cyrus
Justin Timberlake
Demi Lovato
Megan Fox
Barack Obama
Lady Gaga
Kate Middleton
Justin Bieber
Robert Pattinson
Sandra Bullock
Tom Cruise
Taylor Swift
Mila Kunis
Michael Phelps
Christina Aguilera
Victoria Beckham
Tiger Woods
Eva Longoria
Jessica Alba
Madonna
Christian Bale
Kate Winslet
Chad Michael Murray
Eva Mendes
Zooey Deschanel
Chris Rock
Michelle Trachtenberg
Chris Colfer
Kristin Kreuk
Jennifer Morrison
Brittany Snow
Taylor Lautner
Jason Segel
Rosario Dawson
Mike Tyson
Khloé Kardashian
Lea Michele
Daniel Radcliffe
Christina Hendricks
Mischa Barton
Pierce Brosnan
Lindsay Lohan
Bill Clinton
Winona Ryder
Eminem
Stop au harcèlement !

Harcelées, persécutées... 50 de nos célébrités favorites et ultra populaires aujourd'hui nous ont confié avoir été la risée de tous lorsqu'elles étaient encore sur les bancs de l'école. Heureusement, les moqueries de leurs camarades n'ont pas terni leur trajectoire de star, loin de là ! Voici leur témoignage.

Angelina Jolie

Selon Andrew Morton, dans la biographie non autorisée d'Angelina Jolie, les compagnons de collège de l'actrice se moquaient d'elle à cause de la taille de ses lèvres, qui est pourtant très enviée aujourd'hui à travers le monde. Angelina Jolie a fini par quitter l'école à 14 ans, à cause du harcèlement dont elle souffrait.

Kristen Stewart

"Mes années passées à l'école ont été un cauchemar". L'une des stars d'Hollywood de la nouvelle génération a confessé la mauvaise expérience dont elle a souffert. Ses camarades se moquaient d'elle à cause de son aspect viril et du poil sur ses jambes.

Jennifer Lawrence

Détentrice d'un Oscar et de trois Golden Globes avant ses 25 ans, Jennifer Lawrence a confessé à The Sun qu'au collège, ses camarades filles étaient très cruelles avec elle. Et également au lycée, bien que les choses se soient ensuite améliorées: "Une fille m'a demandé de l'aide pour distribuer ses invitations d'anniversaire et ne m'a même pas invitée".

Rihanna

Dans une interview pour Glamour, Rihanna a  expliqué qu'elle a souffert de discrimination à l'école pour avoir une couleur de peau plus claire que les autres. Ses yeux verts étaient également un problème, ainsi que sa beauté, qui ont provoqué beaucoup d'envie chez ses camarades.

Tyra Banks

Le mannequin Tyra Banks se remémore, dans une interview pour Contactmusic.com, qu'à l'àge de 11 ans "j'ai grandi de 8 centimètres et j'ai perdu 13 kilos. Je suis passée de petite et ronde à grande et mince. J'avais l'air malade et fragile. Je n'étais pas malade, mais les gens le pensaient. Je détestais mon reflet dans la glace".

Miley Cyrus

La chanteuse a confessé, dans sa biographie 'Miles to go', qu'elle a été victime d'agressions et d'insultes au collège. "Le Club Anti Miley était un groupe de filles grandes et fortes, alors que j'étais petite et faible. Elles sont les responsables du fait que j'avais honte de mon corps. Lorsque j'ai débuté ma carrière, elles disaient que je serai comme mon père et que je n'aurai qu'un seul succès musical".

Justin Timberlake

L'un des chanteurs les plus applaudis, respectés et enviés du monde, a également été victime de harcèlement lorsqu'il était petit. Selon ses confessions à iHeart Radio, on se moquait de lui parce qu'il était différent des autres enfants. Il n'aimait pas le football, mais préférait l'art et la musique, ce qui lui valait d'être traité de bizarre. "Par chance, ma mère m'a appris qu'être différent est quelque chose de bien".

Demi Lovato

En 2010, Demi Lovato a écrit une lettre pour la revue Seventeen, où elle disserte sur le harcèlement scolaire. "Quand est-ce que les gens comprendront que l'agression verbale est aussi grave que l'agression physique ? Et ceux qui écrivent online ont un grand pouvoir pour détruire des personnes".

Megan Fox

"Il y avait des filles très cruelles dans mon collège et pourtant c'était un collège chrétien". Ses camarades ne supportaient pas ses aspirations d'actrice, ce qui lui valut de n'avoir aucune amie, sinon des amis garçons. "J'avais 15 ans et tout le monde savait que je voulais être actrice. Un jour, pour Halloween, une fille en costume en cuir noir disait qu'elle n'était pas Catwoman, mais Megan Fox", confesse l'artiste à Fametastic.

Barack Obama

L'ex-président des États-Unis a expliqué, lors d'une conférence avec des étudiants, qu'au collège on se moquait de ses grandes oreilles et de son nom bizarre. Cette expérience douloureuse a fait que la lutte contre le harcèlement soit l'une de ses priorités pendant son mandat.

Lady Gaga

Cynthia Germanotta, la mère de Lady Gaga, a révélé les agressions dont sa fille a souffert à 'This Morning', programme de la CBS. Elle y évoque comment celle-ci était "humiliée, moquée et isolée au lycée. C'est à ce moment qu'elle a cessé d'être une petite fille joyeuse et a commencé à se questionner et perdre en estime de soi. Son adolescence a été un vrai calvaire". Alors qu'elle était étudiante, il y avait même un groupe Facebook appelé "Stefani Germanotta, tu ne seras jamais connue".

Kate Middleton

Dans le livre 'Kate: La Future Reine' ('Kate: The Future Queen'), la biographe Katie Nicholl révèle que Kate Middleton a dû changer de collège et quitter Downe House School à cause du harcèlement dont elle souffrait. "C'est une école très traditionnelle où il y a beaucoup de pression. Kate, une tête de plus que ses camarades, était considérée une girafe maigrichonne".

Justin Bieber

Dans une interview pour 'Showbiz Tonight', le chanteur canadien reconnaît: "J'ai souffert de harcèlement quand j'étais enfant. Beaucoup de gens en ont souffert à un moment de leur vie". Pour lutter contre, Justin Bieber a cédé la chanson 'Born to be Somebody' pour la bande originale du documentaire 'Bully'.

Robert Pattinson

Dans une interview pour 'Parade', Robert Pattinson se rappelle quand ses camarades de 'The Harrodian School' se moquaient de lui alors qu'il rêvait de devenir acteur. Presque tous les jours, Robert Pattinson devait faire face à des coups ou des agressions verbales de la part des autres élèves.

Sandra Bullock

La mère de Sandra Bullock était une chanteuse allemande d'opéra, ce qui a valu à l'actrice de passer une partie de son enfance en Europe. En rentrant aux États-Unis, "j'avais l'air d'un clown comparée aux autres étudiants beaucoup plus cools, qui se moquaient donc de moi. Les enfants sont très cruels et le pire, c'est que je me souviens de tous les noms et prénoms des enfants qui me harcelaient", raconte-t-elle à 'Contactmusic'.

Tom Cruise

Tom Cruise a changé 10 fois d'école lorsqu'il était petit, à cause du travail de son père (ingénieur électronique), ce qui n'a pas aidé à son adaptation. Et ses camarades se moquaient de lui à cause de sa dyslexie et de sa petite taille, a-t-il raconté à Parade.

Taylor Swift

Taylor Swift a souffert de harcèlement lorsqu'elle était adolescente, mais également une fois adulte, connue et toute puissante. "On ne m'invitait jamais aux fêtes, mais aujourd'hui je me réjouis d'avoir utilisé ce temps passé à la maison à jouer de la guitare", explique-t-elle à Elle en 2016. Et elle se remémore de l'un des pires moments de sa vie: "Quelqu'un a commencé une campagne online où l'on me traitait de serpent et où beaucoup de gens ont adhéré". Ce quelqu'un est Kim Kardashian.

Mila Kunis

"J'ai toujours été la plus petite de la classe. En plus, j'avais un visage comique avec les yeux, les lèvres et les oreilles très grandes, ce qui m'a valu beaucoup de moqueries. Je rentrais à la maison en demandant à mes parents pourquoi j'avais les yeux aussi grands", raconte-t-elle à 'OK! Magazine'. "J'ai finalement appris qu'être un peu différent n'est pas la fin du monde".

Michael Phelps

Le sportif le plus décoré de l'histoire des Jeux Olympiques, avec 28 médailles, a aussi souffert de harcèlement au collège. Il en parle dans 'Angst', un documentaire où il raconte les agressions, son anxiété et sa dépression. "Mes camarades se moquaient de mes oreilles et de mes longues pattes. Même une prof a dit un jour à ma mère que je n'avais aucune capacité de concentration". On parle bien du sportif olympique le plus important de l'histoire.

Christina Aguilera

Christina Aguilera est l'une des artistes les plus importantes du XXIème siècle et sa chanson 'Beautiful' est un hymne contre le harcèlement. Pour l'écrire, elle s'est inspirée des agressions dont elle a souffert petite, comme elle l'explique à 'Dateline', le programme de la NBC. "J'ai souffert de plusieurs formes de harcèlement et c'est pour cette raison qu'il est si important pour moi d'écrire des chansons telles que 'Beautiful' ou 'Fighter'".

Victoria Beckham

Dans une interview pour 'Glamour', l'ex Spice Girl explique qu'au collège public où elle allait, elle souffrait d'agressions "physiques et mentales". Harcèlement qui a duré jusqu'à ses 20 ans et son arrivée dans le groupe 'Spice Girls'. "J'étais différente des autres élèves, ce qui a fait de moi l'objet de blagues et d'insultes. Ils me jetaient des choses qu'ils ramassaient dans des flaques, mais je me laissais faire et personne ne m'aidait. Je n'avais pas d'amis. J'étais seule". Aujourd'hui, elle est devenue l'étoile la plus brillante des 'Spice Girls' désormais éteintes.

Tiger Woods

Tiger Woods, légende du golf, a écrit une lettre à un enfant de 12 ans, victime de harcèlement au collège, qu'il a publiée dans Golf Digest. "Je sais ce que c'est que d'être différent et de ne pas rentrer dans le moule. Petit, je bégayais, donc je parlais à mon chien jusqu'à ce qu'il s'endorme. J'ai consulté un orthophoniste pendant deux ans. Je me suis inspiré pour travailler plus dur et je sais que toi aussi tu peux y arriver". Le golfeur n'a pas uniquement souffert d'agression de la part de ses camarades à cause de son bégaiement, mais également à cause de sa couleur de peau.

Eva Longoria

Le harcèlement n'est pas qu'une histoire d'enfants. En témoigne Eva Longoria dans une lettre envoyée aux médias: "un collègue m'intimidait au travail". Et il s'agissait de la fameuse série 'Desperates Housewives'. "Je redoutais les jours où je devais travailler avec cette personne, car c'était une vraie torture". Finalement, Felicity Huffman est intervenue et l'a aidée "malgré le fait que je ne me sois jamais plainte au sujet de cet abus". L'actrice avait 29 ans lorsqu'elle a débuté dans cette série.

Jessica Alba

Dans une interview à Contactmusic, Jessica Alba se rappelle du harcèlement dont elle a souffert au collège: "Mon père devait entrer avec moi pour qu'elles ne me frappent pas. Je mangeais à l'infirmerie pour éviter mes camarades. J'étais la typique fille que tout le monde évitait: timide, dents de lapin et fort accent texan". Aujourd'hui, elle est considérée comme l'une des actrices les plus belles d'Hollywood, en plus d'être une femme d'affaires multimillionnaire.

Madonna

Même la Reine de la Pop, Madonna, a souffert de harcèlement, comme elle le raconte à 'Harper's Bazaar': "Mes camarades se moquaient beaucoup de moi. J'ai toujours su que je n'étais pas dans le moule. J'étais très mélancolique, une bête de foire qui n'appartenait à aucun groupe". Madonna explique que c'est son professeur de ballet qui l'a aidée à comprendre que ce n'est pas grave de ne pas être dans la norme. Grâce à ce professeur, le monde entier connaît Madonna.

Christian Bale

Christian Bale avait 13 ans lorsqu'il devient une star mondiale grâce au film de 1987 'L'Empire du soleil' de Steven Spielberg. Cela a déplu à plusieurs de ses camarades de classe. "Ils me donnaient des coups de poings et des coups de pieds tous les jours. J'ai donc appris la leçon : si tu ne veux pas en payer les conséquences, ne fais pas de film !". L'acteur a pris sa revanche et compte un Oscar et un Golden Globe aujourd'hui.

Kate Winslet

Lors d'une rencontre avec des enfants à l'occasion du 'We Day U.K.' à Londres, Kate Winslet explique comment on se moquait d'elle "pour vouloir être actrice et à cause de mon poids. Ils me disaient: 'C'est dommage ! Avec ton si joli visage...". Et celle-ci leur répondait: "Et bien moi je peux maigrir, mais toi tu resteras toujours moche !"

Chad Michael Murray

Chad Michael Murray n'a pas eu une enfance facile à New York. L'acteur allait au Clarence High School, où il préférait la littérature au football, ce qui déplaisait fortement à ses camarades. "J'avais 18 ans lorsqu'ils m'ont cassé le nez. Ils étaient trois garçons. Que pouvais-je faire ?", confesse-t-il à 'E! Online'.

Eva Mendes

Eva Mendes a eu peur d'aller au collège, à cause des moqueries de ses camarades ou par crainte de l'intervention de ses parents qui lui provoquaient encore plus de problèmes. L'actrice explique qu'elle était petite, mince, frêle, et avait la bouche et les dents très grandes, dans une interview pour 'Showbiz Tonight'. "C'était une véritable torture. Je devais y faire face seule et j'ai mis deux ans à apprendre comment m'en sortir".

Zooey Deschanel

Dans une interview pour le magazine Marie Claire, Zooey Deschanel se rappelle de ses années difficiles au collège: "Quand j'avais 11 ans, j'étais rondelette et une petite fille m'a craché au visage". Cette petite fille en particulier "était spécialement cruelle avec moi".

Chris Rock

En 2007, alors qu'il est devenu une star, Chris Rock explique comment "un garçon m'a mis des coups de pieds et m'a craché au visage, puis m'a poussé dans les escaliers". C'est à ce moment qu'il décide de devenir comique, selon sa confession à 'Bravo's Inside the Actors Studio'. Il s'en est bien sorti et le justifie ainsi: "même si j'étais harcelé, je recevais de l'amour à la maison".

Michelle Trachtenberg

Michelle Trachtenberg était déjà une star de la télévision quand elle allait au collège, ce qui lui a provoqué pas mal de contrariétés, tout comme elle le raconte sur Instagram. "Les enfants sont cruels. J'ai toujours les cicatrices du jour où on m'a poussée dans les escaliers ou de quand on m'a cogné la tête contre les casiers. J'écris cela pour toutes les victimes d'abus ou harcèlement. Vous valez le coup. Ne les laissez pas gagner. C'est votre victoire".

Chris Colfer

Le protagoniste de 'Glee' a souffert un tel harcèlement scolaire à cause de son orientation s*xuelle qu'il a demandé à ses parents de faire l'école à la maison. "J'étais très maigre, ce qui m'a valu de passer beaucoup de temps enfermé dans des casiers. Grâce à Dieu les téléphones portables existaient, sinon j'y serais toujours enfermé", commente-t-il à 'Entertainment Weekly'. Aujourd'hui il est devenu l'un des grands activistes contre le harcèlement aux États-Unis.

Kristin Kreuk

Kristin Kreuk a utilisé les réseaux sociaux pour raconter publiquement combien elle avait souffert petite. "C'est tragique de voir à quel point les harceleurs pensent qu'ils sont les victimes et créent des circonstances qui perpétuent cette pensée, pour justifier les abus", commente-t-elle en 2014 dans un tweet.

Jennifer Morrison

La star de 'House' et 'Once upon a time' a raconté dans le podcast de Michael Rosenbaum les abus dont elle a été victime entre l'âge de 4 et 11 ans. Le motif ? Être rousse. "En Angleterre, ce n'est pas cool d'être rousse et on me harcelait à cause de la couleur de mes cheveux. Il y avait un garçon qui me donnait des coups de pieds tous les jours à l'heure du déjeuner. Mais je suis reconnaissante de tout ce que j'ai vécu, parce que cela m'a transformée en une personne différente".

Brittany Snow

"Messenger était le lieu où les filles avaient l'habitude de se moquer de moi". Brittany Snow se remémore combien le lycée a été difficile pour elle, dans une interview pour la revue People. En 2010, elle fonde 'Love is Louder' afin d'éviter que d'autres filles souffrent la même chose, et pour promouvoir les bonnes pratiques sur les réseaux sociaux et soutenir tous ceux qui en ont besoin.

Taylor Lautner

Celui qui a causé sensation dans 'Twilight' a aussi souffert de harcèlement au collège. Évidemment, ce n'était pas à cause de son physique, mais à cause du problème récurrent chez les stars précoces: sa renommée. "Je ne pouvais pas faire comme si de rien n'était. Jouer est ce que j'aime faire et je ne voulais pas y renoncer", explique-t-il à la revue Rolling Stone.

Jason Segel

Que Jason Segel soit un énorme acteur, dans tous les sens du terme, est un fait. "Je mesure 1,95 m. depuis que j'ai 12 ans. Je ressemblais à Jack Skellington. Les enfants faisaient un cercle autour de moi et, un par un, montaient sur mon dos en criant: 'Montez sur le plouc ! Montez sur le plouc !'". Il le raconte à MTV News, en expliquant les deux options qu'il avait: "Ou tu deviens marrant, et c'est ce que j'ai fait, ou tu deviens un méchant".

Rosario Dawson

Qui l'aurait dit ? Rosario Dawson était harcelée au collège parce qu'elle ressemblait à un garçon. "J'étais plate et très maigre. En plus, je portais toujours des chemises et leggins pour encore plus ressembler à un garçon", raconte-t-elle à 'Esquire UK'. Ma mère m'a apporté une solution en menaçant les harceleurs de tout raconter à leurs mères. Ils n'ont plus jamais recommencé.

Mike Tyson

Mike Tyson, l'un des meilleurs boxeurs de tous les temps, s'est fait harceler. Et c'est ce qui l'a poussé à boxer et devenir le meilleur. Il le raconte à Sirius XM: "Je n'allais pas en classe parce que j'avais d'énormes lunettes, du surpoids et on se moquait de moi à cause de cela. Je préférais m'isoler et nourrir les pigeons. Voilà comment j'ai décidé de devenir boxeur. Je savais que sur le ring, personne ne m'embêterait".

Khloé Kardashian

Khloé Kardashian a été harcelée pendant des années, à en croire ses dires pendant le programme 'Keeping up with the Kardashians'. "Avoir quelqu'un dans ta classe qui te traite sans arrêt de grosse et moche, fait que tu finis par y croire. Et si tu es comme moi, ces mots résonnent sans fin dans ta tête".

Lea Michele

Le vrai nom de Lea Michele est Lea Safarti, nom qui lui a provoqué de nombreuses moqueries au collège. Je l'ai abandonné parce qu'à l'école, on se moquait de moi en me disant 'Lea So-Fatty' (Lea trop grosse)" explique-t-elle à TV Buzz Magazine, en ajoutant que même des années plus tard, elle ne se sent toujours pas sûre d'elle et vulnérable.

Daniel Radcliffe

Le légendaire Harry Potter était considéré un 'nerd' (intello) à l'école. Et sa rapide célébrité ne l'a pas aidé non plus, provoquant beaucoup de jalousie et envie chez ses camarades, tel qu'il le raconte à 'The Telegraph'.

Christina Hendricks

La protagoniste de 'Mad Men' raconte à The Guardian qu'elle "avait parfois peur au lycée". La raison, entre autres, est que "chaque fois que j'allais à mon casier, mes camarades me crachaient dessus.". Ses parents ne l'ont pas trop aidée, selon ses propres mots, car ils lui disaient: "Tu ne te feras jamais d'amis avec cette dégaine", ce à quoi elle répondait: "je ne veux pas d'amis comme eux".

Mischa Barton

Mischa Barton a déménagé du Royaume-Uni aux États-Unis à l'âge de 5 ans et cela n'a pas été facile pour elle. "Je crois que c'est parce que j'ai grandi trop vite et parce que j'étais étrangère. J'allais dans une école publique de New York où tous les enfants portaient des jeans et des Nike, alors que moi j'étais en jupe et collants, ce qui me valait de toujours me faire casser mes lunettes en cul de bouteille".

Pierce Brosnan

Ce James Bond, avec licence pour tuer, a également été victime de harcèlement à l'école. À l'âge de 11 ans, il retrouve sa mère en Angleterre. Et il ne s'attendait pas à ce que son origine irlandaise lui cause des problèmes. "J'essayais de m'adapter à l'Angleterre de 1964, mais le système éducatif ne me simplifiait pas la tâche", explique-t-il au site web Stuff.

Lindsay Lohan

Comme d'autres stars, Lindsay Lohan a choisi Twitter pour raconter son passé compliqué. Le harcèlement a commencé lorsque son père entre en prison. "On me provoquait vis à vis de ce qui se passait chez moi". La situation s'est tellement compliquée qu'elle a dû recourir à l'enseignement à domicile.

Bill Clinton

Le journal Mirror évoque les déclarations de l'ancien président des États-Unis et son harcèlement scolaire à cause de son surpoids. "Ça fait très mal" se souvient-il.

Winona Ryder

Dans une interview pour Marie Claire, Winona Ryder raconte son calvaire né à la sortie du film 'Beetlejuice', où elle interprète Lydia. Elle n'avait que 16 ans et n'en pouvait déjà plus de la célébrité, à cause des moqueries et envies de ses camarades de classe.

Eminem

Dans sa chanson 'Brain Damage', le rappeur Eminem met des mots sur ce qu'il a enduré au collège. Il s'agit, sans doute, du cas le plus extrême. "J'étais le petit nouveau et on me frappait aux toilettes, dans les couloirs et on m'enfermait dans les casiers". Le chanteur a même eu un traumatisme cérébral suite à des coups, ainsi qu'une migraine post-traumatique, une perte occasionnelle de la vue et de l'ouïe et des lésions sur la tête, le visage, le dos et le cou. Sa mère a porté plainte contre le collège pour permettre autant de brutalité dans son enceinte.

Más para ti