20 ans après : que sont devenues les chanteuses du groupe t.A.T.u. ?

Plus de 20 ans après
Lena Katina et Yulia Vólkova
Un succès planétaire
200 km/h in the Wrong Lane
Un montage depuis le début ?
Ivan Shapovalov
Le film qui a tout bouleversé
Tout a commencé par un baiser
Aucune subtilité
Révolution russe
Le bronze à l'Eurovision
À trois points de la gloire
Un événement inoubliable
Mais depuis, plus rien
Comment ça, enceinte ?
Accoucher et poursuivre
Amour sans limites ?
Des chiffres historiques
Des retrouvailles sans succès
Une bombe lâchée
Et ça continue
Deuxième retour
Un retour inattendu en 2022
Mères et trentenaires
Lena Katina n'a pas bougé
Beaucoup de changements chez Yulia Vólkova
Cela fonctionnera-t-il ?
Plus de 20 ans après

C'était en l'an 2000, au début d'un siècle qui se voulait être l'avenir, lorsque Lena Katina et Yulia Volkova ont révolutionné la scène musicale déjà agitée.

Lena Katina et Yulia Vólkova

À l'heure où Britney Spears et Christina Aguilera symbolisent l'image des nouvelles Lolitas de la pop, deux adolescentes russes ont bousculé les stéréotypes avec une image révolutionnaire, transgressive et rebelle. Le groupe T.A.T.u. était né.

"Cette fille aime cette fille"

D'entrée, Lena Katina et Yulia Vólkova ne trompaient personne : t.A.T.u. était un acronyme signifiant "Cette fille aime cette fille" et les deux femmes se présentaient au monde comme un couple, affichant leur relation à chaque représentation par un baiser passionné sur scène.

Un succès planétaire

Au cas où cela n'aurait pas été clair, leur single et plus grand succès, "All the Things She Said", les montrait (presque) en train de s'embrasser à la porte de l'école, vêtues de leurs uniformes scolaires. L'impact est immédiat et t.A.T.u. devient un succès mondial et une référence pour le collectif LGTBIQ+.

200 km/h in the Wrong Lane

En 2001, l'album complet, intitulé "200 Po Vstrechnoy" (200 km/h sur la mauvaise voie), est sorti et s'est vendu à 13 millions d'exemplaires dans le monde. Une véritable barbarie.

Un montage depuis le début ?

Mais tout a commencé à mal tourner lorsque, en 2004, la réalité de t.A.T.u. a été connue. Elles n'étaient ni un couple ni des lesbiennes. Tout cela n'était qu'un produit marketing, concocté par le publiciste Ivan Shapovalov et le producteur Alexander Dimayuga.

Ivan Shapovalov

Ces dénicheurs de talents avaient organisé un appel à casting en Russie en 1998, à la recherche de nouveaux visages féminins pour les lancer sur la scène internationale. Lena Katina et Yulia Volkova se sont démarquées, même si la mise initiale ne portait que sur Lena Katina.

 

Le film qui a tout bouleversé

Le hasard a voulu que Shapovalov voie un film dans lequel deux lycéennes tombent amoureuses et décide d'adapter cette idée au groupe, c'est ainsi que t.A.T.u. est né.

Tout a commencé par un baiser

Lena Katina a rappelé comment la mascarade de leur relation a commencé en 2011, dans "Story Caravan". "Nous étions devant le micro et Ivan nous a dit de nous embrasser. Vólkova et moi avons ri mais il s'est mis en colère. D'une certaine manière, ça s'est fait naturellement. C'est Yulia qui m'a approchée en premier et cela a suscité des sentiments étranges et intéressants", se souvient-elle.

Aucune subtilité

L'essai a convaincu Ivan Shapovalov, qui a poursuivi le montage et a édité la vidéo de "All the Things She Said" de telle sorte que, sans qu'elles s'embrassent réellement, un intérêt romantique et une tension entre elles étaient implicites.

Révolution russe

L'homosexualité ayant été légalisée en Russie quelques années auparavant, l'apparition de t.A.T.u. a été une révolution inattendue et un hymne à la liberté d'aimer jusqu'alors inconnue dans le pays.

Le bronze à l'Eurovision

Évidemment, Lena Katina et Yulia Volkova ont exploité leur rôle à fond. Chaque interview, chaque performance, chaque concert, chaque événement attendait le baiser passionné des deux chanteuses. Le public ne s'en lasse pas.

À trois points de la gloire

En fait, en 2003, elles ont été à deux doigts de remporter l'Eurovision, terminant troisième, l'année où Sertab Erener a gagné avec son "Everyway that I can".

 

Un événement inoubliable

'Ne ver', ne boysia' de t.A.T.u. est arrivé à trois points (164) du vainqueur turc (167). Entre les deux, la Belgique (165) a disputé l'une des finales les plus serrées et les plus mémorables de l'histoire récente.

Mais depuis, plus rien

L'Eurovision a été leur plus haut sommet de succès. À partir de là, le déclin.

Comment ça, enceinte ?

La vie privée de Lena Katina et Yulia Volkova a été révélée au grand jour et il est apparu qu'elles ne formaient pas un couple. Pour ne rien arranger, en 2004, Yulia Volkova est tombée enceinte de son compagnon, montrant clairement que ses goûts, au moins, incluaient aussi les hommes.

 

Accoucher et poursuivre

Malgré la controverse, t.A.T.u. est allé de l'avant, une fois que Yulia Volkova a accouché, mais rien n'a plus jamais été pareil.

Amour sans limites ?

Les millions de fans que le groupe avait générés en peu de temps ne leur faisaient plus confiance et ont pris ce qui s'était passé comme une trahison. "Nous avons toujours défendu l'amour sans limites", ont-elles tenté de faire valoir dans une déclaration en 2007. En vain.

 

Des chiffres historiques

Cependant, jusqu'à leur séparation en 2011, elles ont enregistré six albums et vendu plus de 40 millions de disques, ce qui en fait l'un des groupes les plus rentables et les plus vendus de l'histoire.

Des retrouvailles sans succès

Cinq ans plus tard, début 2016, Lena Katina et Yulia Vólkova se sont donné une seconde chance et se sont préparées à sortir un nouvel album ensemble : " Love in every moment ". Ça n'a pas marché.

Une bombe lâchée

Lena Katina a publié une déclaration sur les médias sociaux, accusant Yulia Vólkova de vouloir régner à tous les niveaux au sein du groupe. "Je dois annoncer que notre future collaboration est devenue absolument impossible", commence le communiqué.

Et ça continue

Comme si cela ne suffisait pas, Yulia Volkova, qui s'était déclarée ouvertement bisexuelle, a déclaré à la télévision russe qu'elle ne pourrait jamais aimer un fils gay. "Je le condamnerais parce qu'un homme doit être un vrai homme. Dieu a créé l'homme pour procréer, c'est sa nature".

 

Deuxième retour

Ces déclarations ont été le dernier coup de grâce porté à l'éventuel retour du groupe. C'est du moins ce que le monde pensait jusqu'à début octobre 2021. Dans un live Instagram, Lena Katina a confirmé que t.A.T.u. aurait une troisième chance.

Un retour inattendu en 2022

La chanteuse a annoncé leur reformation au printemps 2022, en hommage à plus de 20 ans depuis la création du groupe. Sans connaître encore trop de détails, il est logique de penser que ce retour comprendra également certains des tubes des chanteuses en solo.

 

 

Mères et trentenaires

Le retour se fera avec Lena Katina et Yulia Volkova dans le rôle de mères, avec respectivement un et trois enfants et un look saisissant dans les deux cas.

Lena Katina n'a pas bougé

D'une part, Lena Katina n'a pas changé, reconnaissable à ses cheveux roux et ressemblant à ce qu'elle était il y a 20 ans.

 

Beaucoup de changements chez Yulia Vólkova

Yulia Vólkova a bien changé depuis ses débuts dans le monde de la chanson. Ses cheveux courts et flottants ont disparu pour laisser place à une crinière noire de jais. De plus, son look d'écolière s'est transformé en celui d'une femme fatale.

Cela fonctionnera-t-il ?

Il sera curieux de voir comment elles se comporteront sur scène après la précédente tentative de réunion. De plus, il reste à voir si les retrouvailles seront réussies cette fois-ci.

Más para ti